AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Evènement sauvage #1] Colère forestière !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ



Expérience : 0

MessageSujet: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Ven 11 Juil 2014 - 23:32

Au milieu des oiseaux piaillant, des tressages de crinières de poneys et des cueillettes de framboises, les villages non loin du bosquet des dryades vivent une époque paisible, si l'on excepte les habituels problèmes résultant du passage d'éventuelles personnes mal intentionnées, inconscientes ou simplement ignorantes. Il arrive de temps en temps qu'un braconnier s'aventure un peu trop loin et tue quelque chose qu'il n'aurait pas dû, qu'un bûcheron souhaite un bois exceptionnel et tente de couper le mauvais arbre.
Toutefois, au milieu de ce rythme de vie habituel, une rumeur parcourt les lèvres et survole la frontière des distances pour arriver aux oreilles de tous les voyageurs, aventuriers et autres mercenaires de la région.
Des enfants disparaissent, toutes races confondues.

Au début, ce n'était qu'un enfant, avec plusieurs mois entre chaque disparition, ce qui était déjà étonnant pour un lieu si paisible. Mais désormais, le lieu se vide face au nombre de pleurs de parents venant de perdre leur ou leurs enfants. On dit que le bosquet s'anime, qu'il s'assombrit par endroit et qu'il s'étend. Comme si la végétation poussait soudainement et se déplaçait sous l'impulsion d'une volonté commune à tous les arbres.

Et comme si cela ne suffisait pas, la rumeur s'amplifie d'elle-même, on raconte que dans tout Lumina, des évènements similaires se répètent et que les pleurs des mères emplissent l'air de leurs lamentations. Que les fées s'agitent et que certains elfes se décideraient à s'éloigner de la forêt pour la sécurité de leur familles. Mais ce ne sont pour l'instant que des rumeurs, qui toutefois trouve un écho dans le tribut d'enfants qu'elle prélève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aythyara Färkeïn

avatar

Age : 34 ans
Race : centaure
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Nouvelle Aube
Rang: Capitaine

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Sam 12 Juil 2014 - 10:02

Une missive venait de parvenir entre les mains de notre jeune centaure, cette dernière lui avait été apportée par les battements d’ailes d’un milan noir. Ce dernier faisait partie des rapaces élevés par les siens pour la chasse. Intriguée par ce soudain courrier, Aythyara s’enquit rapidement de celui-ci, et son visage devint livide en apprenant la nature du contenu de ce dernier. La disparition de plus d’une dizaine de petits centaures de son village, disparition associée à celles d’enfants d’autres races de Lumina. Ces enlèvements mystérieux affolaient tous les peuples de la forêt, et c’était en quête d’une aide que notre camarade avait été contactée. En tant que capitaine de la Nouvelle Aube, elle avait le pouvoir de mobiliser quelques hommes afin de lever le voile sur cette inquiétante affaire. Fenrir demeurait cependant introuvable depuis plusieurs jours, ce fut donc sans son accord qu’elle mobilisa les troupes. Ils ne furent cependant pas nombreux à se mettre en route : une vingtaine tout au plus, un nombre dérisoire en comparaison de l’importance de Nouvelle Aube. Mais dans la précipitation, c’était tout ce qu’avait pu faire Aythyara qui voulait être sur place dans les plus brefs délais.

Quatre jours de marche à un rythme des plus soutenus, Aythyara n’avait pas ménagé les efforts de chacun et c’était au crépuscule de ce quatrième jour que les siens installaient leur bivouac sous les feuillages luxuriants de la forêt. Très vite, Aythyara envoya Birdy quérir l’un des siens afin d’avoir un bilan plus détaillé de la situation. Quelques heures plus tard, alors que la nuit s’était installée sur la forêt, un chef de village centaure accompagné de deux autres venaient à sa rencontre escortés par l’oiseau de foudre qui leur éclairer la route. Aythyara les écouta avec quelques uns de ses camarades de Nouvelle Aube restés éveillés. On dénombrait plus d’une cinquantaine de disparition, et malgré toutes les précautions et la vigilance des parents, ce nombre ne cessait d’augmenter. Aucun peuple n’avait idée du comment et du pourquoi de ces disparitions, mais tous avaient pu remarquer certains changements dans la forêt. En effet une aura mystérieuse semble planer désormais autour du Bosquet des Dryades, la végétation au sein et autour de celui-ci s’est soudainement accrue et animée depuis ces derniers jours, soit depuis le début de ces disparitions.

« Hum… Cela est évident que les Dryades doivent être au courant de ce qu’il se passe. Est-ce que vous avez déjà été leur demander audience ? »

Face à sa demande, ses compagnons centaures lui répondirent que les elfes avaient envoyé d’émissaires mais que ces derniers n’avaient pu pénétrer à l’intérieur du Bosquet. La nature se fermant à eux par l’intermédiaire de branches et de racines épineuses, pour une raison inconnue la forêt se montrait hostile envers les peuples qu’elle avait toujours abrités. Mais pour Aythyara cela ne changeait rien, ils savaient désormais où chercher solution à leur problème, dès lors demain à l’aube, elle et ses compagnons se mettront en route pour le Bosquet des Dryades. Pour l’heure, de précieuses heures de sommeil s’imposaient.




Force: 10 ►Endurance: 10 ►Dextérité: 7 ►Intelligence: 6 ►Sagesse: 4 ►Charisme: 3
Couleur de Aythyara : #ffff99
Force: 3 ►Endurance: 3 ►Dextérité: 10 ►Intelligence: 12 ►Sagesse: 7 ►Charisme: 5
Couleur de Birdy : #00cc00
x5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-academy.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Lun 14 Juil 2014 - 22:20

- T't'en étions encore foutu partout, couillon !


Hundur était bien pratique pour se débarrasser des corps que Menrva exsanguait et faire disparaître les preuves comme quoi le pauvre crétin du jour avait rencontré un vampire, mais il mangeait toujours comme un gros crado. Résultat : une victime qui donnait l'impression de s'être fait attaquer par un loup ou un chien errant, mais un chien démoniaque couvert de raisiné. Et il fallait à chaque fois le nettoyer un peu, même s'il réussissait au moins à se laver tout seul la plupart du temps.

Sitôt débarquée à Nouvelle Aube, il avait fallu se coller un job. Casseiha et Ys viendraient peut-être, mais pour le moment, il n'y avait que Menrva et une deuxième gusse. Une certaine Aythyara, centaure de son état et officier de Nouvelle Aube ; un peu dans la lune et le genre à parler de vérité et de justice avec des étoiles dans les yeux. Pas le meilleur copain de route pour Menrva et sa tendance à résoudre les problèmes d'une façon qui ne déplairait pas à un seigneur Sith, mais les ordres sont les ordres.

Le logo de Nouvelle Aube fraîchement peint sur son plastron de bronze, Menrva marchait en direction du point de rendez-vous pour le job, sa tête encore une fois enrubannée et son chien derrière elle. Visiblement des gamins disparaissaient à la chaîne près du bosquet des dryades. La mission était simple : trouver ce qui enlevait les mômes, récupérer ceux qui pouvaient l'être et faire comprendre au kidnappeur qu'il avait fait chier les mauvaises personnes. N'ayant pas pu partir avec le reste de la délégation pour cause de "problème personnel" (comprendre : il lui fallait sa dose de globules rouges), il ne serait cependant pas dur de reconnaître le groupe. Une bonne vingtaine de péons et quelques centaures, ça se repère de loin, surtout avec un feu. Autant aller voir.



- B'soir les gars. J'arrivions pas trop en r'tard ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Sam 19 Juil 2014 - 23:08

- Est-ce que tu entends ce qu’ils disent ?

- Ca risque pas, si tu me poses la même question toutes les dix secondes !

Perchée sur la branche d’un arbre, Elora observait un groupe hétéroclite de personnes rassemblées auprès d’un feu qui projetait leurs ombres sur les arbres près desquels elles s’étaient rassemblées. Qu’est-ce que la demoiselle faisait là, à laisser traîner ses oreilles dans les conversations de parfaits inconnus ? Eh bien...

Quelques heures plus tôt, alors que le jour se mourrait dans de douces lueurs orangées, Elora traversait la forêt de Lumina, une sombre expression gravée sur le visage. Elle s’était décidée à revenir sur le lieu où elle et ses défunts compagnons avaient dû essuyer l’attaque des Orcs, afin de leur rendre hommage. Et même si le temps avait effacé toutes traces de cette nuit-là, les souvenirs qu’elle en avait étaient toujours aussi vifs dans son esprit. Heureusement, Lapis était là pour la soutenir, si bien que l’épreuve se montra bien moins douloureuse qu’elle ne l’aurait cru. Finalement, elle avait bien fait de ne pas le transformer en brochette ! Comme s’il avait pu percevoir une partie de ses pensées, Lapis choisit ce moment précis pour lâcher :

- J’ai faim…

Au vu de l’heure, il n’y avait rien d’étonnant à ce que l’estomac de son compagnon réclame pitance. Si bien qu’Elora décida de se rapprocher du village centaure se trouvant à proximité. Trouver de quoi casser la graine devrait être assez facile, les arbres fruitiers y poussant en abondance. Elle cueillit donc quelques fruits aux effluves sucrés, qu’elle partagea avec Lapis. Il ne put s’empêcher de se plaindre que le menu manquait cruellement d’un bon morceau de viande bien saignante, seul ingrédient digne de vraiment y figurer.

- Arrête de te plaindre, manger quelques fruits ne va pas te tuer ! Regarde-moi, je me porte à merveille !

- Ça doit être ton côté humain qui ressort.

- …………. Bon, cherchons de la viande !

Mais un bruit lointain coupa court cette conversation. Lapis accroché à son épaule, Elora grimpa rapidement à l’arbre le plus proche, se dissimulant par-là à la vue des personnes se rapprochant. Le bruit de sabot que produisait leur pas ne manqua pas de la renseigner sur la nature des nouveaux arrivants. En effet, deux centaures ne tardèrent pas à se matérialiser, chuchotant d’un air anxieux. Elle perçut malgré tout les propos qu’ils tenaient :

- … parlé de la fille de Morwen ? Elle aurait disparue alors que sa mère se trouvait à quelques mètres à peine d’elle. À peine quelques secondes d’inattention, et voilà le résultat…

- Ça fait combien maintenant ? Plus d’une cinquantaine si je me souviens bien… Quand est-ce que tout cela va s’arrêter ?! Tout le monde est terrifié à l’idée que son enfant soit le prochain !

- Je ne sais pas… Le chef est parti rencontré des membres de la Nouvelle Aube, espérons que ça va s’arranger… Et si on rentrait ? Je voudrais m'assurer que mon fils va bien...

Les centaures s’éloignèrent, regagnant le village qui se trouvait à proximité. Dans la tête d’Elora, les questions se bousculaient. Des enfants centaures qui disparaissaient ? Et en nombre en plus ! Qu’est-ce qui pouvait bien se passer dans Lumina ? Et puis, qu’est-ce que c’était que cette « Nouvelle Aube » ? Une troupe d’artistes itinérants ? En quoi pouvaient-ils régler la situation ? Et surtout, qui cherchait à nuire ainsi aux peuples de Lumina ? Qui donc osait s’en prendre à sa forêt bien aimée ?! Bien décidée à découvrir ce qu’il se passait, Elora se glissa à son tour dans le village, se mêlant aux ombres pour passer inaperçue. Elle apprit ainsi que le chef du village et sa délégation se dirigeait vers le nord du village, pour rencontrer la fameuse Nouvelle Aube. Elle se dirigea à son tour dans cette direction, et fini par retrouver le petit groupe, qui suivait une sorte de piaf lumineux jusqu’à une destination inconnue.

C’est ainsi qu’Elora en vint à espionner la conversation entre le chef des centaures et le groupe de visiteurs. Sauf qu’ils ne ressemblaient en rien à des artistes ! À la lueur du feu, elle put voir que nombre d’entre eux étaient armés, certains même portaient des armures. Des mercenaires ? Les yeux plissés pour mieux voir les visages dans cette obscurité, Elora repéra un détail ô combien indésirable.

- Des humains…

Aucun doute, il y avait au moins un humain dans ce groupe. Des humains dans le forêt de Lumina ! Qu’est-ce qu’il pouvait bien venir faire ici ?! Une idée lui traversa soudain l’esprit. Et si c’était eux, les humains, qui étaient responsables de la disparition de tous ces petits centaures ? Sûrement les enlevaient-ils pour pouvoir les revendre à des riches humains qui en faisaient des animaux de compagnie ! Son regard se posa alors sur ce qui semblait être le chef de ce petit groupe. Une centaure !? Voilà qui compromettait ce beau petit scénario… Une centaure ne ferait pas de mal à sa propre espèce, Elora en était persuadée. Il est vrai aussi que la Nouvelle Aube était là pour résoudre la situation, logiquement, il ne devrait être à l’origine de celle-ci. Cependant, elle restait persuadée que d’autres humains étaient la cause de tous ces drames. Comme d’habitude…

- Je mangerais bien un steak de cheval, moi…

Lapis, les yeux rivés sur la centaure à la robe blanche, venait de lâcher ce commentaire. Elora lui jeta un regard perçant, et il se défendit, précisant qu’il n’avait pas envisagé de s’en prendre à elle. Elora reporta alors son attention sur la discussion du groupe, toujours dissimulée dans le feuillage de l’arbre où elle se tenait. Une fois encore, ses conclusions furent remises en cause lorsqu’elle entendit les propos tenus. La forêt se comportait bizarrement, et le bosquet des Dryades se fermait, même aux elfes ! Il devenait difficile d’imputer la responsabilité aux humains. Encore que…

Soudain, une odeur étrange chatouilla les narines d’Elora. Une odeur de sang frais, qui s’accompagna de l’arrivée d’un nouveau duo, une sorte de boîte de métal accompagné par un chien. Un frisson parcouru le dos de la demoiselle, et son attention se focalisa tellement sur ces nouveaux arrivants qu’elle ne comprit pas les propos que tint la boîte de métal. Mais Elora n’eut pas le temps de la réflexion pour deviner ce qui se cachait là dessous, car elle sentit soudain des regards se poser sur elle. En effet, plusieurs membres du groupe semblaient l’avoir repéré, et certains même avaient saisis leur arme. Lapis laissa échapper un petit grognement, alors qu’Elora se figea. Face à une vingtaine de combattants hostiles, elle semblait en bien mauvaise posture…
Revenir en haut Aller en bas
Aythyara Färkeïn

avatar

Age : 34 ans
Race : centaure
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Nouvelle Aube
Rang: Capitaine

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Dim 20 Juil 2014 - 0:49

Les heures de sommeil allaient devoir attendre encore un peu car certains avaient décidé de jouer les retardataires. Leurs informateurs centaures venaient de finir de dire tout ce qu’ils savaient, et Aythyara sentait fort bien que ces derniers n’avaient pas le cœur de répéter tout ce qu’ils avaient pris plus d’une heure à expliquer. Résultat, le « J'arrivions pas trop en r'tard ? » provoqua un énorme soupire à notre jeune amie qui se savait être celle qui allait devoir lui résumer toute la situation. Notre camarade se mit alors à dévisager le dernier venu, une nouvelle tête qui ne lui disait rien mais son blason ne mentait pas sur son appartenance à la guilde. Cependant à l’entendre ainsi s’exprimer à eux, Aythyara ne pouvait s’empêcher de relever les sourcils devant ce langage si particulier. Pourquoi les humains compliquaient toujours les choses simples ? Vouloir se distinguer de ses congénères en parlant une variante de leur propre langue. Franchement, Aythyara avait connu de meilleures idées, qu’arriverait-il lorsqu’à force de distinctions exagérées plus personne n’arrive à se comprendre ? Enfin soit, notre jeune centaure commençait à fatiguer et n’avait nullement envie de s’attarder sur des choses aussi futiles.

« Bah si quand même, mais soit je vais prendre la peine de d’exposer la situation. Cela fera un récapitulatif pour les autres. »

Ce qu’il y avait de bien avec Aythyara était le fait qu’elle avait le chic pour résumer les longs discours pompeux en deux trois phrases bien simples que le plus imbécile des orques était susceptible de comprendre. Ainsi ce dernier membre de Nouvelle Aube eut aussi droit à un briefing concis de la situation. Et alors que tous semblaient enfin d’accord pour aller se coucher, le vent amena soudainement l’odeur d’une personne étrangère à leur narine. Si les humains présents dans le groupe n’avaient rien relevé de tel, les membres appartenant à d’autres races avaient pu flairer ce potentiel danger. Résultat d’un regard entendu, plusieurs camarades se tenaient sur le qui-vive. Bientôt une localisation approximative de l’intrus fut établie, et d’un regard entendu Aythyara lança Birdy en éclaireur. L’oiseau de foudre se glissa alors dans les feuillages des arbres, et ce fut alors que voletant entre les branches qu’il aperçut celle qui les espionner. L’animal se concentra alors pour émettre un flash lumineux des plus éblouissants. Et si cette fouineuse n’avait pas été déstabilisée par cette agression lumineuse, sa position avait été toutefois confirmée. Et l’arbre sur lequel elle siégeait fut rapidement entouré par quelques guerriers dont Aythyara.

« Montrez vous et déclinez votre identité sur le champ. Dans la mesure où vos attentions sont nobles, aucun mal ne vous sera fait. »

Attentions nobles, la vaste blague, dans la majorité des cas des personnes jouant les espions ne pouvaient certainement pas être pavées de bonnes intentions. Il n’y avait donc vraiment qu’Aythyara pour tenir de telles paroles en de telles circonstances, Birdy, après avoir joué son rôle s’en était retourné sur l’une des épaules de sa maîtresse. Si une fois encore notre amie préférait jouer la carte d’une solution pacifique, d’autres parmi ses rangs ne partageaient sans doute pas son laxisme. Résultat l’individu inconnu avait tous les risques en acceptant de se montrer de son plein gré. Néanmoins de par sa nature, Aythyara n’hésiterait pas à s’interposer entre l’un de ses hommes si ce dernier venait à faire de l’excès de zèle.




Force: 10 ►Endurance: 10 ►Dextérité: 7 ►Intelligence: 6 ►Sagesse: 4 ►Charisme: 3
Couleur de Aythyara : #ffff99
Force: 3 ►Endurance: 3 ►Dextérité: 10 ►Intelligence: 12 ►Sagesse: 7 ►Charisme: 5
Couleur de Birdy : #00cc00
x5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-academy.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Jeu 24 Juil 2014 - 2:41

- Eune dame à des b'soins...


Facon on ne peut plus vague de dire qu'on ne faisait pas ce qu'on voulait dans la vie, le groupe devrait s'en contenter. Nouvelle Aube était peut-être assez open et tout et tout, mais il devait bien y en avoir quelques uns qui avaient une dent contre les suceurs de sang. Trop de détails tuent ceux qui les donnent.

Aythyara jugea bon de ré-expliquer les choses encore une fois sur ce qui se passait et pourquoi Nouvelle Aube accompagnée de la famille étendue de Chiron était là. Fort heureusement, personne n'avait de remarque sur le fait que la nouvelle arrivante parlait comme quelqu'un sorti de sa cambrousse si paumée que même Google Maps ne la trouverait pas ; si on pouvait éviter d'aller au boulot avec les dents serrées, c'était un plus non négligeable.
Décision semblait avoir été prise d'aller roupiller (ou plutôt, passer la nuit à attendre que le soleil se lève pour Menrva) quand les équins furent soudain tendus comme des élastiques. Impossible de savoir à cause de qui ou de quoi avec l'obscurité, mais une chose était sûre ; quelque chose ou quelqu'un était là. Aythyara envoya son familier, visiblement de la famille d'Electhor, fouiller les environs avant d'éclairer la zone à l'aide d'un flash lumineux pour indiquer où se trouvait l'intrus. Le coin fut rapidement encerclé par les centaures et le quota racial vampirique (Menrva) tandis que la centaurette faisait les sommations réglementaires. Restait à voir si ce qui se planquait dans les arbres allait coopérer ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Jeu 24 Juil 2014 - 21:53

La poisse ! La poisse, la poisse, la poisse ! Comment avaient-ils fait pour la repérer ? Elora était pourtant bien dissimulée dans son arbre à l’épais feuillage ! Un courant d’air frais lui chatouilla les côtes, et elle comprit. Elle se trouvait dos au vent, et celui-ci avait emporté son odeur avec lui. Et le nez à l’odorat développé des mercenaires en bas n’avait pas manqué de capter celle-ci. Fichu vent ! Elle qui avait bien fait en sorte de se positionner pour qu’il ne trahisse pas sa présence, il avait fallu qu’il change de direction ! Si seulement elle n’avait été obnubilée par les nouveaux venus…

Mais l’heure n’était pas aux blâmes. Bien que les guerriers eurent devinés que quelqu’un se cachait à proximité, ils ne savaient pas encore où exactement. Mais leurs regards se dirigeaient de plus en plus dans sa direction, ils ne tarderaient pas à la localiser. Le temps était venu pour un petit repli stratégique ! Ou du moins, est-ce qu’Elora aurait bien aimé faire… Alors qu’elle s’apprêtait à se retirer de la scène, le petit oiseau lumineux qui avait guidé le chef centaure et sa délégation apparu près de sa position. Avant qu’elle n’ait pu esquisser un geste, il émit un puissant flash. Sous la vive lumière blanche qu’il émettait, elle se sentit chanceler, mais elle était heureusement bien cramponnée sur sa branche, et elle évita donc une chute qui aurait pu s’avérer lourde de conséquences. Mais le flash ne fut pas sans effets pour autant : les yeux d’Elora subirent de plein fouet l’intense luminosité, et elle s’en trouva aveuglée. Les lumières blanches dansant devant ses yeux limitèrent grandement son champ de vision. Résultat : impossible de prendre la fuite désormais. Même si elle parvenait à éclairer le chemin au sol, elle risquait fort de se prendre les pieds dans les racines, à cause de ce fichu flash lumineux. Pareil pour ce qui fut de s’enfuir par les branches : une chute mortelle risquait fort de l’attendre sur le chemin.

Cependant, alors qu’elle cherchait un moyen de sauver sa peau, en bas, tout ce petit monde s’activait. Une voix claire et forte se fit alors entendre, lui sommant de se montrer et de décliner son identité. Elora vit alors malgré son éblouissement que l’arbre où elle se tenait était désormais complètement cerné. La situation ne faisait qu’empirer pour la pauvre Draekïn… Lapis ne manqua pas de remarquer ce fait, et il poussa un grognement sourd. Elora, elle, ricanna, non à cause de la situation dans laquelle elle se trouvait, mais à cause des derniers mots que la centaure à la robe blanche avait prononcés. « Dans la mesure où vos intentions sont nobles, aucun mal ne vous sera fait », d’où elle l’avait sorti, cette réplique ? Déjà, qu’est-ce qui l’empêchait de mentir sur ses intentions ? Et puis, si celles-ci étaient mauvaises, qu’est-ce qu’elle pouvait faire, rester percher dans son arbre à tout jamais ? Toujours est-il qu’Elora n’avait qu’un choix relativement limité devant-elle quant à ses actions futures, aussi dut-elle se résoudre à agir. Elle chuchota des mots réconfortants à Lapis, afin de le calmer, car dans son état actuel, il risquait fort de bondir sur leurs assaillants à l’instant même où ils seraient au sol. Alors seulement, elle entama sa descente.

Celle-ci fut rapide : saisissant la branche à deux mains, elle se balança doucement avant d’atterrir avec grâce sur ses deux pieds. Nombreux furent ceux qui pointèrent leur arme sur elle, bien qu’elle-même ne brandit pas les siennes. Mais Elora ne tint pas compte. Elle se redressa, et arborant une expression fière, elle fixa la centaure, clamant :

- Je m’appelle Elora Ignis. Quant à mes intentions, elles ne regardent que moi !

Et toc ! Vas-y pour savoir si elles sont nobles maintenant ! Croisant les bras, elle continua de fixer son interlocutrice d'un regard féroce, attendant de voir sa réaction. Cependant, n’avait-elle pas poussé la provocation un peu trop loin ? Après tout, elle était largement désavantagée face à tous ces guerriers hostiles. D’ailleurs, elle ne manqua pas de remarquer que sa remarque déplaisait à certains, un mouvement de grogne gagnant plusieurs membres du groupe. Qu’allait-il se passer maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Aythyara Färkeïn

avatar

Age : 34 ans
Race : centaure
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Nouvelle Aube
Rang: Capitaine

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Ven 25 Juil 2014 - 8:21

Il n’y avait pas eu besoin d’une deuxième sommation car celle qui les avait observés dans le secret se dévoilait enfin pleinement à eux. Visiblement les flashs lumineux de son petit compagnon à plume avaient fait leur petit effet, Aythyara ne put s’empêcher de jeter un regard réprobateur envers Birdy, lui traduisant simplement qu’il en avait fait trop. Face à cela, le petit oiseau répondit d’un coup de bec sur la joue de sa maîtresse stipulant de cette façon qu’elle ne savait vraiment pas ce qu’elle voulait. C’était après tout elle qui lui avait ordonné de faire cela, et se le voir ainsi presque reproché générait une certaine tension dans son plumage, de quoi faire dresser quelques cheveux d’Aythyara qui n’insista plus sur ce sujet.

Son regard se porta alors d’avantage sur la demoiselle qui leur faisait face sans être plus intimidée que cela par leur supériorité numérique. Cette dernière semblait jeune, sans doute du même âge qu’Aythyara, mais bon étant donné qu’elle n’était pas une centaure, cette interprétation était sans doute faussée. Après tout, les elfes étaient un bon exemple de ce genre de chose, ils peuvent avoir plus d’un siècle et même pas en laisser paraître un tiers. Bref parenthèse à part, la demoiselle venait de se présenter à eux, tout en stipulant avec une certaine hargne que ses intentions ne regardaient qu’elle. Et bien, la moindre des choses qu’on pouvait dire, c’était qu’elle avait du cran la petite, mais il en fallait plus pour déstabiliser notre centaure. Cette dernière avait après tout déjà eu affaire à plus belliqueux que cela, c’est qu’elle n’était pas capitaine pour rien.

« Très bien Elora Ignis, je me nomme Aythyara Färkeïn et suis celle qui dirige cette expédition. En gardant vos intentions secrètes, vous mesurez les risques que vous prenez… Soit déposez-nous vos armes et nous parlerons autour d’un feu. »

La forêt n’était pas ce qu’il y avait de plus hospitalier la nuit, ayant vécu nombreuses de ses années à Lumina, Aythyara savait très bien de quoi elle parlait. Dès lors même si cette fille pouvait être une ennemie potentielle et avoir un lien avec toute cette affaire, notre demoiselle en armure n’avait pas le cœur de la laisser seule aux prises avec les ténèbres des bois.

« Armiger, veuillez lui prendre ses armes s’il vous plaît ! »

Aythyara venait brusquement de se souvenir du nom de cette dernière, il faut dire qu’avec la manière singulière qu’elle avait de s’adresser aux gens, elle marquait d’office les esprits, même les plus simples. Cependant notre amie devait avouer parfois faire un effort de concentration pour la comprendre des fois. Mais bon étant donné qu’elle avait été recrutée par Lenora, elle lui faisait entièrement confiance comme aux restes de ses hommes qui maintenaient toujours en respect la jeune intrus. C’était fou comme ils contrastaient avec la bienveillance qui se dégageait de leur leader, comme quoi il fallait bien cela pour tempérer les ardeurs au combat des troupes. Bien sage était celui qui terminait un combat avant même de l’avoir commencé.




Force: 10 ►Endurance: 10 ►Dextérité: 7 ►Intelligence: 6 ►Sagesse: 4 ►Charisme: 3
Couleur de Aythyara : #ffff99
Force: 3 ►Endurance: 3 ►Dextérité: 10 ►Intelligence: 12 ►Sagesse: 7 ►Charisme: 5
Couleur de Birdy : #00cc00
x5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-academy.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Jeu 31 Juil 2014 - 22:30

Ainsi donc, l'intrus était une intruse. Cachée dans un arbre. Encore heureux que les centaures l'aient reniflée, parce que ce n'était pas Menrva et son tarin à peine plus évolué que celui des humains qui aurait senti quoi que ce soit excepté l'odeur des bois et du crottin. L'oiseau électrique du chef de Nouvelle Aube avait aussi bien aidé à faire repérer l'intruse.

Même pas besoin de sortir une lame, le nombre et la menace qui sonnait un peu faux d'Aythyara avaient suffi pour convaincre la gêneuse de descendre de son perchoir à corbeaux. Une gêneuse qui s'avéra être assez atypique : pour commencer, c'était une draekin, le genre de personne qu'on ne voit pas souvent dans la rue. Ensuite, son accoutrement valait bien une mention honorable, aussi bien pour l'incendie qui lui servait de chevelure que pour le décolleté australien (toujours un cran en-dessous de ce que Menrva avait, soit dit en passant) ou le minishort. Comme quoi, on trouvait vraiment des spécimens louches partout.

L'espionne du jour disait s'appeler Elora Ignis et avait envoyé paître à demi-mot la centaure quand au pourquoi du comment sur sa présence dans le bosquet. Bon, au moins on savait que ce ne serait la joyeuse camaraderie au programme pour la soirée.
Aythyara, pas impressionnée pour deux sous, lui fit comprendre que ne pas jouer cartes sur table n'était pas le meilleur moyen de se faire bien voir de tout le groupe et qu'il faudrait se passer de sa quincaillerie pour rester avec eux... Avant de demander à Menrva d'aller récupérer ladite quincaillerie.
La vampire n'était pas experte, mais même un crétin parfait pouvait reconnaître de l'acier nain au premier coup d’œil. Les rubis façon bling-bling ne faisaient qu'ajouter au mix. Louche...



- R'garde ça, Aythyara. C'étions pô des couteaux à beurre qu'elle trimbale. J'te parie qu'c'est pô à elle...


Il fallait avouer que des dagues comme ça devaient coûter une petite fortune : bien plus que ce que l'aventurier moyen pouvait se payer. Ainsi donc, espionne ET voleuse. Menrva était bien du sentiment de lui couper le cou et de laisser les renards et les corbeaux s'en occuper pour s'éviter des ennuis et lui apprendre que c'est pas bien la rapine, mais Nouvelle Aube n'était pas trop cool avec ces méthodes. Les dagues d'Elora passées à sa ceinture, Menrva attendait ce que déciderait la centaure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Ven 1 Aoû 2014 - 23:10

Malgré qu’elle eut clairement montré qu’elle n’avait pas l’intention de se soumettre à elle, la centaure ne se laissa pas démonter. Elle se présenta à son tour, tout en confirmant son statut de chef du groupe. Elora aurait bien voulu glisser qu’elle avait pu s’en rendre compte pendant qu’elle espionnait leur conversation, mais décida qu’il valait mieux s’en abstenir. Mieux valait garder les sarcasmes et autres provocations pour les grandes occasions. Elle précisa qu’il était risqué de se taire, mais n’eut pas de réactions hostiles à son égard. Bon point, elle n’allait pas tout de suite se faire embrocher. Elle l’invita à une petite causerie autour du feu, pour peu qu’elle daigne remettre ses armes. L’idée ne lui plaisait guère, loin de là, cependant, avait-elle vraiment le choix ? Les garder pourrait signifier qu’elle avait l’intention de s’en servir contre eux, ce qui n’aurait pas été de bon ton. D’un autre côté, céder ses armes revenait à réduire grandement ses possibilités en cas de combat, risque qui n’était pas encore totalement écarté. Alors qu’elle réfléchissait à la meilleure solution, la centaure, Aythyara de son nom, demanda à l’un de ses sous-fifres de s’emparer de ses dagues. Fallait-il pas que ce soit la boîte de conserve, nommée Arminger apparemment, qui dut s’acquitter de cette tâche. Peut-être était-ce là une sorte de punition pour être arrivé en retard ? Allez savoir…

Quand cette dernière vint se saisir de ses armes, elle les lui tendit de mauvaise grâce, mais au moins montrait-elle ainsi qu’elle était prête à faire des concessions. Malgré qu’elle fût désormais désarmée, les armes pointées sur elle ne bougèrent pas. Pas sympa, vraiment, déjà qu’ils étaient largement supérieur en nombre, maintenant ils restaient armés contrairement à elle, et ils sentaient encore le besoin de la menacer ? Typique de la lâcheté humaine… Enfin, il n’y avait pas que des humains qui la tenaient en joue, mais bon…

La boîte de conserve prit la liberté de passer les dagues à sa ceinture, tout en glissant un commentaire comme quoi il s’agissait probablement d’armes volées, même si à cause de son étrange façon de parler, elle n’était pas sure de l’exactitude de ses propos. Elora ne savait pas ce qui se cachait là dessous, mais dans sa tête en tout cas, il n’y avait pas que du vide. Toutefois, ce n’était pas comme si elle allait gentiment passer aux aveux :

- Hey, je t’ai pas demandé si t’avais dévalisé le marchand de ferrailles du coin ! T’as aucune preuve, et puis, c’est un cadeau que je me suis fait à moi-même

Elle avait murmuré les derniers mots, de façon à ce qu’on ne puisse les entendre. Bon, pas sûr pour autant qu’elle eut fait illusion, mais peu lui importait, après tout, on ne pouvait pas prouver que ces dagues eussent été volées. Et elle avait bien l’intention de les récupérer plus tard, au passage. Toujours est-il qu’elle avait accédé à la demande du chef du groupe, alors s’attendait-elle désormais à un peu plus d’hospitalité. Aussi, alla t’elle s’asseoir en tailleur devant le feu, sans prêter davantage attention aux gestes nerveux que suscitait son action. Elle devait paraître bien confiante pour se comporter ainsi dans une situation aussi précaire, et c’était le but recherché. Même si elle n’avait plus ses dagues, il lui restait une dernière arme : le bluff. Et puis, elle ne voulait pas donner l’impression de se soumettre au groupe, alors un peu d’audace était nécessaire. Même si au fond d’elle, elle restait inquiète de ce qui allait lui arriver.

- Bon, Aythyara c’est ça ? J’ai remis mes armes, comme demandé, oserais-je demandé un peu plus de courtoisie ? Curieusement, j’ai du mal à causer avec une vingtaine d’armes pointées sur moi.

Façon plus ou moins détournée de signaler qu’elle ne dirait rien si de son côté elle ne faisait pas un geste aussi. Un humain l’aurait certainement déjà étripé, mais bon, elle se trouvait devant une centaure, aussi espérait-elle que les tendances meurtrières des humains n’avaient pas déteintes sur elle et ne l’avaient pas transformé à son tour en une bête assoiffée de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Aythyara Färkeïn

avatar

Age : 34 ans
Race : centaure
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Nouvelle Aube
Rang: Capitaine

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Sam 2 Aoû 2014 - 14:34

Les oreilles d’Aythyara s’agitaient nerveusement, non pas parce que la situation générait une certaine tension, mais plutôt parce que notre demoiselle faisait un effort pour comprendre ce que lui disait sa camarade en armure. Déjà cette dernière se permettait une certaine familiarité qui mettait un peu mal à l’aise notre centaure, à croire que cette vampire ne se souciait guère de leur rang respectif au sein de la Nouvelle Aube. Si d’autres officiers auraient exigé un peu plus de respect, Aythyara préféra ignorer cette faute de langage, l’affaire qui les concernait était nettement plus primordiale à ses yeux. Et la remarque qu’avait soulevée Menrva suscitait de nombreuses questions dans l’esprit de notre amie habitué à des préoccupations plus simples que celles de suspicions infondées. Certes ses dagues paraissaient d’une inestimable valeur, mais de là à insinuer que cette demoiselle était une voleuse, c’était fort précipiter les choses. Et comme toujours Aythyara n’accusait jamais sans preuve évidente, dès lors la remarque de Menrva allait vite être oubliée car jusqu’à preuve du contraire, cette Elora Ignis était juste une voyageuse égarée à la nature un peu trop curieuse.

Cette dernière ne manquait en tout cas pas d’audace et de fierté, malgré la situation elle gardait la tête haute et fut la première à accepter la proposition d’Aythyara en allant s’installer auprès d’un feu. Une fois assise, elle appela à l’attention de notre belle centaure qu’elle apprécierait un peu plus de courtoisie de la part des siens, en insistant bien sur le fait qu’elle s’était pliée à ses exigences et qu’elle ne dirait rien si les armes de ses compagnons restaient pointées sur elle de la sorte. Aythyara leva alors une main et d’un signe entendu, elle donna ses directives à ses hommes. Les trois quarts pouvaient aller dormir tandis que le reste s’assurerait du premier tour de garde pour les deux premières heures. Elle laissa le libre choix à ses hommes de s’organiser comme ils l’entendaient, pour sa part Aythyara s’en alla rejoindre leur invitée surprise auprès du feu.

« Que vous nous cachiez les raisons de votre présence ici soit, je n’insisterai pas si tel est votre désir. Néanmoins je vais vous expliquer les raisons d’une telle mobilisation car je pense après tout que c’était ce qui vous intéresse, n’est-ce pas ? »

Aythyara ne put dès lors s’empêcher de lui sourire, avant de lui raconter dans les grandes lignes la raison de leur présence, ainsi que la piste que leurs amis elfes leur avaient donnée. Cependant un peu plus loin de leur camp, un nouvel enfant se faisait enlevé, on n’entendait pas le moindre cri cependant des craquements de branches et d’autres bruits indiquaient qu’une lutte avait bien lieu non loin d’eux. Mais les crépitements du feu, et le fait qu’elles soient plongées en pleine conversation les empêchaient toutes deux d’entendre ces signes d’alerte. Cependant ces derniers n’allaient peut-être pas passer inaperçus aux yeux et aux oreilles d’un des veilleurs. Allaient-ils enfin avoir une piste sérieuse, ou allaient-ils regarder impuissants la perte d’un nouvel enfant ?




Force: 10 ►Endurance: 10 ►Dextérité: 7 ►Intelligence: 6 ►Sagesse: 4 ►Charisme: 3
Couleur de Aythyara : #ffff99
Force: 3 ►Endurance: 3 ►Dextérité: 10 ►Intelligence: 12 ►Sagesse: 7 ►Charisme: 5
Couleur de Birdy : #00cc00
x5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-academy.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Ven 8 Aoû 2014 - 0:34

- Si fait. J'l'avions même égorgé. C'tait lui ou mon innocence.


Hrmph. En plus d'être un peu naïvo-idéaliste, Aythyara ne reconnaissait pas un voleur quand elle en voyait un. Il ne fallait pas avoir fait une école de détective pour voir que cette Elora avait chouravé ces dagues ou les avait acquises auprès d'un receleur. Mais bon, si Nouvelle Aube avait décidé que le monde était plein d'amour et de petits oiseaux, libre à eux. Il faudrait juste espérer qu'ils réalisent un jour quand sans un bon serrage de vis, leur ambition de mettre fin à toutes les guerres allait être un tantinet dur à accomplir... Au moins, Menrva admettait qu'elle était total hardcore du Nord quand il fallait, elle.


Peine perdue pour arguer au sujet d'Arsène Lupine pour le moment, la vampire opta donc pour aller se poser près du feu pendant que la potentielle voleuse fit remarquer à la centaure que la causette se passait bien mieux quand personne ne vous pointait une lame dans la face, ce à quoi Aythyara répondit en envoyant tout le monde vaquer à ses occupations ; Menrva opta pour affûter un peu son épée. Le bruit de la pierre à aiguiser n'était pas des plus agréables, mais une lame qui coupe valait bien quelques oreilles frustrées. Et puis, ces trois pierres à eau qu'elle avait payé une petite fortune faisaient bien le job ; en prenant son temps, sa bâtarde, basique et sans fioritures, arrivait à couper une hampe de lance en un coup sans trop forcer... Un excellent investissement.

La vampire venait juste de ré-imbiber d'eau l'un des pierres quand Hundur se mit à s'exciter comme une pucelle en direction des bois, aboiements à l'appui. Le chien était bien trop intelligent pour se laisser distraire par un lapin ou un écureuil, ce qui ne pouvait vouloir dire qu'une chose : ennuis en vue. Le temps que les veilleurs réagissent, Menrva était déjà debout pour aller voir.



- Ho, y a quéque chose dans l'bois, vous autres. J'vas voir.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ



Expérience : 0

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Mar 12 Aoû 2014 - 2:49



L'esprit feula face au canidé en sortant d'un bond d'un épais buisson. Translucide et émettant une pâle lueur verte, il était impossible de se tromper sur son origine. Faisant quelques pas de côté, tournant autour du chien, il se montra aux yeux de tous. Sa voix était murmure parfaitement audible pour tous, un semblant de colère semblait filtrer à travers chacun de ses mots.

- N'approchez pas ! Vous ne pouvez pas faire un pas de plus ! La forêt ne veut pas de vous en son sein !

En bougeant, on pouvait clairement remarquer que son corps passait à travers la végétation, totalement insensible à toute entité physique sur son chemin.
En fait, au travers de la colère perceptible dans sa voix, en y faisant attention, on pouvait remarquer une certaine mise en garde, voir même une certaine réticence à cette attitude.

- Vous lui servirez de dîner si vous entrez, Elle ne veut pas de tas de viandes comme vous se baladant dans ses bois ! Alors dégagez, je vous aurai prévenu !

Après ces quelques paroles, l'esprit commença à reculer doucement à travers la végétation pour s'enfoncer dans les bois d'où il était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Mar 12 Aoû 2014 - 17:03

De toute évidence, la centaure avait compris le message. Elle donna divers ordres, organisant des tours de garde dont elle laissa la sélection des membres au soin de ses sous-fifres. Elle-même s’installa auprès du feu et après lui avoir signalé qu’elle acceptait qu’elle fasse silence sur ses intentions, elle raconta les raisons de sa présence à elle et les autres en ces lieux. S’était à la demande des siens qu’Aythyara était venu avec sa clique, après avoir reçu une lettre expliquant les disparitions inexpliquées. C’était donc par esprit d’entraide qu’elle était venue, et non par appât du gain. Elora avait tant côtoyé l’immoralité des Hommes qu’elle n’avait pu envisager ce simple fait, persuadée qu’une fois les humains dans la lice, toute noblesse se carapatait aussitôt. Cependant, Aythyara semblait avoir gardé ce qui faisait défaut à ces singes bipèdes : un cœur. C’est d’ailleurs probablement ce qui lui permettait d’encore être vivante à cet instant.

Les explications de la centaure apaisèrent les craintes d’Elora, qui en venait à se convaincre qu’elle pouvait lui faire confiance. Mais alors qu’elle s’apprêtait à donner les raisons de sa présence, des aboiements se firent entendre. Jetant un regard par-dessus son épaule, Elora constata que le responsable de ce tintamarre n’était autre que le clébard de la boîte de conserve. Même pas capable de tenir son sac à puce… La Nouvelle Aube avait du souci à se faire ! Mais il s’avéra que le chien avait une raison de donner de la voix. Quant à savoir laquelle, il fallait pour cela se remuer pour aller sur place. Ce que nombre des personnes présentes s’apprêtaient à faire, d’ailleurs. Elora pouvait peut-être en profiter pour tirer sa révérence ? Non, ce n’était pas une bonne idée… Pas sûr qu’elle parvienne à fausser compagnie déjà. Ensuite, elle était là pour en apprendre davantage sur les enlèvements d’enfants, et pour y mettre un terme si possible, et pour cela, s’associer avec Aythyara pouvait être une bonne idée. Et pour finir, la boîte de conserve avait toujours ses dagues, pas question de repartir sans ! Après en être arrivée à cette conclusion, Elora alla aussi voir ce qui se passait. C’est alors qu’une étrange créature surgit d’un buisson. Mais était-ce vraiment une créature ? Elle avait un aspect félin, certes, mais son corps était translucide, tout en émettant un halo vert luminescent. Elora compris qu’elle se trouvait face à un esprit. Un esprit qui avait un message pour eux, de surcroît…

Le message se résumait facilement : la forêt n’appréciait pas leur présence, et ils allaient mourir si d’aventure, ils poursuivaient leur quête. Joli programme en perspective ! Mais au travers du courroux perceptible dans la voix de l’esprit, Elora sembla noté quelque chose d’autre… De l’inquiétude peut-être ? Est-ce que l’esprit ne cherchait pas simplement à ce qu’ils ne sacrifient pas leur vie ? Mais elle ne put jamais vérifier auprès de l’intéressé, qui disparut comme il était venu, ne laissant plus qu’un grand silence, qu’Elora s’empressa de briser :

- Bon, vous avez entendu les humains ? La forêt ne veut pas de sacs de viandes ici, alors, vous pouvez repartir !

- Euh Elora, je crois que l’esprit t’avait inclut dans la catégorie sac de viande…

Le choc ! On venait de la mettre dans le même sac que des humains ! Si cet esprit n’était pas immatériel, elle lui aurait mis une fameuse raclée ! Se ressaisissant, elle reprit contenance, et déclara :

- Bon, on sait au moins par où chercher maintenant. Suffit de suivre l’esprit !

Certains semblaient désormais réticents à l’idée de s’aventurer dans les arbres. Beaucoup avaient l’habitude de se battre contre des êtres vivants, mais contre une entité aussi puissante qu’une forêt, ils étaient bien démunis. Elora, par contre, n’avait pas l’intention de laisser de tels détails la freiner. Elle était là pour mettre un terme à la menace présente dans la forêt ! Sauf que s’il s’agissait de la forêt elle-même, il serait dur de la sauver… Mettant des côtés ces petites contradictions, elle annonça :

- Faites ce que vous voulez, mais moi, je vais voir de quoi il en retourne.
Revenir en haut Aller en bas
Aythyara Färkeïn

avatar

Age : 34 ans
Race : centaure
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Nouvelle Aube
Rang: Capitaine

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Mar 12 Aoû 2014 - 23:58

La forêt revêtait décidément bien des visages une fois la pénombre de la nuit installée, si avec l’arrivée d’Elora Aythyara avait cru le tumulte de la nuit passé, elle était à présent forcée de constater que la quiétude de la nuit n’allait pas les gagner dans l’immédiat. Le compagnon veilleur à quatre pattes de Menrva avait en effet décelé dans les fourrés une présence guère plaisante et c’était avec animosité qu’il signalait cette dernière à qui voulait bien entendre ses aboiements incessants. Sa maîtresse avait bien compris que son comportement n’était pas à prendre à la légère et la suite lui donna raison lorsque tous purent voir surgir un esprit de la forêt. Aythyara qui avait suivi Elora dans son élan put également entendre le discours de l’esprit félin. Ce dernier était assez clair, une bonne mise en garde témoignant du fait qu’avec toutes les informations qu’ils avaient pu réunir jusqu’à présent qu’ils étaient sur la bonne voie pour se retrouver confronter au mystère de ces disparitions d’enfants. Dès lors l’avis d’Aythyara sur les directives à suivre à présent allait dans le même sens que l’élan d’Elora qui semblait plus que prête à la poursuite de cette entité spirituelle. Mais sa détermination ne semblait pas se lire sur tous les visages, en effet c’était bien là qu’on se rendait compte de ce que pouvait bien valoir les nouvelles recrues. Beaucoup d’entre elles choisissaient de suivre les ordres d’Aythyara parce qu’elle était l’un des officiers les moins strictes de la Nouvelle Aube, cependant ce que beaucoup ignorait était que les rapports qu’elle remettait au sujet de ses missions à Fenrir avait fait expulser bon nombre de membres juste bon à utiliser le nom de Nouvelle Aube à leur avantage, et à ne pas épouser les idéaux de leur guilde lorsque la situation l’exigeait.

Et ici c’était bien le cas, ils devaient venir en aide à des enfants disparus et cet esprit était leur seule clef actuellement pour leur permettre de les retrouver. Dès lors le suivre était une option indiscutable aux yeux de notre jeune centaure, cette dernière envoya d’ailleurs Birdy à la poursuite de l’animal fantomatique afin qu’ils ne se fassent pas distancer et perdent sa trace. Elora par contre ne semblait pas prête à attendre que les hommes d’Aythyara retrouvent courages, et elle n’était pas la seule, Menrva semblait également prête à se mettre en route.

« Pas de précipitation inutile, si cet esprit a voulu nous mettre en garde. Il risque de se volatiliser s’il se rend compte que nous le suivons. Il est plus judicieux de laisser Birdy le prendre en filature, mon compagnon reviendra ensuite nous informer de l’itinéraire à suivre. »

Aythyara avait posé une main sur l’épaule d’Elora tout en parlant afin de la retenir et d’éviter que sa passion ne leur fasse perdre leur seule piste. Confier cette tâche à un oiseau pouvait sembler être un pari tout aussi risqué, mais notre centaure avait une confiance totale en son compagnon à plume. Dès lors l’important était de se concentrer sur ce qui pouvait être fait en attendant le retour du volatile. Elle se tourna alors vers ses hommes rassemblés en plusieurs petits groupes non loin d’elle. A leur mine déconfite et angoissée, Aythyara poussa un soupir avant de prendre un ton autoritaire qu’on ne l’aurait pas soupçonnée capable de prendre.

« Que tout le monde parte s’équiper en conséquence, laissez tout ce qui est superflu derrière vous, nous abandonnons ce camp pour débuter notre mission sur le champ. Exécution ! »

Le ton ne laissait paraître aucun recours possible, cependant ses hommes peinaient à s’activer. Ils ne faisaient que s’échanger des regards inquiets et d’évoquer les risques de suivre un pareil esprit, et surtout s’opposer à Lumina toute entière. Aythyara qui était née et avait vécue nombreuses de ses années dans cette forêt savait que cette dernière ne pouvait leur être totalement hostile, mais son assurance ne semblait pas être partagée par cette bande de poltrons. Elle poussa un nouveau soupire, et émit pour la première fois depuis qu’elle avait réuni ce groupe de volontaire des regrets, des regrets d’avoir choisi des hommes aussi inexpérimentées et qu’elle ne connaissait guère très bien. Serrant le point de frustration, elle savait qu’elle ne pourrait plus rien changer avec comme seule arme son autorité, elle n’avait après tout pas le charisme de Fenrir et ne pouvait guère transmettre comme lui la passion qui animait son cœur.

« Bien faites comme vous voulez, je ne forcerai personne. »

Sur ces mots amères, elle partit chercher le restant de ses armes laissées au coin du feu, dans la précipitation elle s’était levée n’emportant avec elle que son épée et son fourreau, mais ses véritables armes, celles avec lesquelles Aythyara était capable de bien des prouesses étaient sa lance et son bouclier. Une fois de nouveau en possession de ces derniers, elle revint à l’endroit où elle avait laissé s’envoler Birdy. Un silence régnait dans l’assemblée, seules deux personnes en plus qu’elle s’étaient apprêtées : Menrva et Elora. Autrement dit les deux seules personnes dont Aythyara n’avait pas prédit la venue, si ces dernières n’avaient pas été là, elle se serait retrouvée seule à effectuer sa mission et ce genre de chose ne pouvait plus arriver, Fenrir l’avait bien mise en garde contre les risques de se lancer seule dans des périls. Notre centaure échangea alors un regard entendu entre les volontaires et jeta un regard attristé vers les lâches qui restaient silencieux. Ce fut à ce moment là que Birdy choisit de faire son retour, il avait mené sa mission à bien et comme ils l’avaient supposé, le bosquet des Dryades allait être leur destination finale. Il était désormais temps de se mettre en route, mais avant cela Aythyara devait se permettre de régler un détail.

« Armiger, vous pouvez rendre les dagues à mademoiselle Ignis, je doute dans la présente situation qu’elles soient plus utiles sur vous que sur elle. […] Très bien mettons nous en route à présent. »

Suivant l’oiseau de lumière, notre trio entreprit de rattraper leur esprit forestier et de le surprendre dans son foyer. Mais leur route allait peut-être être parsemée de pièges et d’obstacles, qui plus est l’obscurité de la nuit ne représentait guère un avantage non plus. Heureusement qu’ils comptaient dans leur rang une vampire, ses sens plus affutés allaient sans doute leur permettre d’éviter bien des dangers.




Force: 10 ►Endurance: 10 ►Dextérité: 7 ►Intelligence: 6 ►Sagesse: 4 ►Charisme: 3
Couleur de Aythyara : #ffff99
Force: 3 ►Endurance: 3 ►Dextérité: 10 ►Intelligence: 12 ►Sagesse: 7 ►Charisme: 5
Couleur de Birdy : #00cc00
x5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-academy.forumactif.org
Kalen Adrehon
Gardien des âmes
avatar

Race : Non-vivant
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Gods
Rang: Gardien

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Mer 20 Aoû 2014 - 13:29

-Haaa.... Quel magnifique spéctacle que celui-ci...

Kalen dit ces mots à hautes voix, pensant seulement les avoir murmurés. La forêt autour de lui luisait de toutes les couleurs, et pour cause, la vie du Bosquet des Dryades c'était étendu bien au delà de ses limites. L'âme du bosquet se propagait, rendant le spéctacle de lumière resplandissant.

Mais ce n'est pas tout, voilà qu'un groupe de trois femmes s'avançait vers lui, devancer par un esprit de la forêt qu'il avait vu passer quelques secondes auparavant. Un trio des plus étrange qui plus est, une centaure, une draekine et une vampire. Sarkhan luisait depuis un moment maintenant, éclairant d'une lueur verte pâle les alentours. Les chaines de sa faux brisent la douceur du son de la nuit morte et raisonnent en écho dans la forêt. Que font ces trois vivant ici, au sein de la forêt?

Après réflexion, il est vrai que ces temps-ci, des âmes de races différentes sont trainées de force dans la forêt, et c'est la raison de la présence du "Hérant à la lanterne", surnom que Kalen porte depuis bientôt trois ans, changeant de l'habituel "Gardien des âmes" qu'il porte depuis plus d'un siècle maintenant. Le bosquet grandi au fur et à mesure que les disparition augmente, mais après tout, un meurtre n'est considéré comme simple disparition tant qu'on ne retrouve pas les cadavres. Il est donc venu, pensant obtenir des âmes facilement, sans même se fatiguer à faire brûler les corps.

"Qu'est-ce qu'on fait? On est là pour le bosquet, par pour elles"

Kalen ne répondit même pas à sa lanterne et attendit patiement l'arrivée des trois demoiselles. Il le voit hésiter un moment, il est vrai que la présence d'un Non-vivant est toujours signe de mauvais présage, toujours...

Il alla donc à leur rencontre, le bruit de ses chaines traversant le silence, pour proposer son aide, ou plus exactement, leur demander de l'aide. Il pasa à travers un buisson, s'arreta devant elle et ouvrit la conversation.

"Bien le bonjour, Mesdemoiselle. Saviez-vous que ces bois ne sont pas sur? Les dryades et leur bosquet est inaccessible depuis peu. Mais je suppose que c'est exactement pour ça que vous etes là. Je me présente, Kalen, Non-vivant, et voici Sarkhan, ma lanterne et compagnon de voyage. L'âme de la forêt s'aggrandi, si vous le peremettez, j'aimerai suivre votre groupe pour observer ce phénomène des plus délicieux de plus près. Et ne vous en faites pas, je ne compte nullement importuner votre groupe dans sa quête, quelle quel soit."


ÂMES: 13

► Force : 7 ► Endurance : 5 ► Dextérité : 5 ► Sagesse : 10 ► Intelligence : 10  ► Charisme : 3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Expérience : 0

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Dim 24 Aoû 2014 - 21:46

Quand les intentions du groupe furent clairement établis, les personnes les plus sensibles purent sentir de subtils changements dans l'atmosphère, qui s'alourdit et commença à sentir la moisissure et la décomposition pour les nez les plus délicats.
Des racines noueuses encombrèrent certains chemins déjà peu amicaux, les ronces se firent plus menaçantes et leurs pointes noircirent, augurant une piqûre des plus douloureuses. Au contraire, certains tracés, auparavant peu engageant, s'élargirent pour permettre à la troupe de passer. Les arbres grincèrent, gémirent, semblant se disputer; leurs feuillages bruissèrent de nombreuses activités, mais nul trace d'êtres vivants.
Pour les plus ouverts aux émotions et aux énergies, il était clair que la forêt était en conflit et que même si un sentier semblait accueillant, il pouvait en être tout autrement en un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Dim 24 Aoû 2014 - 23:52

L'épée nonchalamment posée sur son épaule, Menrva dut écouter Elora se la jouer en proclamant haut et fort que c'étaient les humains les vilains pas beaux qui sentaient le fennec mort... Avant de se prendre un petit clash de son familier qui lui fit remarquer que "tas de viande" l'incluait. Ce qui ne l'empêcha pas de proclamer haut et fort qu'elle irait quand même voir dans les bois ce qu'il se passait.

Le reste du groupe semblait avoir laissé ses cojones au frigo, car personne ne leva le petit doigt excepté Menrva pour pousser la recherche. Il fallait avouer qu'un esprit qui apparaissait en disant à tout le monde que le forêt ne voulait pas de leur tronche avait de quoi refroidir les ardeurs de pas mal de monde, car pour le moment, seules les filles semblaient enclines à vouloir tirer cette affaire au clair. Aythyara envoya son piaf de la mort fouiller le bois et tenta de motiver le groupe... Sans trop de succès. N'était pas Fenrir qui voulait, et même avec son charisme, Menrva pensait qu'il voyait un peu trop de poneys et d'arcs-en-ciel. La centaure semblait ne pas réussir à leur faire oublier leur pétoche, même après que le chef du groupe annonça qu'elle partirait seule si besoin est. Il était temps d'essayer une autre approche.



- J'vous ferions r'marquer que pour l'instant, les moins pétochards du groupe, c'tions les pucelles. Enfin, ça dépend pour qui. Z'allez nous prouver qu'v's'étions des hommes ou que v's'avez laissé votre service trois pièces à la maison ?


Rien de tel qu'une petite pique dans leur honneur de mâles pour les faire se remuer un peu, éventuellement. Le temps que ces ahuris réagissent la centaure avait un nouvel ordre : rendre ses coupe-papiers à l'intruse du soir. Pas le moment de discuter, aussi Menrva rendit-elle ses dagues à Elora de mauvaise grâce. Elle ne démordait pas de l'idée que ces armes avaient été volées, mais bon, ce n'était pas l'endroit ni le moment de remettre ça sur la table. Il était temps pour une balade sylvaine...

Jusqu'à ce que le groupe tombe sur un gars avec une dégaine digne d'un album de death metal finlandais. Le type se présenta comme un certain Kalen, qui se baladait avec son meilleur ami pour la vie Sarkhan la lanterne qui parle ; il prétendait avoir entendu l'âme de la forêt grandir et voulait voir ça de plus près, et que ça serait cool qu'il pouvait suivre le groupe pour voir ça et que promis juré craché il les dérangerait pas. Et pendant ce temps-là, les bois continuaient de s'agiter en bloquant certains sentiers avec des ronces ou en en dégageant certains. La balle était désormais dans le camp d'Aythyara.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Lun 25 Aoû 2014 - 18:32

La main d’Aythyara se posa sur son épaule, l’exhortant au calme. Se précipiter pourrait avoir plus de conséquences négatives que de résultats positifs, comme la disparition pure et simple de l’esprit. Elora ne pouvait s’empêcher de penser que si l’esprit avait vraiment eu envie de disparaître, il l’aurait fait directement, sans attendre de vérifier qu’il était suivi ou non. Cependant, elle accepta de ronger son frein, laissant la filature au soin du petit volatile. Pendant ce temps, elle dut se contenter de regarder la centaure diriger ses hommes, leur ordonnant de se préparer à poursuivre l’expédition. Seulement, bien que cela n’ait rien eu d’étonnant, surtout de la part des humains, nombre d’entre eux traînaient à s’activer, alors que la situation demandait un peu plus d’empressement. Agacée d’avoir à constater ce triste spectacle en plus d’avoir à attendre sans rien faire, Elora ne put s’empêcher de taper du pied, seul remède qu’elle avait pu trouver pour évacuer son énervement. Quelle idée de se trimballer de telles lavettes ! Sûr qu’au premier craquement de brindilles, ils n’hésiteraient pas à décamper avant même d’avoir pu voir la source du bruit.

Et il sembla que la chef de ce groupe pitoyable en vint à penser la même chose, car elle finit par leur autoriser à rester en retrait, allant chercher quelques armes restées auprès du feu. Elle au moins avait le droit d’en avoir, et Elora jeta un regard furtif vers les siennes qui pendaient tristement à la ceinture d’Arminger, qui en ce moment essayait de motiver les troupes en utilisant leur fierté masculine comme point d’attaque. Mais la fierté n’était pas le fort des humains, et même leur virilité ne suffisait pas à transformer des couards en vrais guerriers. La situation ne changea pas même lorsque leur chef revint armer d’une lance et d’un bouclier, et le regard déconfit qu’elle leur lança montrait bien là qu’elle s’était résignée à ne plus pouvoir compter sur eux. Enfin, pour peu qu’elle ait jamais pu le faire…

Au final, seul Aythyara, Elora et Arminger osèrent poursuivre l’expédition. Les autres restaient en retrait, figés et silencieux, comme s’ils essayaient de se faire passer pour des arbres. Ce que la jeune Draekïn trouvait fort insultant pour ces derniers… Le dénommé Birdy finit par réapparaître, et bien qu’elle n’eut pas la moindre idée de l’échange qui venait de se produire entre le piaf et la centaure, leur destination semblait être fixée. Mais avant, il restait juste un détail à régler : Aythyara ordonna à sa subordonnée de rendre son bien à Elora, et elle put enfin remettre la main sur ses armes bien-aimées. Elle ne put s’empêcher de lui lancer un sourire narquois pendant l’échange, mais au fond, la boîte de conserve pouvait s’estimer heureuse, car au moins, elle n’aurait pas à se les faire reprendre par la force. Désormais, plus rien ne les empêchaient de se diriger vers… l’endroit où elles devaient se diriger. Bien que le bosquet des Dryades semblait être une destination évidente, la centaure n’avait rien confirmé, mais peu importait. Quelle que soit le nom de la destination, le savoir ne rendrait pas les choses moins dangereuses.

Mais bien évidemment, les choses auraient trop faciles, car à peine avaient-elles parcourues quelques dizaines de mètres qu’une désagréable sensation vint se manifester. Et là, à une courte distance d’elles, se trouvaient un non-vivant. Elora n’avait eu l’occasion de n’en croiser qu’un seul dans sa vie, et si elle l’avait trouvé étrange, ce n’était rien comparé à celui-ci. Elle espérait que cette fois la rencontre se passerait mieux, ayant dû renvoyer le précédent dans la tombe dont il était sorti. Le petit trio se figea, ce qui poussa le nouveau venu à se rapprocher pour combler la distance qui les séparait. Il se présenta sous le nom de Kalen, ainsi que son compagnon qui lui s’appelait Sarkhan. Elle avait beau être habituée aux trucs bizarres, voir une lanterne vivante remettait en question son classement actuel des plus grandes bizarreries qu’elle ait croisé. Quoi qu’il en soit, le non vivant ne semblait pas hostile, il se montrait au contraire courtois et poli, ce qui indiquait surement qu’il n’avait pas été humain de son vivant. Même dans la mort, Elora doutait fort qu’ils puissent faire preuve de civilité. Toujours est-il que Kalen demanda leur permission de les suivre dans leur aventure, promettant de ne pas leur faire obstacle quoi qu’elles fassent. Pour sa part, elle n’y voyait pas d’objections, pour peu que comme promis, il leur fiche la paix. Avoir un non vivant collé aux basques n’était pas particulièrement rassurant pour autant…

- Pour ma part, je m’en fiche, à vous de voir.

Ayant donné son avis sur la question, elle laissa aux autres le soin de décider de la suite de cette question. Savoir qu’il les accompagne ou non lui importait peu, pour peu qu’elles puissent enfin avancer. D’ailleurs, elle laissa les deux autres discuter avec leur nouveau copain et préféra aller voir le chemin qui se dessinait devant, chemin que la forêt leur avait bien gentiment ouvert. D’ailleurs, cela semblait un chouia trop facile… Elora s’approcha du chemin, essayant de voir au-delà de ce qu’elle pouvait voir. Mais même ses sens développés ne lui permettaient de voir plus qu’un chemin forestier des plus banals, avec leurs racines noueuses et leurs ronces aux pointes menaçantes. Hmm, ces ronces ne lui disaient rien qui vaille… Aussi, décida t’elle de s’en approcher. Leur noirceur était inquiétante, il était fort probable qu’elles fussent empoisonnées. Voulant le vérifier, elle trancha une des branches avec l’une de ses dagues, mais se piqua au passage à l’une des épines.

- Ouch !

La légère brûlure qu’elle ressentit suffisait à lui indiquer que les ronces étaient bel et bien empoisonnées, heureusement qu’elle était immunisée au poison, car celui-ci devait être virulent pour qu’elle arrive à le ressentir. Elle se retourna, une goutte de sang perlant sur son doigt levé. Communiquer cette information pouvait être utile pour ceux dont la vie pouvait être menacée par ces végétaux agressifs.

- Faites gaffe, ces ronces sont empoisonnées, je me pique de le savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Aythyara Färkeïn

avatar

Age : 34 ans
Race : centaure
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Nouvelle Aube
Rang: Capitaine

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Lun 25 Aoû 2014 - 19:45

Un spectre ou tout du moins quelque chose qui y ressemblait, Aythyara n’était guère habituée les non-vivants de ce monde. Si en temps normal, notre centaure se montrait forte tolérante avec les autres, elle avait certains principes qui la poussait à croire qu’il valait mieux que les vivants restent avec les vivants et que les morts restent avec les morts. La cohabitation des deux ne pouvait selon elle jamais rien engendrer de bon. Malgré la courtoisie qu’il démontra à leur égard, Aythyara ne pouvait s’empêcher de demeurer méfiante à l’égard de cette créature trépassée. Une méfiance nourrit par la peur qu’elle ressentait à l’égard de ces êtres qui outrepassaient les lois de la vie. Elle prit néanmoins soin d’écouter ses dires jusqu’au bout, ce dernier semblait visiblement être au courant de certaines choses au sein de cette forêt qui devenaient de plus en plus étrangère aux yeux de notre demoiselle. D’après lui le bosquet des dryades ainsi que leur occupante étaient inaccessibles depuis peu ; s’était-il fermé à tout passage en sentant leur arrivée ? Quoi qu’il en soit, ce Kalen ne semblait pas avoir d’intention hostile à leur égard bien que ces dernières restaient vagues. Cet être venu d’ailleurs semblait se délecter de l’agitation qui gagnait la forêt et ses ramures, et à l’entendre il n’aspirait qu’à observer de plus près cette dernière.  Jetant un regard rapide sur Menrva et sur Elora, Aythyara comprit aussitôt que ces deux-là se plieraient à sa décision, c’était donc à elle de trancher sur la question de ce nouveau compagnon de route. Et bien soit, elle n’était pas spécialement ravie, mais à défaut de ses soldats, la venue d’une personne supplémentaire pour renforcer leur petite troupe n’était pas pour la déranger, la nécessité aidant grandement à faire pencher sa balance décisionnelle en faveur d’une réponse positive.

« Bien Sire Kalen, nous tolèrerons votre présence à nos côtés. »

Si Aythyara avait opté pour cette solution, c’était également afin de pouvoir garder un œil sur le spectre. Garde tes amis près de toi et tes ennemis encore plus près ne disait-on pas ? Si notre centaure avait rapidement accordé sa confiance envers Elora, vis-à-vis d’un non vivant cette gymnastique sentimentale semblait mal aisée, pour ne pas dire tout simplement impossible. Comme quoi il y avait dans la nature certaines incompatibilités contre lesquelles personne ne pouvait lutter. En parlant de lutte impossible, il régnait à présent dans l’air une odeur de pourriture à laquelle l’odorat de notre centaure ne pouvait se soustraire. Cette senteur infecte semblait avoir gagné les alentours, était-ce ce non-vivant qui en était à l’origine ? Était-il comme ces feux follets guidant les aventuriers vers leur mort certaine ? Quoi qu’il en soit la végétation autour d’eux semblait également en proie à quelques changements. La forêt semblait visiblement désireuse de les guider en un endroit bien précis, et si elle leur avait dégagé un chemin ce n’était malheureusement pas ce dernier qui leur fallait prendre. Birdy était formel, ses décharges électriques télépathiques étaient on ne peut plus claires à ce sujet. Et désormais le chemin qu’ils devaient suivre était jonché de multiples ronces n’invitant guère à une promenade de santé.

« Faites gaffe, ces ronces sont empoisonnées, je me pique de le savoir… »

Il y en avait visiblement une qui n’avait pas attendu ses directives pour aller voir de plus près ces obstacles naturels. Après tout, aucune charte de loyauté n’imposait à Elora de suivre ses ordres, et c’était de son plein gré que cette dernière les accompagnait. Par contre pour Menrva, il en était tout autrement, cette dernière lui devait obéissance, c’était là les règles qu’elle avait accepté de suivre en rejoignant la Nouvelle Aube. Néanmoins si la vampire n’avait fait qu’une impression mitigée à Aythyara, cette dernière avait gagné son estime en se montrant plus courageuse que ces soi-disant volontaires qu’elle avait rassemblé dans la hâte. Bref, quoi qu’il en soit, Elora était revenue de sa petite expertise pour leur annoncer que les ronces qui oblitéraient leur route étaient empoisonnées. Aythyara fut dans un premier temps embêté d’apprendre cette nouvelle, puis elle fut surprise de voir celle qui l’annonçait se porter si bien.

« Mais vous m’avez l’air de bien vous porter Miss Ignis, êtes-vous certaines de vos dires ? »

L’incertitude n’était pas de mise, et la confirmation du venin mortel de ses plantes se fit sans équivoque. Ainsi que les explications concernant la nature drakeïn de leur camarade, chose qui avait échappé jusque là à notre centaure. Après tout, c’était la première fois qu’Aythyara rencontrait une représentante de cette race. Mais soit, cela ne changeait pas leur situation, et le problème qui se présentait à eux était bien réel et mérité qu’on lui apporte solution immédiate. Cependant si le désir était là, la solution ne venait pas.

« Birdy est formel, nous devons continuer dans cette direction. Est-ce que l’un d’entre vous a une solution à proposer ? Cela compte aussi pour vous Sire Kalen. »

Aythyara avait rajouté cette remarque afin que ce non-vivant affirme un peu mieux ses intentions à leur égard. Ce dernier avait annoncé ne vouloir qu’observer leur épopée, mais rien ne l’empêchait de bien vouloir influencer quelque peu cette dernière. Dès lors si ce dernier avait une solution à leur soumettre, qu’il prenne la parole et l’expose. Dans le cas contraire, Aythyara irait s’appuyer sur le soutien de ses deux autres camarades qui avaient qui sait peut-être quelques atouts dans leurs manches.




Force: 10 ►Endurance: 10 ►Dextérité: 7 ►Intelligence: 6 ►Sagesse: 4 ►Charisme: 3
Couleur de Aythyara : #ffff99
Force: 3 ►Endurance: 3 ►Dextérité: 10 ►Intelligence: 12 ►Sagesse: 7 ►Charisme: 5
Couleur de Birdy : #00cc00
x5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-academy.forumactif.org
PNJ



Expérience : 0

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Ven 5 Sep 2014 - 2:26

Sous la brise secouant les arbres, des murmures menaçants atteignirent les oreilles des compagnons de ce jour. Les ronces bordant la forêt se tendirent vers eux, semblant vouloir les atteindre avant même qu'ils n'entrent réellement dans les bois.

"Paaaaarteeez !"

La voix était ancienne, semblant venir du cœur même du Bosquet, crissante comme des ongles sur un tableau et vibrante d'une colère à peine retenue. Il était évident qu'elle n'était pas proche du groupe. Elle venait de nulle part et partout à la fois, chargeant l'air de folie, poussant quiconque à puiser dans ses réserves de courage ou d'inconscience pour faire un pas de plus. Ils n'étaient pas les bienvenues et on leur faisait clairement comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Lun 8 Sep 2014 - 21:52

Oh, visiblement personne n'avait daigné prévenir Aythyara qu'il y aurait aussi un non-vivant parmi ses équipiers. Ça allait être très drôle si elle découvrait que Menrva faisait aussi partie du club des gens plus trop vivants. Très drôle... Et il y avait aussi Casseïha et ses pouvoirs hors normes à prendre dans l'équation. Restait à espérer que sa gêne ne se traduirait pas par une épée entre les omoplates ou une demande auprès de Fenrir de les expulser de la guilde ou de les flanquer sous surveillance.

Finalement, l'idée d'avoir une paire de bras en plus prima et la centaure daigna accepter l'homme à la lanterne dans son groupe. Tant mieux, car l'autre voleuse n'inspirait toujours pas confiance à Menrva. Surtout après avoir du lui rendre ses épluche-patates. Enfin, on faisait comme on peut et non comme on veut dans la vie. Cependant la draekin s'avéra vite plus utile que la légion de bras cassés, vu qu'elle partit un peu involontairement tester les ronces, avant d'annoncer haut et fort qu'elles étaient empoisonnées, ou du moins toxiques. Aythyara semblait fort peu convaincue en voyant Elora sans trop de bobo excepté une piqure au doigt, mais un rapide coup d’œil de la part de Menrva suffit pour aller dans le sens de miss décolleté australien.



- Jamais vu d'ronces noires comme ça d'ma vie. Et j'étions née dans un village au milieu d'la forêt.


Si Menrva avait du recevoir une pièce d'or pour chaque fois qu'elle aurait été couper du bois ou ramasser des baies, elle aurait une armure en or massif. Alors des ronces noires comme ça, elle en aurait vu depuis longtemps. Cependant, il fallait encore se planter pour décider quoi faire et dans quelle direction aller ? Mais bon sang, un peu d'initiative personnelle tuerait la centaure ou quoi ? L'espère de voix venue de nulle part ne fit ni chaud ni froid à la vampire, qui partit vers le chemin qui intéressa le groupe et dégagea le chemin en quelques moulinets d'épée, envoyant voler des branches et des ronces. Vivante ou pas, cette forêt allait vite comprendre que parmi les intrus, il y en avait au moins un qui n'allait pas se laisser impressionner ou décourager aussi facilement.


- Suggestion faite et applicationnée. On avance ?
Revenir en haut Aller en bas
Kalen Adrehon
Gardien des âmes
avatar

Race : Non-vivant
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Gods
Rang: Gardien

MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   Jeu 2 Oct 2014 - 21:01

"J'l'aime bien la grande"

Kalen souleva sa lanterne qui parlait de la demoiselle deboisant devant eux.

"Evite de sortir des trucs comme ça, la dernière personne à qui tu as dit ça t'as frappée juste après, héhéhé"

Il baissa légerement Sarkhan et s'avença en direction du chemin tout en glissant un léger Merci à Menrva en passant devant elle.

"De part mes flammes et mes couleurs, je suggère de passer devant, pour évlairer au mieux les alentours et ainsi progresser dans cette épaisse forêt. De plus, je pense qu'écouter ces esprit est la dernière chose à faire si vous désirez vraiment rejoindre le centre du bosquet.

-Toujours le même qui bosse...
-C'est une de tes deux seules utilités, héhéhé."

Encore une fois, seul le cliquetit de ses chaine se fit entendre, la voix composer de tant de tonalité mélangées donnait vraiment à Kalen un aspect autant effrayant que traumatisant. A ce demander comment des êtres "vivant" pouvaient supporter ça.


ÂMES: 13

► Force : 7 ► Endurance : 5 ► Dextérité : 5 ► Sagesse : 10 ► Intelligence : 10  ► Charisme : 3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Evènement sauvage #1] Colère forestière !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Evènement sauvage #1] Colère forestière !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La colère.
» Chasse forestière (PV: Ouranos, Diesel sans plomb 51)
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» La colère d'un père
» Uruk-Haï sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Rps abandonnés-
Sauter vers: