AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aryun Lumood, vampire [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Aryun Lumood, vampire [terminé]   Jeu 18 Aoû 2011 - 19:02

Nom : Lumood

Prénom : Aryun

Âge : Indéfini, moi même je ne sais plus vraiment...

Sexe : Masculin

Race : Vampire *Sourire carnassier*

Profession : Garde de nuit, je ne suis pas suicidaire XD

Familier : Familier mécanique, c'est un "Ange de platine", nommé Acromha.

Religion : Non croyant

Alignement : Neutre

Histoire : Je suis né il y a de sa... Quelques siècles déjà, plus, moins, je ne sais trop. J'ai toujours été spécial, par le biais de ma famille et de ma magie. La maison familiale, nous étions relativement modeste, se trouvait dans un petit village au nord de la capitale et nommé Gyugh. Nous n'avons jamais été une famille importante, mais les grandes nous craignaient. Nous étions connu pour être marginale et doté d'un sens singulier pour l'irrespect des lois vampires. L'une d'elle dit de ne pas des lycans. Nous l'avons déjà fait. Par contre, ceux que nous avons aidés ne se souviennent de rien, pour ne pas faire de vague et que nous puissions continuer en toute tranquillité. Mon histoire personnelle? J'y viens, j'y viens, un peu de patience.

Ma jeunesse n'a rien connu d’exceptionnelle. Je suis né Sang pur. Mon père était un traqueur, ma mère s'occupait de moi. Si j'avais une magie en moi, elle ne s'était pas révélée. Le seul moment digne d'intérêt fut quand mon père rentra un soir, le bras en sang. Il me disait avoir traqué une bête qui lui avait donné du fil à retordre. Le peu d'information qu'il avait eu dessus ne lui avait pas appris qu'elle avait une peau extrêmement dur. Ses dents n'avaient pas pu l'entamer. Il partit de la maison pendant une semaine, se retirant dans son atelier. En revenant, il avait fait greffer sur ses canines des morceaux de métal, pour "déchiqueter n'importe quel chair" comme il disait si bien. Mes parents eurent aussi de nombreux accrochage avec notre race. Ils les repoussaient toujours mais sans les tuer. Nous avons ainsi reçu le statut de pacifique. Et sommes rentré sur la liste rouge de la grande famille, mais cela, s'est sans importance. Oh et j'ai oublier de dire, mon premier familier était un aigle royal. Je me suis lié avec très jeune et il m'a accompagné pendant très longtemps.

Passons les détails peu intéressant pour arriver à un épisode dont je me souviendrais toujours... La découverte de ma magie s'est faite à mes dépends. Certains soir, j'accompagnais mon père lors des missions qu'il faisait. Cette nuit, il devait traquer et anéantir un groupe de pilleurs orcs qui avaient ravagés un village voisin. La traque dura plusieurs heures. Mon père et son chien étaient devant, suivant la piste, j'avais envoyé mon aigle repérer les lieux, un peu plus loin. Il n'était toujours pas revenue mais je savais qu'il ne lui était rien arrivé. Cette soirée a été l'une des plus extraordinaire et l'une des plus sanglantes que j'ai jamais connu. Je vais vous la raconter.

Pour le moment, tous se passait sans accroche. Je préférais rester derrière mon père pour surveiller ses arrières, des fois que nous tombions dans une embuscade. Je portais d'un tabi sombre, pour mieux me fondre dans l'obscurité de la nuit. Dans mon dos était attaché une faux, arme de prédilection que j'avais perfectionné jusqu'à épuisement. Cette arme rudimentaire devenait un instrument de mort dans mes mains. Je n'avais guère besoin de voir plus loin que deux mètres. J'avais la particularité de ressentir le sang à travers les êtres vivants autour de moi. Enfin, je dit ressentir, je l'entends pulser plutôt. Et chaque race à un rythme de pulsation différent. Celui que je cherchais était à la fois rapide et très chaud. Une pointe lourde le composait et il était assez... Compacte. Une pulsation d'orc. Je l'entendis enfin. J'arrêta mon père et lui désigna une vague forme sombre qui semblait être un camp. J'appela Storm (mon aigle) mentalement et lui demanda d'aller espionner. Grossière erreur. Je ne sais pas vraiment ce qu'il passa, mais une fulgurante douleur m’assaillit à l'esprit. Storm s'était fait touché par une flèche et avait l'aile percé.

De nombreuses torches s'allumèrent, éclairant la plaine et nous dévoilant. Nous n'avions plus le choix, l'effet de surprise était raté. Je me sentais vraiment mal. Je sentais que la blessure était vraiment grave. Sans crier gare, je dégaina ma faux et m'élança sur le camp. On m'y attendait de pied. Un premier voulut m'asséna un coup sur le flanc. Je le para avec mon arme et, d'un mouvement circulaire, le décapita en riposte. Un autre tenta un coup d'estoc que j'esquiva tout en lui tranchant le bras qui tenait son arme. Ma faux goûtait de sang et je finis par être complètement encerclé...

Cette dernière augmenta de taille. Je ne savais pas quel enchantement il y avait dessus mais, ce qui est sur, c'est que c'était extrêmement pratique. Personne n'osait faire de mouvement, malgré leur surnombre, les orcs me redoutaient. Sans prendre gare, mon père arriva par derrière et en tua quelques un pour me rejoindre. Nous nous retrouvons donc à deux contre une douzaine de créatures massifs. Mon père se battait avec deux dagues coups de poing, lui permettant de rester au corps-à-corps et de boire le sang ennemi quand il peut. Et là... Je ressentit un immense vide en moi. Storm était mort.

La suite, je ne me souvins plus ce qu'il s'est passé. Je me suis réveillé dans la maison familiale. Mon père était assis sur une chaise en face de moi et avait sa tête posé sur ces mains. Il semblait lasse et très fatigué. Sa peau était plus pale que d'habitude et ses yeux s'étaient ternis. Me redressant sur mon séant, je posa un regard interrogateur sur lui. Il se leva et commença à raconter d'une voix sombre et calme.

- Je vois que tu ne te rappelles de rien. Je vais te rafraîchir la mémoire. Quand tu t'es écroulé au milieu de tous ses orcs, j'ai d'abord cru que tu t'étais fait blesser. C'est quand j'ai vu que tu tremblais de tout tes membres, que j'ai compris. J'ai trouver le cadavre de ton aigle après la bataille. Enfin quand je dis bataille... Normalement, les deux camps sont censés avoir une chance de gagner. Mais dans ton état... Le camp des orcs n'en avaient aucune.

Il me sourit alors, dévoilant une dentition parfaite ainsi que ces canines métallisés. Je ne comprenais pas. Il venait de me dire que je m'étais écroulé et que mon état nous avais sauvé? Pourquoi? Je commença à ressentir mes extrémité quand j'essaya de bouger les doigts. Ils me semblaient lourds, très lourds. Les regardants, je fus surpris et horrifier de constater qu'ils étaient recouvert de plaques métalliques, comme les canines de mon père. Avant que j'ai pu poser la question, celui-ci me répondit:

Je suis désolé de te dire cela... Mais tu as briser tes canines sur une armure à plaques pendant le combat... Tu vas avoir besoin de cela maintenant, pour te nourrir.

Mes... Canines... Je porta mes doigts à ma bouche. Ayant mal calculer la longueur de mes nouvelles griffes, je m'écorcha au niveau de la lèvres inférieurs. N'y faisant pas attention, je tâta mes dents et fit qu'elles avaient perdu presque la moitié de leur longueur normale. Retirant mes doigts de ma bouche, je repense à Storm, et que c'était de ma faute s'il était mort... Je fus ensuite attirer par une petite sphère qui se trouvait juste devant mes yeux. Je la toucha, et je me rendis compte, qu'elle était rouge. Cela ne pouvait être... Je la goûta. Si, c'en était, du sang.

Mon père regardait ma machination sans rien dire. Quand j'eu absorbé le sang, il reprit son récit.

- Ce que tu viens de voir, n'est qu'un infime aperçu de se que tu as fait hier soir. Cela venait de partout! Tes yeux étaient devenus entièrement verts, il ne restais plus de blanc dedans. Tu aspirais le sang des orcs, tu le condensais, par moment même, tu le renvoyais sur eux en le faisant durcir! Je ne sais pas si tu te rends compte Aryun, mais tu possèdes là une magie très puissante et rare, en prime.

Je n'avais que faire de cette magie. Ce que je voulait, c'était Storm. Des larmes roulèrent sur ma joue. Mon père comprenait, il ne pourrait pas me réconforter.

Suite à cette épisode, j'ai décidé de parcourir le monde. Arrivant à la capitale humaine, je me fis garde de nuit. Je protégeais diverses petits propriétaires, moyennant rétribution. Mais ne pas avoir de familier me posait lourdement. Un jour, je reçus la visite de mes parents, curieux de savoir ce que j'étais devenu. Et il me réservait une autre surprise. Derrière eux, venait un ange métallique. Il semblait très timide, car il essayait tant bien que mal de se cacher derrière mon père, alors qu'il mesurait un peu plus de deux mètres. C'est ainsi que je rencontra Acromha... Depuis, elle ne me quitte plus et nous avons accompli énormément de missions tous les deux...

Description physique : De longs cheveux blancs-blonds, des yeux d'un vert hypnotique, des traits durs et fermes, une peau pâle, mon visage est à la fois vampire et légèrement humain, sans doute à force de les côtoyer. Mon âge étant indéchiffrable, on me donne néanmoins un peu plus de la vingtaine. Mesurant un mètre quatre vingt, un corps svelte mais quand même un peu maigre, il porte de nombreuses cicatrices des divers combats que j'ai fait. Mes mains ont une légère particularité. Des plaques métalliques les recouvrent sur deux phalanges chacun. Cela les renforcent et ceci finissent en pointes, permettant d'incruster n'importe quelle chair et profondément de surcroît. Petite particularité, mes canines sont brisé, elles sont juste un peu plus long qu'un humain, mais sans plus.

Je m'habille le jour avec de long manteaux, par dessus des vêtements simples. La nuit, je porte une brigandine ainsi qu'un bassinet et des gantelets d'acier, pour dissimuler mes griffes.

Description psychologique : Psychologiquement? J'ai toujours été un marginal. Enfin, ma famille l'a toujours été, aussi loin que remonte mes souvenirs. Je suis son credo depuis toujours. Quel est-il? Suivre sa propre route et non celle dictée par la famille suprême. Donc comment expliquer... Ma route est le respect. Je n'ai jamais tuer un seul de ceux à qui j'ai déjà "emprunté" du sang. Je ne vous pas une haine particulière à une race, pas même les lycans. Pourquoi? Personnellement, je n'ai pas de rancoeur, ils ne m'ont absolument causés aucun trouble, pourquoi les détesterais-je? A cause d'une raison ancestrale??? Tss... Je ne suis pas concerné, je vous l'ai dit, ma famille est marginale.

A part cela, je suis toujours en quête de savoir quelconque et je suis très curieux. De nature très poétique, je m'adonnes à divers instruments de musique telle que le piano et la harpe. Je suis aussi loyal, honnête et tiens toujours une parole. Par contre, je me contredit relativement souvent et ai une répartie très élevée. Je ne suis pas froid mais je ne suis pas chaleureux pour autant. Amical, si vraiment la personne a un esprit très pointue et aiguisée. Sinon, cela reste approximatif. Je me méfies de toutes les races. Je suis un vampire, nombreux sont celle qui veulent ma peau...

Sanguinaire à très haut point, je suis capable de faire couler mon propre sang pour me défendre si je ne peux manipuler celui de l'adversaire. En voir me fait entrer en état de frénésie mais je sais m'arrêter.

Pouvoirs : J'ai une magie innée pour le sang. Mon corps contient plus de sang qu'un vampire normal. Je peux manipuler mon sang, comme celui d'autrui, si celui-ci est visible. Je peux en changer les propriétés à la limite de mon imagination, donc infinie. Juste... Je ne me nourris pas comme les autres vampires à causes de cela. Je ne plante pas mes canines dans la peau mais plutôt mes longues griffes de métal et j'aspire le sang grâce à mon pouvoir. Je ne parlerais pas plus de mes techniques, vous les découvrirez bien assez tôt je pense... Elle est plus puissante quand elle provient de mon sang.
Outre ma magie, je possède une faux qui me permet de mener à bien mes missions de gardes. Habituellement, elle n'a aucun pouvoir particulier. Plus il y a de sang qui l'orne, plus sa taille augmente, plus son tranchant est aiguisé et moins elle est maniable. Les blessures infligés par elle, s'infecte dans un laps de temps court après la fin du combat.

Peurs et faiblesses : Faiblesse comme le commun des vampires, étant un Sang pur. Peur de ne pas pouvoir réussir à accomplir son objectif.

Description du Familier : Il ressemble, à s'y méprendre, à un ange à cela près qu'il est mécanisé et en platine. Il possède une épée longue ainsi qu'un pavois. Les gemmes aux couleurs dorés enchâssé dans son bouclier et son corps lui permettent d'augmenter sa puissance ainsi que sa vitesse. Elle mesure un peu plus de deux mètres. Psychologiquement, elle veut protéger que ce soit un humain comme un lycan. Evidemment, elle me suis partout et protège ceux que je protège. A part cela, elle a un humour particulier, est très timide et ne parle quasiment jamais. Dernière chose. Malgré le fait qu'elle soit mécanisée, Acromha a du sang en elle. Comment je le sais? Je le sens pulser...
Spoiler:
 

¤ Autres ¤

Comment as-tu trouvé l'adresse du forum ? : Hum... Ami =D

Seras-tu actif? : Bien sur que oui...

Suggestion ou commentaire : Le bleu... Sa fait trop mal aux yeux!!!

Code :Validé ♥


Dernière édition par Aryun Lumood le Mar 30 Aoû 2011 - 14:24, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Aryun Lumood, vampire [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Damon Salvatore, Bad vampire ? [TERMINÉ]
» Ombeline Umbrarum : Vampire [Terminée]
» Rünya Heren - Vampire [Terminé]
» Il était une fois... Cendrillon et le Vampire ! [Livre II - Terminé]
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: