AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Assassinat par une déesse, vol par un maladroit (PV Nidalee)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Assassinat par une déesse, vol par un maladroit (PV Nidalee)   Mar 3 Juin 2014 - 21:14

Il était rare pour le Drow de se voir convoqué à quoi que ce soit. D’habitude, il exerçait son talent dans la subtilité, la discrétion et l’anonymat, obtenant ses contrats de vols par des gens qui connaissaient des gens qui connaissaient… vous voyez ? Et ça c’était lorsqu’il exerçait ses vols pour quelqu’un d’autre, puisqu’en temps normal, il faisait cela uniquement pour Maneediana. Mais pour le peau noire cupide, l’or ne se refusait pas. C’est pourquoi il avait accepté cette convocation, provenant d’un des haut placés de sa Guilde. Aucune idée de qui il s’agissait, cela n’importait pas au Drow hautain. Tout ce qu’il devait savoir, c’était où aller, quoi voler, et à qui le rapporter pour obtenir la somme voulu.

C’est dans un endroit louche qu’eut donc lieu le rendez-vous. Un genre de taverne où régnait une ambiance glauque et noire, l’odeur de l’alcool de mauvaise qualité embrumant la pièce. Quelques assiettes de victuailles traînaient un peu partout sur les tables quasiment vides. En tout, il y avait six tables, mais à l’exception du tavernier et des hommes louches vêtus de noirs cachés dans les coins de l’établissement, il n’y avait personne. Ryld entra donc, puis, fidèle aux instructions, s’installa à la dernière table, la plus isolée, et commanda à boire. Lorsqu’on lui demanda ce qu’il voulait, il répondit, fidèle au code : « Sangria ». Cela faisait partie du message reçu par les supérieurs de la Guilde, et le Drow n’allait pas se plaindre. Le verre qu’il reçut goutait fort bon, mais dès qu’il posa sa main sur celui-ci, il entendit des bruits de bas dans l’escalier. Est-ce que les sens du Drow avaient été trompés ? Il n’avait pas du tout remarqué le second étage… Décidément, même les hauts-placés de sa Guilde savaient faire preuve de discrétion.

L’homme qui vint s’installer face à lui possédait un visage sans âge, le genre qu’on pouvait oublier aussitôt tellement il semblait commun. Un genre d’individu passe-partout, qu’on oublie dès qu’il disparait. Un avantage précieux pour le métier qu’ils exerçaient. À côté de lui, les yeux jeunes et la peau noire du Drow faisaient plutôt office de lanterne pour capter l’attention des autres, surtout des humains. Assis devant Ryld, il sortit une dague ainsi qu’une meule, sans doute pour aiguiser sa lame, avant de piquer quelques champignons dans une assiette sur la table les séparant. Le Drow, par habitude, les compta. Six…


-Vous savez pourquoi nous vous avons fait venir ?

C’était une voix grave, mais une voix qui ne changeait pas du tout. Il aurait pu raconter une histoire complète d’une dizaine d’heure en gardant la même tonalité immuable. Le Drow ne réagit pas, pigeant lui aussi dans les victuailles déposés devant la table un instant plus tôt par le tavernier. Les écuelles de bois sales ne donnaient pas vraiment envie, mais le peau noire avait marché beaucoup pour se rendre jusqu’ici, se cachant autant que possible du soleil. Il devait admettre que malgré l’ambiance malfamée et glauque des lieux, il se sentait bien mieux ici, sans la brûlure du soleil, pour discuter.

-Pour un vol j’imagine ? J’espère qu’il y a un énorme montant à la clé. Je ne fais pas ça pour moi, j’espère que vous comprenez. Les intérêts que nourrissent ma maîtresse m’obligent à m’assurer que chaque travail est… grandement rémunéré.

Pouvons-nous dire que le Drow sonnait bien plus honorable et propre que le laissait présager l’endroit où ils se trouvaient ? Effectivement… mais c’était sans compter sa malchance légendaire. Appuyant ses deux jambes sur l’un des tabourets, il tenta, par habitude, de s’adosser confortablement, les deux pattes de devant de sa chaise en l’air, les mains derrière la tête. Il avait simplement oublié qu’il se trouvait sur un tabouret, donc sans dossier. Tombant à la renverse, le tabouret glissa au sol et c’est avec son derrière que Ryld amortit sa chute. Ça, c’était sans compter ses jambes qui au passage heurtèrent la table où il se trouvait, et une bonne partie de l’assiette de victuaille se retrouva au sol. Le Drow se releva rapidement, recrachant les morceaux de rutabaga bouilli qu’il avait en bouche avant de replacer son tabouret pour se rasseoir, se frottant les fesses au passage. Le visage de son interlocuteur n’avait pas bougé d’un poil.

-Ce sera grassement payé, ne vous en faites pas. La Guilde reconnaît et récompense ses membres devant leurs grands actes. Nous connaissons votre passion pour l’or et les richesses, ainsi que celle de votre maîtresse.

-Génial, répondit simplement le Drow en se frottant les fesses, toujours douloureuses.

Le haut-placé de la Guilde déposa un rouleau de parchemin, qui ne devait pas être plus large que son pouce et pas plus long que sa main. Des informations privilégiés se trouvaient là-dessus, et le Drow en aurait sans doute de besoin pour sa mission. Il connaissant ce genre de contrats, c’était le genre à ne pas avoir besoin de dérober un trésor. Non, pour ces dirigeants du monde, des parchemins pouvaient avoir autant de valeur qu’un butin solidement protégé par un dragon.


-Un duc tente de faire passer une loi. Je ne vais pas aller dans les détails, mais celle-ci compromettrait sérieusement plusieurs de nos activités. De plus, c’est anticonstitutionnellement qu’elle passerait, cette fichue loi. Le duc doit mourir, et le parchemin contenant ces informations doit être dérobé pour…

-Hey un instant ! l’interrompit le peau noire. Je ne suis pas un assassin. Je vole, je ne tue pas, du moins pas de sang-froid.

-Nous le savons. Vous aurez une partenaire pour votre mission. Elle s’occupera de cette partie, vous vous occuperez du vol. C’est une femme magnifique et fort agile de ses lames. Vous pourriez bien vous entendre.

-Pfff. C’est ça oui… Hey ! Tavernier, ramenez un cookie de plus ici.

L’assiette étant pourtant pleine, son interlocuteur posa la question :

-Pourquoi un de plus ? Vous n’en avez pas assez ?

-Non mais, vous ne regardez pas autour de vous ? Six tables ? Six champignons ? Et maintenant six cookies ? Pfff, si vous souffriez d’hexakosioihexekontahexaphobie , vous comprendriez.

Dès que le tavernier amena le biscuit supplémentaire, le Drow commença à piger dedans, soulagé. Son interlocuteur ne réagit pas plus que cela, se contentant de se lever et de terminer l’entretien, d’une voix aussi neutre et passive qu’à l’habitude :

-Ramenez nous les parchemins. Nous attendrons.

-C’est ça ouais…

**

Près du château du Duc, le peau noire avait rendez-vous dans un champ, à moins d’un kilomètre du lieu du futur crime. Il se devait d’être patient, le soleil ayant le don incroyable de brûler sa peau et de le laisser morose et désagréable. Son armure, à l’origine noire presque chatoyantes, était maintenant terne et taché par la poussière et la terre. Ses cheveux étaient pour le moment rabattus en une queue de cheval, et le reste de sa tunique, cachée sous son armure de cuir, était de la même couleur que sa protection. Ses yeux jaunes fermés à cause du soleil, il tentait de ne pas s’impatienter, mais c’était très difficile pour le Drow hautain, et lorsqu’il entendit des bruits de pas, il se redressa, les yeux péniblement ouverts, pour regarder une femme s’approcher de lui.

-Eh ben, c’est pas trop tôt !

Le problème, c’est qu’avec le soleil ainsi placé, il lui était impossible de distinguer les traits de la jeune femme. Se relevant, chacun de ses gestes étant douloureux sous la brûlure de l’astre solaire, il laissa le temps à ses paupières de s’adapter à la lumière pour enfin distinguer à qui il avait affaire. Une femme magnifique, pas le genre de beauté fatale qu’était Maneediana, mais tout de même très belle pour des standards humains, avec des yeux fort similaires aux siens de par leur couleur. Diantre, est-ce que le Drow était tombée sur une jumelle éloignée ?

Bon, autant leurs yeux se ressemblaient, autant pour le reste, ils étaient comme le jour et la nuit. Lui possédait une armure de cuir et une tunique, elle portait des peaux d’animaux. Lui montraient ses armes de façon évidente, du moins quelques-unes, elle semblait être venue désarmée.


-Nidalee j’imagine que c’est toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Shanarya L'hyn
Lame assassine
avatar

Vitesse de réponse : Lente actuellement
Age : 25 ans (apparent)
Race : Si'Lura
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Confrérie Algos
Rang: Chef de Guilde

MessageSujet: Re: Assassinat par une déesse, vol par un maladroit (PV Nidalee)   Jeu 12 Juin 2014 - 13:36

Une mission en équipe, voilà de quoi intéresser Nidalee. D'ailleurs, c'était une idée qui venait d'elle. Oh, elle aurait très bien pu envoyer un autre assassin à sa place mais pour une mission aussi importante et délicate, la jeune femme avait décider de prendre les choses en mains. En commençant par un voleur expérimenté et capable de se défendre si les choses tournaient mal. Il ne restait plus qu'à arranger une rencontre avec l'un des plus important voleur de la guilde. Quant à la Si'Lura, elle rejoindrait le voleur le moment venu.

Le jour venu, Nidalee n'emporta que ses armes les plus petites et discrètes, préalablement enduites de poison afin de ne laisser aucune chance à la victime. Si elle ne mourrait pas sur le coup, les secondes suivantes la condamnerait. Elle laissa Sheera derrière elle pour cette mission. Il était inutile de lui faire courir un risque, d'autant que la discrétion sera essentielle à leur victoire. Il ne restait donc plus qu'à retrouver le voleur au point de rendez-vous.


***


A pas de chat, Nidalee s'avançait vers son compagnon de travail. L'avantage de ses pupilles légèrement fendues comme un chat lui donnaient une meilleure vue malgré le soleil éblouissant. Son compagnon était un drow, ce qui n'était en rien un problème pour une femme de cette trempe. La jeune femme connaissait très bien ces êtres guerriers et terriblement fiers, suffisamment pour en avoir séduit un par le passé. Celui-là était visiblement bien irrité par la brûlure du soleil, ce qui n'était pas étonnant pour quelqu'un qui vivait dans le froid des Esprits.


- Eh ben, c’est pas trop tôt ! Nidalee j’imagine que c’est toi ?

Un léger sourire flotta sur les lèvres de la Si'Lura. Elle s'arrêta à quelques pas de l'homme, l'observant. Pour un voleur, il avait les armes bien apparentes mais tant qu'il faisait parfaitement son travail cela lui était égal. La tenue, en revanche serait un très bon avantage de par sa couleur sombre. Nidalee, elle aussi, avait vêtue des peaux d'un sombres noir de jais.

- En effet Ryld. Navrée pour le retard, j'ai eu un léger contretemps.

Sans attendre elle enchaîna.

- Bien, tu as déjà travaillé en équipe auparavant ? Pour cette mission il sera essentiel que nous soyons parfaitement coordonnés. Un tour de repérage en journée nous permettra de déterminer le nombre de gardes du duc mais aussi le chemin que nous emprunterons, on pourra ainsi établir notre plan d'action. Bien entendu, nous agirons de nuit. Tu as des questions ou suggestions ?


Mes succès:
 


Force: 5  ►Endurance: 6  ►Dextérité: 13  ►Intelligence: 5 ►Sagesse: 7 ►Charisme: 6 #9966ff Nidalee
Force: 10 ►Endurance: 10  ►Dextérité: 5  ►Intelligence: 5 ►Sagesse: 5 ►Charisme: 6 #6699ff Sheera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assassinat par une déesse, vol par un maladroit (PV Nidalee)   Jeu 12 Juin 2014 - 17:07

- En effet Ryld. Navrée pour le retard, j'ai eu un léger contretemps.

Le Drow n’avait qu’une envie, et c’était de se cacher dans l’ombre d’un arbre et calmer la douleur qui irradiait de sa peau. Contrairement à Maneediana, sa sortie dans les terres d’en haut était fort récente, et il commençait à se demander si son corps finirait par s’habituer à une telle chaleur. Massant nonchalamment son épaule droite, la faisant tourner quelque peu afin d’échauffer le muscle, il ne donna pas plus d’attention que cela à la nouvelle arrivante. On avait appris à Ryld à obéir aux femmes de sa race, les seules vraies représentantes nobles de sa déesse, mais pour les femelles d’un autre sang, le Drow n’avait pas à se soumettre. Cependant, avant qu’il ne puisse répondre à l’ennuyeuse excuse de son interlocutrice, celle-ci enchaîna aussitôt.

- Bien, tu as déjà travaillé en équipe auparavant ? Pour cette mission il sera essentiel que nous soyons parfaitement coordonnés. Un tour de repérage en journée nous permettra de déterminer le nombre de gardes du duc mais aussi le chemin que nous emprunterons, on pourra ainsi établir notre plan d'action. Bien entendu, nous agirons de nuit. Tu as des questions ou suggestions ?

-Oui. Tu peux t’arrêter une minute ?

Contrairement à Maneediana, qui pouvait paralyser d’un coup d’oeil, Ryld était capable de garder  son regard ancré dans celui de Nidalee. Hors de question qu’il ne laisse cette pathétique femme des plaines prendre le contrôle de l’opération. Des deux races, le peau noire était le plus noble et le plus apte à s’occuper du plan d’action. Pas question de laisser à cette femelle ce plaisir. Lâchant son épaule une fois que le sang parcourait de nouveau son bras droit, il fit un pas de plus, refermant encore l’espace qui le séparait de Nidalee. Les sourcils froncés, ses yeux jaunes fixés sur ceux de son interlocutrice, il répondit :

-Oui j’ai déjà travaillé en équipe, à plus d’une reprise, mais c’étaient à chaque fois des dignes représentants de ma race, pas des… femme des plaines, cracha-t-il avec dédain. Je sais très bien à quoi m’en tenir, et sans toi je m’en sortirais sans doute encore mieux. Je ne suis simplement pas un assassin, alors le Duc, tu t’en charges. Alors pour ce qui est du plan d’action…

Un silence, court, le Drow n’avait pas réfléchi au reste de sa phrase. Il prit un moment, se tournant de côté pour ne pas affronter le regard de Nidalee. Non mais, lorsqu’il savait de quoi il parlait, il n’avait pas de mal à confronter quelqu’un, mais là, il avait uniquement réfléchi à l’aspect « Hey tu me donnes pas d’ordres ! ». Une main sous le menton, il finit par se retourner, déçu de n’avoir rien trouvé d’intelligent :

-Euh… ouais euh… c’que tu proposes là ouais c’est euh… ça va ça va.

Reprenant son ton de voix plus dur, il ajouta simplement :

-Tant que ce tour de ronde nous amène sous un arbre ou un toit, ça me va. Comment vous faites pour supporter une telle chaleur? C’est incroyable… On était bien mieux sous terre…

Ses affaires en place, soit son armure, ses armes et une bourse, le Drow était prêt à partir. De ce qu’il avait vu, le manoir était grand et entouré de murs. Deux portes de bois composaient les chemins possibles à emprunter, quoi qu’il était toujours possible de faire un peu d’escalade. Une route de terre battue menait d’une des portes à un petit village à proximité, et c’est là que le Drow désirait commencer son enquête. Au premier pas qu’il fit, sa chance légendaire frappa. Ses chausses n’étaient pas des plus récentes, et certains trous commençaient à être visible au travers du cuir pourtant de bonne qualité. Sans doute le soleil était responsable de leur dégradation. N’empêche que, lorsque Ryld fit son premier pas, il ne marcha pas sur de l’herbe, pas sur de la terre. Non, le Drow faisait dans l’originalité, et pila droit sur un porc-épic ! Il se mit aussitôt à sautiller sur une jambe, tenant son pied blessé dans une main. Ah, il devait y avoir un esprit-frappeur à quelque part qui avait sa ligne de mire sur le peau noire. Il sautilla ainsi pendant quelques secondes avant d’enfin remettre son pied par terre. Il était toujours douloureux et il devrait retirer le pic de son pied, mais la douleur s’en allait graduellement.

-Putain de… d’animal de… conneries !
Revenir en haut Aller en bas
Shanarya L'hyn
Lame assassine
avatar

Vitesse de réponse : Lente actuellement
Age : 25 ans (apparent)
Race : Si'Lura
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Confrérie Algos
Rang: Chef de Guilde

MessageSujet: Re: Assassinat par une déesse, vol par un maladroit (PV Nidalee)   Ven 13 Juin 2014 - 1:19

- Oui. Tu peux t’arrêter une minute ?

Le Drow plongea son regard dans celui de la Si'Lura. Il était visiblement agacé mais Nidalee n'était pas femme à se laisser intimider, pas même par un Drow. Il pouvait bien la regarder de haut ce n'était pas elle qui dévierait le regard. Au contraire, elle le soutenait avec une grande facilité. Gonflé par son arrogance, il s'avança, tentant peut être ainsi de l'intimider mais ce fut raté puisque la femme durcit un peu plus son regard doré. Quoi qu'il en soit, il se mit à cracher son venin.

-Oui j’ai déjà travaillé en équipe, à plus d’une reprise, mais c’étaient à chaque fois des dignes représentants de ma race, pas des… femme des plaines, cracha-t-il avec dédain. Je sais très bien à quoi m’en tenir, et sans toi je m’en sortirais sans doute encore mieux. Je ne suis simplement pas un assassin, alors le Duc, tu t’en charges. Alors pour ce qui est du plan d’action…

*Femme des plaines...*

Cet abruti était en train de la traiter de vulgaire humaine ?! Non seulement il n'avait pas saisi qu'il ne s’adressait pas à une vulgaire sous-fifre mais sa chef suprême en personne mais en plus il avait le culot de la traiter de femme des plaines ?! Le regard de Nidalee était soudain terriblement courroucé, grand bien fasse à Drow de ne pas la regarder à cet instant.

-Euh… ouais euh… c’que tu proposes là ouais c’est euh… ça va ça va. Tant que ce tour de ronde nous amène sous un arbre ou un toit, ça me va. Comment vous faites pour supporter une telle chaleur? C’est incroyable… On était bien mieux sous terre…

Pouah ! L'être "supérieur" reconnaissait sa défaite, tient. Cela aurait pu tirer un sourire de la belle mais malheureusement, elle allait plutôt bientôt rugir. Alors qu'il entamait la marche, de fines griffes apparurent aux mains de la jeune femme et ses pupilles se fendirent complètement. Elle s'approcha du Drow et l'attrapa au col alors qu'il s'agitait en vociférant.

- Écoute-moi bien tête d'algue, si tu veux que tout se passe bien tu as intérêt à me montrer du respect. Femme des plaines ? Sérieusement, tu m'as pris pour une vulgaire humaines ? Mais laisses-moi te dire mon coco que sous une autre forme je peux te dévorer en une bouchée, alors tu vas gentiment ranger tes grands airs de sainte ni-touche. Quant à la dignité sache que j'en ai bien autant que les femmes Drow sinon plus.

Brusquement elle le relâcha.

- Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué c'est moi ta supérieure et je parle de grade hiérarchique dans notre guilde. Pour te rafraichir la mémoire, "Nidalee" est le nom de la fondatrice d'Algos, imbécile. Je t'ai fais quérir pour cette quête car elle est de la plus haute importance et je pourrais très bien te remplacer si me manque à nouveau de respect. Alors avant de sortir des inepties tu fermes ton clapet et tu réfléchis un peu.

Sans rien rajouter d'autre, Nidalee reprit doucement apparence plus humanisée et entama la marche. Pour un Drow se faire parler ainsi par une femme non Drow était une chose bien difficile à avaler, plus que pour n'importe quel homme d'une race, mais il fallait mettre les points sur les i dès le départ. Ryld était son partenaire durant cette mission pas un petit coq impulsif et hautain. Nidalee était la fondatrice, elle pouvait si elle le souhaitait bannir Ryld d'un claquement de doigts s'il la traitait à nouveau de sous-fifre. Cependant, une fois l'orage dissipé et le message passé, la Si'Lura se radoucit.

- En ce qui concerne ta question, c'est une question d'habitude. Pour ma part ce n'est pas non plus ma saison préférée, mais quand on arrivera au manoir il y aura suffisamment d'ombres pour éviter la morsure du soleil.


Mes succès:
 


Force: 5  ►Endurance: 6  ►Dextérité: 13  ►Intelligence: 5 ►Sagesse: 7 ►Charisme: 6 #9966ff Nidalee
Force: 10 ►Endurance: 10  ►Dextérité: 5  ►Intelligence: 5 ►Sagesse: 5 ►Charisme: 6 #6699ff Sheera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assassinat par une déesse, vol par un maladroit (PV Nidalee)   Ven 13 Juin 2014 - 14:26

Le Drow était fier de son petit discours ! Bon, peut-être aurait-il eu l’air plus intelligent en ayant un plan d’action préparé à l’avance, mais ce n’était pas comme s’il avait pris le temps de contourner le contourner le manoir à distance avant l’arrivée de l’autre idiote. Vociférant encore contre le soleil et la chaleur du moment, il se sentit prêt à partir sans plus attendre.

Au lieu de simplement marcher là où il le désirait, le Drow marcha bêtement sur ce foutu animal à pics et bondit comme un idiot pour calmer la douleur. Pour en ajouter une couche supplémentaire, une main griffue lui attrapa le col. Avant même que Nidalee ne se mette à parler, le Drow avait saisi une dague dans chaque main, qu’il avait extrait d’on ne sait où dans son armure. Un réflexe de défense pur et dur, appris lors de ses années de paranoïa. Pourquoi ne frappa-t-il pas le bras qui le saisissait ainsi à la gorge ? Parce qu’il y avait des griffes au bout, et que Ryld était curieux. Ça il ne connaissait pas du tout, et pour cause : le temps qu’il avait passé dans les mondes d’en haut avait été limité en interactions sociales. Son pied blessé était naturellement soulevé dans les airs, son genou donc entre lui et la femme menaçante.


- Écoute-moi bien tête d'algue, si tu veux que tout se passe bien tu as intérêt à me montrer du respect. Femme des plaines ? Sérieusement, tu m'as pris pour une vulgaire humaines ? Mais laisses-moi te dire mon coco que sous une autre forme je peux te dévorer en une bouchée, alors tu vas gentiment ranger tes grands airs de sainte ni-touche. Quant à la dignité sache que j'en ai bien autant que les femmes Drow sinon plus.

Tête d’algue ? Pourquoi cet animal le traitait de tête d’algue ? Bon, peut-être n’était-elle pas une humaine, ses yeux et sa main le prouvaient assez bien pour le moment, mais il n’avait pas une tête d’algue ! Ses cheveux blancs ne voulaient pas dans l’air tels les plumes d’un oiseau majestueux… ON RÉFLÉCHIT RYLD ! S’il n’avait pas eu ses dagues dans ses mains, il se serait sans doute donné une claque au visage pour se reconcentrer sur la réalité de l’instant présent, soit cette… euh femme ou animale là ? Enfin cette chose qui le tenait pas le col. Pour que ces griffes mordent ainsi son armure, ce ne devaient pas être des éléments décoratifs. C’était bien réel et bien aiguisé…

- Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué c'est moi ta supérieure et je parle de grade hiérarchique dans notre guilde. Pour te rafraichir la mémoire, "Nidalee" est le nom de la fondatrice d'Algos, imbécile. Je t'ai fais quérir pour cette quête car elle est de la plus haute importance et je pourrais très bien te remplacer si me manque à nouveau de respect. Alors avant de sortir des inepties tu fermes ton clapet et tu réfléchis un peu.

-Non mais oh, tu crois qu’une tête d’algue va prendre le temps de réfléchir ?

Le silence qui s’en suivit ne fit que plus lourd pour le Drow qui comprit que… ce n’était pas forcément les bons mots qu’il venait d’utiliser. Venait-il de s’assurer d’avoir l’air d’un idiot à tous les étages ? Sans aucun doute. Libéré, il rangea ses dagues doucement, posant doucement son pied au sol pour éviter de sentir une vague de douleur supplémentaire avant de tenter de rattraper le coup une fois de plus :

-Je vois que ma haine des humains est partagée. Ça fait plaisir à voir. Cependant, ce n’est pas une histoire de grade qui va te donner de l’importance à mes yeux. Tu veux me bannir ? Vas-y. J’ai trouvé ma place dans ce monde maintenant. Si je reste, c’est parce que la guilde me permet de remplir cet autre but. Tu veux mon respect ? Montre-moi ce dont tu es capable. Je m’efforcerai de faire la même chose… vu ?

Son ton n’était plus menaçant et crachant, sans être doux, il était simplement devenu plus neutre, plus calme. Il ne savait pas encore quels étaient les pouvoirs de Nidalee, ni même ses forces ou ses faiblesses, mais il était certain qu’elle possédait une puissance sauvage qu’il ferait bien d’étudier avant de faire quoi que ce soit. Même si le Drow avait toute confiance dans ses capacités martiales, hors de question de se faire bouffer la tête pendant son sommeil.

- En ce qui concerne ta question, c'est une question d'habitude. Pour ma part ce n'est pas non plus ma saison préférée, mais quand on arrivera au manoir il y aura suffisamment d'ombres pour éviter la morsure du soleil.

-Ça brûle et ça affaiblit les armes. J’ai déjà brisé trois lames de la cité Drow à cause de cette lumière. C’était pourtant de bonnes lames…  M’enfin… bon tu veux passer par le petit village juste un peu plus loin ou tu veux directement te rendre au manoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Shanarya L'hyn
Lame assassine
avatar

Vitesse de réponse : Lente actuellement
Age : 25 ans (apparent)
Race : Si'Lura
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Confrérie Algos
Rang: Chef de Guilde

MessageSujet: Re: Assassinat par une déesse, vol par un maladroit (PV Nidalee)   Dim 29 Juin 2014 - 21:06

-Non mais oh, tu crois qu’une tête d’algue va prendre le temps de réfléchir ?

Plait-il ? si la jeune femme n'avait pas eu le sang chaud à cet instant, elle aurait probablement éclaté de rire. Mais son humeur l'en empêcha. Bien lui en fasse, sinon cela aurait cassé toute son intention de sérieux. Quoi qu'il en soit, elle lâcha sa prise à cet instant. Les paroles qui suivirent étaient bien plus réfléchies.

-Je vois que ma haine des humains est partagée. Ça fait plaisir à voir...

Il n’imagine même pas... Et peut être que le fait de savoir qu'elle avait été l'unique source du massacre d'un village entier d'humains, il aurait eu un peu plus de respect envers elle, ou un sentiment proche tout du moins.

- ...Cependant, ce n’est pas une histoire de grade qui va te donner de l’importance à mes yeux. Tu veux me bannir ? Vas-y. J’ai trouvé ma place dans ce monde maintenant. Si je reste, c’est parce que la guilde me permet de remplir cet autre but. Tu veux mon respect ? Montre-moi ce dont tu es capable. Je m’efforcerai de faire la même chose… vu ?

Bien. Il avait du cran le petit. Mais sa réponse, ainsi que le ton employé, lui suffisait. Il voulait que son chef lui prouve sa valeur ? Très bien, pourquoi pas. Au moins ils installaient un niveau d'égalité entre les deux et c'était le point qu'elle avait tenu à obtenir. Un Drow qui obéit les yeux fermé à une femme d'une autre race, cela ne se faisait pas d'un coup de baguette, ça elle en était consciente. Au moins il savait à qui il avait affaire et et elle avait obtenu un qu'il cesse de dépasser les bornes.

- Soit. Ça me va.

Se contenta-t-elle de dire, d'un ton détaché. Il n'en avait peut être pas l'impression mais elle avait gagné ce qu’elle désirait. Le ton étant donné et le problème résolu, elle s'était donc permise de reprendre la parole. Suite à quoi le Drow lui répondit.

- Ça brûle et ça affaiblit les armes. J’ai déjà brisé trois lames de la cité Drow à cause de cette lumière. C’était pourtant de bonnes lames… M’enfin… bon tu veux passer par le petit village juste un peu plus loin ou tu veux directement te rendre au manoir ?

Après un rapide coup d’œil aux lames de son compagnon elle se décida.

- Si cela te conviens je propose de passer au village pour t'équiper de lames plus résistantes à ces températures. Ce n'est pas le meilleur matériel mais le fer d'ici est plutôt robuste. C'est toi qui voit, pour ma part j'ai tout ce qu'il me faut.


Mes succès:
 


Force: 5  ►Endurance: 6  ►Dextérité: 13  ►Intelligence: 5 ►Sagesse: 7 ►Charisme: 6 #9966ff Nidalee
Force: 10 ►Endurance: 10  ►Dextérité: 5  ►Intelligence: 5 ►Sagesse: 5 ►Charisme: 6 #6699ff Sheera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assassinat par une déesse, vol par un maladroit (PV Nidalee)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assassinat par une déesse, vol par un maladroit (PV Nidalee)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chavez soupconne une tentative d'assassinat contre sa personne
» Enquete sur l'assassinat de Jean Léopold Dominique
» Loominëi , la déesse du destin.
» Bastet? C'est pas le nom d'une déesse égyptienne ça ? [PV Bastet]
» [Libre]Nobunaga est mort! [Big Town, Rang B, Chasseurs de Prime, Assassinat]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Rps abandonnés-
Sauter vers: