AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre inatendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalen Adrehon
Gardien des âmes
avatar

Race : Non-vivant
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Gods
Rang: Gardien

MessageSujet: Une rencontre inatendu   Mer 12 Mar 2014 - 21:02

Kalen se tenait à l’extérieur de la ville, regardant l'afflux de personnalité et de costume extravagant. Bien entendu, cet événement se doit de commencer de jour, pour le plus grand malheur du Non-vivant. La nature, comme au courant de la situation, dévoilait une magnifique journée. Soleil radieux, oiseaux chanteurs, douce brise et petit par-terre de fleur coloré sont de mises pour compléter ce cadre rayonnant de beauté et de gaieté pour ce "jour béni".

La raison de la venu de Kalen était des plus anodines. Appréciant tout particulièrement la bonne musique, il s'est laissé entendre qu'un orchestre des plus doués sera présent. Mais la condition d'entré le laisse sur la porte, seul un couple peut entrer et prendre part au bal. C'est pour garder l'aspect romantique  de la soirée, parait-il. Kalen désespérait, personne ne voudra de lui comme cavalier. Il avait bien demandé à une Non-vivant, mais elle lui avait rétorqué que c'était une perte de temps et qu'y participer est une honte à leur race.

Donc il restait là, dépité de ne pouvoir entrer. Il a, bien entendu, pensé à traverser les murs ou s'introduire par les toits, mais l'endroit est sur-protégé par un milice armée et la garde.

Kalen lâcha un soupir et tourna le dos à la cité.

"-Pff... Refusé à l'entré d'une ville n'a jamais été si vexant...
-Fallait t'y attendre. Et puis, tu ferais mieux d'oublier ça et d'embusquer des bourges, c'est l'occasion rêvé.
-Non, j'ai envie d'y aller, la musique est l'un de mes seuls petits plaisirs!
-Ouai, et bah moi, c'est de manger des âmes, mon "petit plaisir". Alors, on s'en va ou on tue!"

Kalen grommela, la lanterne avait raison, mais quand même! Pas question de baisser les bras!

C'est là qu'il l’aperçut, sa sauveuse, son ticket d'entrée pour un concert exceptionnel. Une petite fille, accoudée à un arbre, à moins de cinq metres de lui, et seule. C'est surtout ce détail qui lui plu, elle n'était pas accompagnée, ce qui la rend parfaite pour "La tuer"... Kalen frappa sa lanterne et se dirigea vers la fille pedant qe la lanterne se plaignait.

-Excusez moi, mademoiselle, puis-je vous déranger quelques instant?"

[Je pense pas faire de looooong rp comme les premières fois, donc ne te sens pas obligé de faire des romans :p][/color]


ÂMES: 13

► Force : 7 ► Endurance : 5 ► Dextérité : 5 ► Sagesse : 10 ► Intelligence : 10  ► Charisme : 3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre inatendu   Ven 14 Mar 2014 - 20:29

Lalaith soupira, adossée à un arbre. Elle était rentrée au royaume humain il y a peu. Le pourquoi, c'était une excellente question à laquelle elle ne pouvait pas répondre, puisqu'elle ignorait ce qui l'avait poussé à revenir ici. Enfin si, elle avait entendu parler du mariage, et elle avait décidé de revenir dans le territoire des hommes, cependant, elle avait le pressentiment que c'était plus que l'appel d'une fête. Elle savait que c'était risqué, elle n'avait aucune envie d'être retrouvée et en même temps, c'était un mariage ! Elle avait envie de voir ça, de danser, de s'amuser ! Mais voilà, non seulement elle devait veiller à ne pas être -trop- repérée, mais en plus il fallait rentrer en couple dans le palais. Elle ne connaissait personne, aucun homme n'avait voulu d'elle sous prétexte qu'ils voulaient passer une soirée entre « adultes » et repartir avec leurs conquêtes et en plus, ils avaient refusé que Rashka lui serve de cavalier lorsqu'elle s'était vraiment retrouvée seule ! C'était vraiment pas du jeu. Alors elle regardait les gens rentrer dans le palais, la mine à la fois boudeuse et rêveuse, se demandant bien si elle aussi elle trouverait quelqu'un. Dire qu'elle était majeure en plus ! Mais voilà, ses origines de Si'lura faisait qu'elle passait pour beaucoup plus petite et jeune qu'elle ne l'était réellement. Quelque part cela lui plaisait, et elle se confortait dans son rôle de gentille gamine. Cependant, elle espérait aussi qu'un jour on la considérerait un peu plus comme une adulte. Surtout pour quelqu'un qui cherchait l'âme-soeur comme elle...

Elle sortit de sa rêverie en entendant quelqu'un qui l'appelait et elle cligna des yeux, levant les yeux sur son interlocuteur. Au fur et à mesure qu'elle le découvrait, son visage était marqué par la stupeur alors qu'elle se décollait du tronc d'arbre pour observer plus attentivement l'homme. C'était simple : elle n'avait jamais entendu parler de lui. Enfin si, dans les livres, les légendes, ce genre de choses, mais personne n'avait été capable de lui dire qu'en réalité, ils étaient réels. La rencontre se serait déroulée dans la nuit, en silence, dans une forêt vide, elle aurait eu probablement peur. Sauf qu'ils étaient en plein jour, et que la jeune demoiselle, bien qu'impressionnée de rencontrer une créature si rare, n'était nullement effrayée par l'aspect plus que cadavérique de son interlocuteur.


« Wouah ! Vous êtes presque plus flippant que le croque-mitaine monsieur ! Regarde Rashka y'a un... Euh... euh... » La fillette afficha une mine songeuse quelques instants, cherchant à réunir ses souvenirs « Un non-vivant, c'est bien ça monsieur ? Vous êtes un non-vivant ? Vous êtes le premier que je rencontre alors je suis pas trop sûre je dois dire. »

Un craquement de branche claqua dans l'air, comme si un énorme morceau de bois allait s'écraser au sol. A la place, une silhouette noire et élancée tomba avec une grâce insoupçonnée juste derrière la gamine. La créature se redressa et se plaça à hauteur de la fille de l'Impératrice, toisant de ses yeux d'émeraudes l'inconnu. Son expression était tout sauf amical, et un grondement sourd s'échappa de sa gorge avant qu'elle ne garde le silence, fixant le spectre sans rien faire de plus. La petite main de l'enfant se posa sur sa tête écailleuse, la caressant doucement.

« Moi c'est Lalaith, et elle c'est mon amie, Rashka ! Vous vouliez me demander quoi ? J'espère pouvoir vous rendre service et vous être utile à quelque chose ! »
Revenir en haut Aller en bas
Kalen Adrehon
Gardien des âmes
avatar

Race : Non-vivant
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Gods
Rang: Gardien

MessageSujet: Re: Une rencontre inatendu   Jeu 27 Mar 2014 - 16:16

Kalen resta devant Lalaith, bouche bée, bien qu'il n'aie pas de bouche. Son compagnon de voyage, Rashka, était un dragon, mais pas un petit dragonnet, un VRAI dragon. Son âme etait immense et d'une couleur  vive comme il n'en avait jamais vu. Il resta une petite minute à observer Rashka puis revint à la jeune.

"-Hum... Excusez moi. Je suis bel et bien ce que vous nommez un Non-vivant. Je suis d'ailleurs étonné que vous connaissiez mon nom, vous devez être une enfant de noblesse.

Il est vrai que je sors rarement de jours, le soleil est vraiment peu agréable selon moi, mais les circonstances font que je suis obligé de sortir. Et mon intention n'est pas de faire peur, loin de là.

Mais revenons à nos questions. Voyez-vous, à cette soirée il y aura un très grand orchestre et je suis fort friand de bonne musique. Je suppose qu'à la vue de votre position en dehors de ces murs, vous rencontrez le même problème que moi, il faut être deux pour entrer. Et ni votre dragon, ni ma lanterne ne sont acceptés.

Je me propose  à vous en tant que cavalier, ainsi nous pourrions entrer et profiter de la fête, qu'en pensez vous?



-Elle est tellement bonne... Euh, je parle de l'âme du dragon... enfin je veux dire~"

Kalen frappa Sarkhan si fort qu'il l'envoya se planter dans le sol.

"Tu veux pas te taire, tu vois pas que je suis entrain de négocier notre entrée dans le palais! Excusez mon ami, il a tendance à ne pas contrôler ses parôles, heureusement c'est la seule chose venant de lui qui peut vous blesser.

Que pensez vous de ma propositon?"


Kalen se courba légèrement et tendit sa main droite vers Lalaith en espérant que la jeune fille acceptera de venir avec lui.


ÂMES: 13

► Force : 7 ► Endurance : 5 ► Dextérité : 5 ► Sagesse : 10 ► Intelligence : 10  ► Charisme : 3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre inatendu   Mer 2 Avr 2014 - 14:28

La jeune demoiselle écouta le discours de l'homme avec un vif intérêt. Elle se montrait attentive parce qu'il parlait beaucoup et qu'elle ne voulait pas paraître impolie en manquant l'une de ses remarques. Pour une créature qui était réputée faire peur, elle le trouvait plutôt gentil, et pas menaçant pour deux sous. Le soleil, probablement. Bien entendu, il était venu lui parler parce qu'il désirait rentrer voir le spectacle lui aussi. Elle resta d'ailleurs surprise en voyant la pauvre lanterne qui... parlait ? Se faire royalement éclater par terre, mais elle ne put retenir un rire. Elle les trouvait amusant tous les deux, et une fois qu'il eut fini de parler, elle tapa dans ses mains avec joie, approuvant l'idée. Mais alors qu'elle allait parler, elle entendit un grondement sourd dans son dos.

Elle tourna la tête pour apercevoir sa dragonne, le museau plissé, retroussant ses lèvres pour dévoiler ses dents arrondies, voulant se faire menaçante en sifflant sauvagement. Elle savait que le non-vivant ne devait pas forcément la craindre, elle avait assisté à assez de cours de la fillette pour savoir à quel point ils étaient redoutables voire presque mythiques. Les gens doutaient beaucoup de leur existence, ne sachant s'ils étaient vrais, ou bien de simples bruits et rumeurs pour se faire peur, ou pour forcer les enfants à être sage ; « Arrête de faire des bêtises ou je vais demander au non-vivant de venir te prendre avec lui ! ». Maintenant qu'elle l'avait sous le museau, elle ne niait pas son existence. Mais il ne tenterait pas de s'emparer de son âme, ou de celle de la gamine, comme semblait le réclamer l'étrange lampe parlante, pas sans avoir à lui passer sur le corps avant.

La demoiselle tapota à nouveau la tête de son amie avec gentillesse, comme pour la forcer à s'apaiser, tentant de la rassurer -ce qui rendait la situation assez ironique du point de vue de la répartition des forces- :


« T'en fais pas Rashka, apparemment, ils ne tenteront rien. Puis avec tous les gardes à l'intérieur, on pourra rien me faire. Et c'est le parti le plus arrangeant que nous ayons pu trouver, compte tenu de la situation. »

En effet, elle était fille de l'Impératrice en fuite, et elle ne désirait pas se faire retrouver. Néanmoins, elle avait eu la formidable idée de tout faire pour assister au mariage de deux dirigeants de royaume, dont un empire humain, ça n'était pas la chose la plus intelligente pour essayer de rester discret. Pourtant, avec un non-vivant, elle commençait à se dire qu'ils seraient dévisagés sans l'être. Bien entendu, les gens seraient surpris. Mais ils auraient peur. Elle risquait d'être dévisagée parce qu'elle avait l'apparence d'une enfant, accompagnant son cavalier, mais elle commençait à se dire que les gens allaient vite les laisser tranquille. Du moment qu'ils restaient calmes...

« Pas besoin de négociation vous savez. Je suis contente que vous fassiez cette offre et je l'accepte avec grand plaisir ! J'espère être d'une agréable compagnie pour vous puisqu'une fois rentrés, nous ne pourrons plus trop nous éloigner l'un de l'autre. Et je ne savais pas qu'une lanterne pouvait parler, elle doit être rudement spéciale. C'est votre familier ? »

Comme pour sceller leur accord malgré sa question, elle posa sa petite main dans celle en armure de l'homme -pouvait-on vraiment le qualifier d'homme?- face à elle. La dragonne leva les yeux au ciel en soupirant, ne pouvant aller à l'encontre de la décision de la Si'lura. Elle se plaça néanmoins près d'elle, comme pour assurer son rôle de gardienne, et faire sentir au partenaire de la soirée de la jeune fille que ça allait sérieusement barder s'il tentait quoi que ce soit de déplacer.

Tandis qu'ils s'avançaient vers l'entrée du palais, tous les regards convergeaient vers eux,devant ce couple improbable, lui grand, terrifiant et presque irréel, et elle toute frêle, petite et presque vulnérable. La jeune fille se planta résolument à l'entrée et demanda l'autorisation pour assister au bal avec un grand sourire joyeux, comme si la situation était normale. Bien entendu, les soldats se montrèrent réticents. Elle était encore une enfant et lui un... quelque chose de pas vivant, mais de pas très mort non plus selon leur définition. Mais Lalaith était inflexible, et le non-vivant faisait naturellement peur. Une fois obtenue leur garantie qu'ils n'étaient pas armés, le duo put passer les portes. Ils se retrouvèrent bien vite à un croisement, la gauche pour aller aux vestiaires des hommes, à droite celui des femmes. La demoiselle regarda son partenaire, toujours le sourire aux lèvres.

« Je crois que nous allons devoir aller nous changer. Plus vite ça sera fait, plus vite nous pourrons profiter de la soirée. Je ne serai pas longue, et si vous avez besoin de moi, je viendrai, vous n'aurez qu'à m'appeler. Je m'appelle Lalaith, et ma compagne c'est Rashka. Je suis une danseuse alors j'espère que nous pourrons au moins danser un peu, et pas seulement écouter de la musique. » fit-elle avec un large sourire, s'éclipsant pour aller se changer, la dragonne toisant froidement une dernière fois le non-vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre inatendu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre inatendu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une lettre inatendu
» Quand la nuit vous apporte un invité inatendu. (PV)
» Inatendu... Mais bienvenue
» Zendoc, un retour inatendu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Rps abandonnés-
Sauter vers: