AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Désastre dans la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Désastre dans la ville   Mar 25 Mar 2014 - 18:23

Une tension palpable régnait dans le palais, tandis que désormais quatre personnes luttaient pour libérer le roi face à deux. La jeune femme ignorait totalement la situation à l'extérieur de ces murs, mais elle se rassura. Elle était ravie de voir que Nemetes et Fenrir étaient là : elle avait pu juger de leurs capacités de combat, ainsi que de leur loyauté, ou sens de la justice, et elle ne craignait pas de se retrouver abandonnée par ces deux là. Quant à la jeune femme, elle semblait ne pas vouloir non plus abandonner le monarque. Ses paroles surprirent la demoiselle. Ne venait-elle pas d'avouer qu'elle le connaissait ? En tout cas, ils ne semblaient pas en bons termes. Mais ce qui surprit d'avantage furent les propos du dénommé Deus. Les Gods ? C'était quoi cette histoire ? Il comptait étendre son pouvoir sur le monde et tous les soumettre ? Elle trouvait cela un peu tiré par les cheveux, et elle commençait à se dire qu'il y avait anguille sous roche. C'était de plus en plus bizarre son affaire.

Ne baissant pas son arme, elle regarda autour d'elle. Deus avait sa dague pointée sur la carotide du roi -elle se serait d'ailleurs bien passé de sa leçon de biologie, elle avait une connaissance assez respectable du corps humain- et l'ange avait pris son envol et bandé son arc. De sa position, il pouvait atteindre n'importe lequel d'entre eux, et semer la confusion. Cependant, s'il agissait ainsi, il prenait le risque de devenir une cible, et ils étaient plus nombreux. En admettant qu'il en tue un, deux autres pouvaient l'abattre tandis que le dernier pourrait toujours surveiller l'homme aux cheveux blancs. De plus, Fenrir avait fait appels à quelques loups qui faisaient une surveillance supplémentaire. Elle espérait seulement qu'ils seraient disciplinés, et que si jamais le sang venait à couler, ils n'allaient pas s'exciter et sauter à la gorge de tout le monde.

La proposition du jeune homme surprit un peu Lenora. Echanger deux d'entre eux contre le roi ? C'était risqué, et elle ne voyait pas qui voudrait bien se sacrifier à part elle. Pourtant, la position serait avantageuse quelque part. Elle était consciente qu'elle risquait d'en prendre pour son grade, mais elle n'avait pas si peur que ça. Au contraire, elle voyait là une potentielle occasion d'en apprendre plus sur cet étrange groupe qui, s'il gagnait en puissance, allait se montrer particulièrement dangereux. Elle regarda l'homme qui semblait vouloir établir les règles du jeu, et sourit :


« En admettant que nous acceptions... Il est clair que si deux d'entre nous venons avec vous, le roi devra rester en vie, et intact. De même, votre garde du corps ailé ne devra pas chercher à attenter à la vie des autres, ou le marché sera nul et non avenu. Et vous laisserez la ville en paix. Pas de coups bas, nous avons l'avantage non négligeable du nombre. Si cela vous convient... »

Elle siffla. Angus, qui était placé depuis le début du dialogue derrière Deus, sans bouger, détendit ses muscles et contourna le duo, se rapprochant de sa liée. Il était toujours tendu, nerveux, et prêt à réagir à la moindre menace. Il se posta près de la jeune femme qui passa sa main sur son crâne doucement. Dans un soupir, elle murmura :

« Va avec Fenrir. »

L'animal resta surpris, puis poussa un grondement de protestation, mais l'inflexible regard de la jeune femme finit par le convaincre. En silence, il alla se poster auprès du chef de la Nouvelle Aube. La jeune femme rengaina alors son épée et s'avança.

« Si tu l'acceptes, je me sacrifie. Je sais qu'il faudra une autre personne mais... Ca sera déjà ça, n'est-ce pas ? »

Totalement désarmée, elle alla se placer derrière lui sans sourciller, laissant ses bras le long de son corps, sous sa cape. Elle sentait le pommeau de sa dague contre ses doigts, et elle était prête à la dégainer au cas où. Elle était songeuse. Partir avec eux ne la gênait pas si cela lui permettait de découvrir quelques petites choses sur eux. Pour autant, elle avait un peu peur et elle se demandait si les autres seraient prêts à agir, que ça soit pour tenter de les arrêter, ou bien pour se sacrifier. Elle n'en savait rien, et elle s'inquiétait un peu de ça.

De sa position, elle regarda son chef de guilde et lui adressa un petit sourire. Elle ne voulait pas qu'il se désigne, la Nouvelle Aube ne pouvait pas se passer de lui, tandis qu'elle était déjà moins importante. De plus, elle lui avait confié Angus, qui allait peut-être pouvoir l'aider à la retrouver, et lui confier quelques petites choses. Elle savait que son supérieur lui en voudrait probablement d'avoir pris une telle décision en parfaite autonomie, mais elle s'en moquait. Son sens de la justice l'avait poussé à agir de la sorte, même si une furieuse envie de sauter sur Deus et sur l'ange une fois le roi en sûreté enflammait son sang. Elle avait du mal à garder son calme et elle restait aux aguets, prête à tout moment à agir si un changement de plan se faisait sentir.


[Désolée pour le retard >< Bon pour le moment, je me sacrifie o/]
Revenir en haut Aller en bas
Xerxes
Conseiller
avatar

Race : Démon
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Gods
Rang: Conseillé

MessageSujet: Re: Désastre dans la ville   Mer 11 Juin 2014 - 10:56

Cette idiote s'était jetée droit dans ma rune, et la voilà désormais étalé comme un chat auquel on aurait donné un coup de pied, désorienté mais remplie de haine. Je pense qu'il va falloir faire vite, elle m'empêche de rejoindre Deus, et il est en dangé, je le sens. Deux autres sont entrés et l'un d'eux est de ma fratrie. Et pour une raison que j'ignore, le second me paraît vraiment puissant.

Je regarde la fille se relever quand je le sens, lui. Il est là, comme l'avait dit Deus, il était venu, le gardien le plus improbable de la guilde, un être que les humains craignent, qui défie les âges et la vie. Si je veux progresser plus rapidement, il faut que je lui demande un peu d'aide, mais m'en donnera-t-il? Oui, après tout, je suis son supérieu

Je regarde à nouveau la fille dans les yeux et fait un bond en arrière, puis je déploie mes ailes et me lance vers lui. Je passe au-dessus d'un bâtiment en feux, l'un des nombreux que j'ai explosé, et à quelques mètres de là, je le voix, dans ses flammes vertes et pâles, posant une fille contre la fontaine. Était-il si bon? Il se tourna lentement vers moi, est-ce un sourire que je perçois quand il m'a vu?

"Deus est en danger, nous avons besoin de ton aide, Kalen"

À ces mots, la fille attérissa derière moi. Je rassemblai ma lame pour l'affronter et adressai un dernier message à cette inconnue.

"Abandonne, je n'ai plus le temps!- Je me tournis vers le Non-vivant -Aide moi, tu es un gardien après tout."


Code couleur: color=#ff0000

Force: 7 / Endurance: 8 / Dextérité: 7 / Intelligence: 7 / Sagesse: 7 / Charisme: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalen Adrehon
Gardien des âmes
avatar

Race : Non-vivant
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Gods
Rang: Gardien

MessageSujet: Re: Désastre dans la ville   Mer 11 Juin 2014 - 11:28

Kalen regarda l'inconnue, elle était mignonne, mais puissante. Enfin, pas autant que son allié, qui est l'un des êtres les plus puissants qu'il connaît parmi les vivants. C'était étrange qu'il demande de l'aide, Deus devait vraiment être en danger pour cela. Kalen sortit sa faux, et commença à faire tourner les chaines pour effrayer la jeune femme. Elle semblait peu rassurée par Kalen, c'est sans doute la première fois qu'elle voit un être tel que lui. Tant mieux, ça lui donne l'avantage de la peur.

"Et bien petite, tu n'as pas l'air dans ton assiette, tu as peur peut-être? Ne t'en fais pas, je ne suis qu'un collecteur d'âme, rien de plus, héhéhé..."

La voix de Kalen résonnait, elle semblait sortir du royaume des morts. Elle ne paraissait pas unique, comme si elle était faites de plusieurs voix qui n'en font qu'une. Il se tourna vers Xerxes, un large sourire dessiné sur son masque.

"Deus est en dangé donc... Fort bien, je t'aide et nous nous rendrons ensuite au chateau."

À ces mots, il lança sa faux en direction de la femme, qui esquiva de peu. La lame se planta dans le bâtiment derrière elle, Kalen s'y agrippa et se propulsa vers elle en tirant sur la chaine. Il attérissa avec un pied sur le mur du bâtiment et dans un son sourd de métal. Sous le choc, le mur se craquela, certainement autant à cause du Non vivant que des flammes qui le dévoraient. De la poussière et de la fumée se dégagèrent du mur, rendant le Non vivant visible qu'uniquement grace aux flammes vertes qui le composant. Le Non vivant lança la lanterne en direction de Xerxès.
"Agrippe moi" fit elle au démon.

Au même instant, une chaine aux mailles vertes sort du nuage de fumer et faucha la jeune femme. Elle tomba dos à terre tandis que les deux "hommes" s'approchaient.

Spoiler:
 


ÂMES: 13

► Force : 7 ► Endurance : 5 ► Dextérité : 5 ► Sagesse : 10 ► Intelligence : 10  ► Charisme : 3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Désastre dans la ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Désastre dans la ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...
» « Une femme de rêve dans une ville de rêves. »
» Promenade en ville ( libre ) suite
» La ville c'est comme la jungle, avec les gens en plus. [James Lear]
» NOTRE ROLE , LE ROLE DES JEAN DANS LE MALHEUR D' HAITI !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Rps abandonnés-
Sauter vers: