AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La pâquerette ça trompe énormément [PV quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ



Expérience : 0

MessageSujet: La pâquerette ça trompe énormément [PV quête]   Dim 9 Mar 2014 - 11:01

Vous arrivez dans la grande citée des Elfes. L'endroit est à couper le souffle tant la végétation semble sculptée et luxuriante au possible. C'est un peu comme si la Nature était en symbiose avec la ville de ces êtres à grandes oreilles. En levant la tête, on s'aperçoit que la plupart des bâtissent s'élèvent très haut grâce aux arbres, dont certains ont même bien voulu se courber sous des formes accueillantes et pratiques. Difficile à dire si c'est l’œuvre des Elfes ou la Nature-même malgré tout...

Mais trêve de rêvasserie. Les voyageurs ont bien d'autres priorités : Un homme à disparu et c'est chez sa fiancée que vous avez rendez-vous. Gentiment, les habitants vous donne un peu de leur temps pour vous aider à retrouver la maison et, finalement, vous parvenez à vous rendre sur place. L'Elfe vous ouvre la porte et vous invite alors à rentrer dans sa demeure -ou arbre, visiblement- avant de refermer la porte. La jeune femme est plutôt belle avec ses grands yeux bleus et sa très longue chevelure rousse, bien qu'elle ait l'air épuisée et les yeux rougis. Une chose est sûre, elle semble véritablement accablée d'inquiétude.


- Bonjour" Balbutie-t-elle, peu à l'aise. "J'espère que vous n'avez pas fait un trop long voyage, je.. Je m'appelle Katarina. Je ne sais pas trop par où commencer. Mon fiancé devait revenir à la citée mais il à disparu en chemin, ça fait déjà presque une semaine, je suis vraiment inquiète. Oh, pardon, vous devez sans doute avoir besoin d'autres informations, alors.. Il est très grand, très svelte, le visage assez carré, les cheveux aussi roux que les miens. Il s'appelle Léonard. Si vous avez besoin d'autre chose, je vais essayer d'y répondre le mieux possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pâquerette ça trompe énormément [PV quête]   Dim 9 Mar 2014 - 12:46

Reï venait d'arriver dans le village proche de sa forêt. L'homme tigre y venait souvent avant, pour commettre quelques simples Larcins. Rien de bien dramatiques, il volait tantôt une pièce de viande à la boucherie, quelques légumes dans les jardins ou quelques pièces sur l'habitant pour acheter ce qu'il ne pouvait voler. Le strict nécessaire, Reï n'aimait pas dépouiller les gens pour s'offrir le luxe, mais la survie nécessite parfois qu'on sacrifie ses principes. Cependant aujourd'hui, l'humeur n’était pas à l’appétit ni même à sa propre survie. Reï était triste, anéantit, empêtré dans sa propre Mélancolie. Il venait, par un mauvais coup du sort, de tuer son meilleur ami, le dragonnet Teepo qui l'accompagnait depuis qu'il était sortit de son œuf. Reï était sortit de sa forêt pour trouver des informations sur le Si'lura shaman qui l'as maudit.

Il avait une autre raison aussi pour sa venue. Il lui fallait trouver un peu d'argent, pour se nourrir certes car les larcins sont durs avec la déprime, mais aussi pour s’équiper pour une expédition profonde pour retrouver ce maudit... Shaman !

Le village, il y a un panonceau à coté du bâtiment ou se cachent les autorités. Sur ce panneau se trouve les primes actuelle, les trois quart sont des mises à mort sordides et futiles. Une prime sur un elfe retint l'attention de Rei et le voila qui entre pour se renseigner. Après tout, il n'arrive plus a voler, trop perturbé et trop triste mais il dois manger. Mue par cette impulsion primaire, cet instinct bestiale qui consiste à avancer, cette simple impulsion permettant de mettre un pas devant l'autre quand tout nous dit d'abandonner, d’arrêter, de rester la et d'attendre que la mort vienne nous faucher.

Renseignement pris, Reï part, ses couteaux et sa détermination d'homme triste prêt à tout pour retrouvé Teepo et pour se venger du shaman qui l'as contaminé. Et ceci sera sans doute la première étape. Le chat fit route vers Lumina, la cité des elfes, dans un décors forestier et fade pour Reï cheminant seul à travers la route au travers d'une foret.

Reï arrive après quelques jours de trajet dans la cité des elfes, la Grande Citée des Elfes. L'endroit est magnifique à souhait pour le commun des mortels, tant la végétation semble sculptée et luxuriante au possible. En observant, on a l'impression que la Nature avait un lien symbiotique avec la ville de ces êtres aux oreilles pointues. En regardant le ciel, on constate que la plupart des habitations s'élèvent très haut grâce aux arbres, dont certains ont même bien voulu se courber sous des formes accueillantes et pratiques. Difficile à dire si c'est l’œuvre des Elfes ou la Nature-même malgré tout, même si Reï pense que ces êtres graciles ne sont pas innocent dans cette courbure.

Mais Reï n'y est pas sensible actuellement, la tête ailleurs, l'esprit vagabondant dans sa mélancolie. Quoi de plus normal après tout, comment seriez-vous si vous vous réveillez a coté du cadavre de votre seul ami, que vous avez dévorer dans un moment ou vous ne pouviez vous contrôler ?

Tant qu'as parler de peine de cœur, il semblerait qu'ici ce soit justement le cas, pour cette mission-ci Reï à rendez-vous dans la maison elfique d'une future veuve apparemment. Il fallut demander aux habitant, l'endroit exact de l'habitation, ces maisons de ressemblant toutes, Reï n'aurait pas put trouver seul avec simplement la description de la maison.

La demoiselle aux oreilles pointues et à la chevelure de feu ainsi qu'as l'air accablé par la tristesse viens d'inviter Reï a pénétrer dans sa demeure, une demeure cossu, mais au trait elfiques aussi bien à l’intérieur qu'as l’extérieur. une autre personne semblait présente, sans doute pour la même quête

Une femme en-armurée à la stature aussi épaisse que notre félidrae. Une tête enturbannée, recouverte de bandages comme-ci elle était défigurée. On pouvait aussi y voir un regard sévère et, par mèchent filtrant à travers les bandelettes, des cheveux... Rose ? Plutôt étrange, défaut capillaire ou mauvaise blague nocturne ? Peu importe après tout. Reï regardait et écoutait la demoiselle elfique leur expliquer la raison de leur présence ici

" Bonjour, J'espère que vous n'avez pas fait un trop long voyage, je.. Je m'appelle Katarina. Je ne sais pas trop par où commencer. Mon fiancé devait revenir à la citée mais il à disparu en chemin, ça fait déjà presque une semaine, je suis vraiment inquiète. Oh, pardon, vous devez sans doute avoir besoin d'autres informations, alors.. Il est très grand, très svelte, le visage assez carré, les cheveux aussi roux que les miens. Il s'appelle Léonard. Si vous avez besoin d'autre chose, je vais essayer d'y répondre le mieux possible."

Reï soupira et demandât à la demoiselle.
"Oui en effet on vas avoir besoin d'autres éléments. La couleur de ses yeux, les vêtements qu'il portait, s'il était seul ou accompagné, le trajet qu'il empruntait à l'aller comme au retour. Ce qu'il allait faire en dehors de la cité. Pour retrouver un homme, nous avons besoin de tout savoir mademoiselle Katarina. Si vous avez une autre information que vous jugez utile, même juste un peu, hésitez pas à nous la confier également.

Reï restait face à la demoiselle elfique. Attendant les informations.


Dernière édition par Rei Gekido le Lun 10 Mar 2014 - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pâquerette ça trompe énormément [PV quête]   Lun 10 Mar 2014 - 1:38

Hm. C'était peut-être aller un peu trop loin que de se retrouver chez les elfes. Il faut croire que soit Menrva avait pris un mauvais tournant à un moment, soit elle voulait VRAIMENT mettre un maximum de distance possible entre elle et Lumëa pour ne pas risquer de finir clouée à un poteau en attendant l'aube. Les deux options étaient possibles, mais le résultat était le même : notre duo infernal était maintenant au pays des mangeurs de pain lembas et des oreilles pointues. Autant pour Hundur ce serait pas un problème pour becqueter vu que dés que c'était carné, ça lui convenait ; autant Menrva se demanda si c'était un bon plan vu que rien ne garantissait que le sang d'elfe fonctionne pour alimenter un vampire. Si oui tant mieux, si non les choses allaient être... Intéressantes, à moins de tomber sur des émigrés.

Toujours est-il que notre vampire se trouvait encore confrontée à son éternel problème de ne plus avoir une thune. A croire qu'elle dépensait tout à l'auberge, mais la réalité était qu'il n'y avait pas beaucoup d'occasions de travailler. Les criminels étaient rares malgré les apparences, et tout ce qui requérait pour notre vampirette d'enlever son barda sans être un taf de nuit ou dans un endroit sans aucune exposition au soleil était exclu, il n'y avait pas 36 solutions. Heureusement qu'elle n'avait pas besoin de dormir ; se poser au pied d'un arbre suffisait. Et pour ne pas sentir le poney, vive les bains et les lessives dans la rivière.

La chance semblait enfin décidée à arrêter sa pause clope, cela dit : un panneau regroupant diverses annonces au milieu de la capitale des elfes promettait moult jobs et les récompenses qui vont avec. Beaucoup de demandes d'assassinat... Et une demande de recherche pour un elfe porté disparu. Tout en prenant note des demandes de ramener la tête de quelqu'un sur un plateau, décision fut prise d'aller chercher le disparu. D'une part parce qu'elle semblait payer mieux et d'autre part parce que c'était préférable de ne pas faire de remous en terre inconnue. Même avec la tête enturbannée, le signalement "grande femme à cheveux roses et tête couverte de bandages", c'était assez peu courant pour attirer l'attention.

Une fois arrivée chez le commanditaire de la demande, Menrva s'aperçut qu'elle n'était pas seule à se présenter pour le boulot : un si'lura tigre, ou du moins un mix de si'lura tigre et d'autre chose, arriva sur place juste après elle. Plus on est de fous, plus on rit : et même si ce type était à première vue trop de risque potentiel pour s'en faire un casse-dalle, rien n'empêchait de partager les gains avec lui s'il était OK pour une collaboration entre les deux. Mais on verrait ça plus tard, la commanditaire expliquait le comment du pourquoi.
La personne à retrouver était son cher et tendre, disparu hors de la cité depuis une bonne semaine. Un grand roux mince. Bon, une description vague, mais il fallait s'y attendre. Mieux valait creuser un peu. Le gros chat ouvrit le bal en demandant une foultitude de détails, mais Menrva était plus intéressée par un en particulier : est-ce que cette disparition était accidentelle... Ou malveillante ? Il suffisait de demander et de lui casser les dents si elle se moquait de son accent redneck.



- Y'avions des gens qu'étions jaloux qu'vous soyiez en amour t'les deux ou d'sa situation ? Famille, eune ancienne flamme, un rival ?
Revenir en haut Aller en bas
PNJ



Expérience : 0

MessageSujet: Re: La pâquerette ça trompe énormément [PV quête]   Mer 19 Mar 2014 - 18:56

La jeune femme était nerveuse face à eux, mais elle tachait d'écouter au mieux ce qu'ils avaient à lui dire. Elle était en faite plutôt gênée de ne pas savoir ce qu'il fallait dire ni par où commencer. Quelles informations pouvaient-elles être utiles ? La rouquine n'en avait pas la moindre idée. A sa gauche, l'homme félin semblait déjà particulièrement concentré, lui demandant un certain nombre d'informations.

- Et bien, il a des yeux d'un bleu très clair, tirant sur le gris. Oh, comme il rentrait, je ne saurais trop vous décrire ses vêtements, mais, il porte très souvent des vêtements légers et très colorés... Souvent du rouge ou bleu, et... Ses instruments ! Il joue du violon... Oui, c'est ça, c'est le violon qu'il a emporté avec lui cette fois. Il lui arrive de partir en groupe quelques fois mais il était seul cette fois. Quand au trajet... Il avait pour habitude de passer par les villes principales, le village centaure le plus proche de la Citée et il s'arrête parfois au bosquet des Dryades. C'est un troubadour, il voyage souvent pour chercher de l'inspiration et gagner de l'argent...

Le regard de la jeune femme s'assombrit. Elle était tant abbatue par la tristesse qu'elle ne voyait pas quels indices pourraient bien leur servir. Mais la seconde personne prit alors la parole.

- Y'avions des gens qu'étions jaloux qu'vous soyiez en amour t'les deux ou d'sa situation ? Famille, eune ancienne flamme, un rival ?

Le regard de la rouquine s'éclaira à nouveau. La belle ne se formalisa pas le moins du monde de l’accent de la jeune femme, d'ailleurs, bien plus intéressée par son contenu.

- Oh, oui, maintenant que vous le dites. Il est vrai que notre amour n'a pas toujours été accepté. Mes parents désiraient pour moi quelqu'un de plus... "Raisonnable et stable", ils n'approuvent pas ma décision mais... Oh, je ne pense pas qu'ils aient voulu le faire disparaitre. Je pense plutôt à Linor Feshnäe, il me fait des avances depuis des mois et je crois qu'il n'a pas apprécié se faire devancer, il est très jaloux et... Même s'il m'a dit renoncer à moi je n'y crois pas, quelqu'un l'a entendu se disputer fort au moment du départ de mon fiancé, il est possible que ce soit avec Léonard. J’attendais son retour pour le lui demander mais... Comme il n'est toujours pas revenu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pâquerette ça trompe énormément [PV quête]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pâquerette ça trompe énormément [PV quête]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abby est a l'hôpital et regrette son geste
» Jour 6 : Les Haricots rampant ça grimpe énormément
» On n’a pas le même sang, ni la même histoire, mais pour moi, tu fais partie de ma famille.
» J'ai le cœur éléphant, énormément (rohan)
» Quand on se trompe de chambre __ 31.05 - 23h14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Rps abandonnés-
Sauter vers: