AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Océane Praedonum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Océane Praedonum   Jeu 19 Déc 2013 - 16:33


Praedonum Océane
« Yo oh oh et une bouteille de rhum »
Image d'Exemple
  • Nom : Praedonum
  • Prénom : Océane
  • Surnom : Capitaine
  • Age : 157 ans
  • Race : Sirelas
  • Sexe : Féminin

  • Métier : Pirate/Musicienne
  • Guilde : Praedones

  • Alignement : Chaotique Neutre
  • Religion : Déese des Mers, du Vent et Dieu de la Guerre.

  • Pouvoir(s) :
    Regard envoutant: D'un simple regard Océane charme les gens. C'est grâce à cela qu'elle est tant respecté et même parfois admirée. (-0.5 + (-0.25) fois le niveau de Océane à chaque statistiques aux adversaires qui l'attaque.)

    Auto-régénération: Comme tout crabe qui se respectent, Océane peut faire repousser ses membres s'ils sont amputés, cette régénération prend un bon mois.

    Musique curative: Selon l'instrument dont elle joue Océane peut guérir plus ou moins les blessures des gens en lui prenant de son énergie, dans cet ordre:
    -Harmonica: Brulure au premier degré, légère plaie. (5 points de magie nécessaires)
    -Violon: Blessure assez importante et brulure au deuxième degré.(12 points de magie nécessaires)
    -Piano/Orgue: Grosse blessure et brulure. (25 points de magie nécessaires)
    -L'orgue de son bateau + chant: Il est dit que la musique dont elle joue avec en réveillerait les morts en la vidant d'une énorme quantité d'énergie vitale. (80 points de magie nécessaires)

    A l'abordage!: De la magie émane d'Océane lorsqu'elle encourage ses troupes leur apportant +1 dans chaque statistiques + 0.5 fois son niveau.

    Aura magique: Le navire de Océane dégage une puissante magie, lorsqu'elle est sur celui-ci ses caractéristiques sont doublées.

    Chant des pirates:
    Spoiler:
     

    Lorsqu'elle utilise ce sort, Océane est vulnérable car immobile. Elle fait appel aux âmes des défunts pirates. Les esprits des pirates, telle une armées se jettent sur les ennemis. Ceux-ci ne cause pas de dégât directe, mais ils fatigue lourdement le corps et l'esprit des ennemis.

  • Phobies : Océane n'a pas de vraie peur, hormis celle que tout le monde peut avoir, celle de mourir, de perdre un être qui lui est cher.
  • Faiblesses : La plus grande faiblesse de Océane est de se retrouver loin de son navire, il est une partie d'elle et sans lui elle se trouve être bien plus faible. Si en plsu elle se trouve être seule, alors elle se sent inutile et abandonnée.
Mon Physique

Océane est une Sirelas mais elle garde en général sa forme semi-humaine, car elle n'arrive pas à avoir une forme humaine complète. Il est d'ailleurs bon à savoir qu'elle n'est pas comme toutes les autres Sirelas, car elle n'arbore pas les mêmes caractéristiques que ses congénère, une chose bien rare. Alors que les autres sont toutes recouvertes d'écailles et arborent une longue queue, elle, porte des pinces de crabes, les pattes et la carapace de cet animal. Cette rare anomalie à fait d'elle une exclue de ses sœurs. Sous sa forme Sirelienne elle est donc une créature dépourvue de chevelure, armée d'une grosse carapace dont seul le visage ne ressort à travers celle-ci. Mais cette forme nous importe peu. Sous sa forme semi-humaine c'est une femme imposante, pleine d'assurance. Fine, dépassant le mètre soixante-dix, elle n'a pourtant rien impressionnant mais elle dégage un on ne sait quoi qui impose le respect. Elle garde beaucoup de trait de sa forme Sirelienne, son bras gauche, qui est restée une immense pince de crabe, sa jambe droite, qui est restée, elle, une patte de crabe. Il y a aussi sa chevelure, celle-ci est composée en parte de cheveux, tout à fait normaux, mais une grande partie de sa chevelure est comparable à un poulpe, visqueux, rose et doté de ventouse. Sa chevelure entoure son visage, fin, semblant comme avaler dans sa chevelure. Seul ses deux petits yeux bleues font ressortir son visage, un visage sévère. Sa tenue quant à elle est celle d'un pirate tout ce qu'il y a de moins original, avec bien s^pur le célèbre chapeau de capitaine qu'elle ne quitte que rarement.

Mon Caractère

Océane possède l'esprit maternel, elle est une pirate, certes, mais chaque membre de son équipage est comme un enfant pour elle. Elle est donc une femme, douce, aimante, attentionnée et pleine d'amour, mais aussi stricte, autoritaire. Ce n'est pas une personne facile à comprendre parfois, elle veut toujours tout bien faire, ne jamais être défaitiste.
Au premier abord, elle semble froide, un visage dur, ce n'est d'ailleurs pas faux, elle ne va pas être gentille et douce avec vous d'un claquement de doigt. On pourrait même dire d'elle qu'elle est trop brutale, sévère et parfois presque désagréable, une pirate. Bien vite pourtant, rien qu'en discutant un peu, c'est une femme à fleur de peau, pleine de rêve que vous découvrirait. Vous savez, ce genre de personne qui lève les yeux au ciel, des étoiles plein les yeux rien qu'à imaginer ce que pourrez devenir ce monde. De plus Océane est une véritable mélomane, elle passe des heures à jouer de la musique, sur son orgue ou avec n'importe qu'elle autre instrument, et n'allez pas imaginer que sa pince l'en empêche, bien au contraire. C'est avec la musique qu'elle libère son esprit, qu'elle s'évade, mais malgré son âme très sensible elle dirige son équipage avec une poigne de fer dans un gant de velours. Et sans doute vous demandez vous comment une femme comme elle peut-être le capitaine d'une guilde piraterie? Son charme naturel, son charme magique, c'est ça son secret, un aura mystique qui émane d'elle et qui rallie les troupes pour se battre à ses côtés, c'est l'âme des pirates qui sommeil en elle. Pour elle le bien n'existe pas vraiment, enfin, tant que les actions que les autres font vont dans son sens, alors elle ne les considère pas comme mauvais, la seule chose qui lui importe c'est que le code de la piraterie soit respectée.

Mon Histoire

L'histoire d'une pirate? L'histoire du capitaine des Praedones, quelle est-elle? Tout commença il y a plus de 150 ans, au fin fond des océans. Nous sommes là, dans les eaux où respire tant d'espèces vivantes, parmi eux les Sirelas. Vous savez, ces êtres mystérieux dont nous savons si peu de chose. Une race unisexe, sans réel chef, une race si étrange, unique. C'est au cœur de cette race que Océane vit le jour, mais ce ne fut pas comme tout le monde l'aurait voulu. La naissance d'un Sirelas est rare, ceux-ci ne donne pas la vie tous les jours et chaque naissance est précieuse. De ce fait à chaque fois il s'agit d'un grand événement lorsque le jour de la naissance arrive. Imaginez qu'un humain mette au monde un véritable monstre, son peuple le bannirait à jamais, pour Océane ce fut la même chose. Elle ne naquit pas en tant que Sirelas, en tout cas pas comme la norme des Sirelas, ceux-ci pourvu d'une magnifique queue et tout d'écaille couvert. Nan, Océane n'avait ni queue, ni écaille, mais deux grosses pinces, des pattes immonde est une solide carapace. A vu d'œil elle n'avait rien d'une Sirelas, et pourtant, malgré son anomalie génétique, elle en était bien une. Elle et sa mère furent banies à jamais. Au début elle tenta d'élever seule sa fille, son unique enfant, mais une Sirelas seule ne peut pas survivre si facilement face aux dangers de la mer. Après dix années de fuite, de peur, ce fut sur les rivages humains qu'elle abandonne son enfant. Celle-ci, encore toute petite et fragile, sachant tout de même parler un minimum, fut récupérer par les hommes. Ce fut tout d'abord une « attraction de cirque », ils n'avaient jamais rien vu de telle. Mais malgré cette immense pince, ses cheveux de poulpe et sa patte de crabe, elle avait un air attachant, elle était mignonne, charmante. Bien vite tout le village tomba sous son attraction naturelle. Elle fut ainsi durant des années la petite protégée du village, mais elle s'ennuyait tellement ici, il ne se passait rien, ce n'était qu'un village de paysan qui passaient leurs vies à cultiver la terre.

Un jour tout changea, Océane avait atteint ses trente ans, ce n'était qu'une enfant pour sa race. Un jour un navire fit irruption à l'horizon, le pavillon des pirates, le Jolly Roger. Tout le village paniqua, mais Océane, elle, était émerveillait alors que le bâtiment se rapprochait d'eux. On pouvait déjà voir les corsaire à bord, se lécher les babines rien qu'à imaginer ce qu'ils pourraient trouver sur terre-ferme. Ils mirent pied à terre, sortirent du navire et se jetèrent sur les habitations. Océane fut ignorée, elle n'était qu'une gamine, une gamine au physique étrange, mais rien de plus qu'une gamine. Soudain le capitaine, un homme avoisinant les deux mètres surgit. Il avait de longs cheveux  noires, tout comme ça barbe. Il s'arrêta près de la gamine, s'accroupit et la fixa droit dans ses yeux bleus, aussi profond que les océans. Elle en fit de même, se plongeant dans son regard sombre comme la nuit.

« -Tu n'as pas peur gamine? Lui demanda t-il

-Peur de quoi monsieur? Vous êtes des pirates, c'est fantastique! S'exclama t-elle.

-En général les enfants ont peur des pirates, mais toi, tu me sembles assez particulière, ajouta t-il en fixant les cheveux de la petite. »

Ils discutèrent ainsi de tout et de rien, puis en peu de temps le capitaine se prit d'attachement pour cette gamine, elle avait ce don d'émerveiller et de charmer en un rien de temps. Ainsi ce jour là devint-elle une apprentie pirate. Que faisait-elle sur mer? Pas grand chose, elle restait tout près du capitaine qui la gardait avec lui comme sa propre fille. Pour lui elle jouait de la musique, harmonica et violon, même avec une pince elle pouvait tenir un archet. Elle devint la mascotte du navire et tout le monde prenait soin d'elle. Oui, c'est ainsi que Océane prit le goût de la piraterie. Mais le capitaine n'était qu'un humain, un humain ne vieillit pas comme une Sirelas, le temps vint où il ne put continuer, Océane venait de passer les quatre-vingt ans, elle n'était presque plus une enfant, pour sa race. Le capitaine lui était vieux, malade, il devait quitter la mer, son bateau, son équipage. Océane le suivit, ils restèrent sur un rivage de l'empire des humains, au bord de la mer qu'ils aimaient temps. Cela dura plus de dix ans, Océane s'occupa tout ce temps du capitaine comme d'un père puis, comme d'un amant. Tout ce qu'elle garda par la suite de lui, en plus des souvenirs et de toute une éducation, ce fut son chapeau, le chapeau du capitaine.

Nous sommes alors une dizaine d'années après la mort du capitaine, Océane à atteint les cent ans, la majorité Sireliène. Ce fut à ce moment là qu'elle décida de quitter la terre-ferme. Elle dû d'abord travailler un peu durant tout ce temps, afin d'avoir des économies pour avoir son propre vaisseau. Ce fut d'abord un petit rafiot qu'elle eut, avec quelques matelots qu'elle devait payer pour l'accompagner. Mais ce ne fut pas si compliqué pour elle, quand elle parlait à quelqu'un on l'écoutait, puis sans s'en rendre on compte on avait envie de la suivre. Elle arpenta les mers sur cette embarcation durant quelques années, c'est d'ailleurs grâce à ses années d'apprentissage en tant que capitaine qu'elle découvrit l'orgue, Euterpe, son orgue, un orgue magnifique et colossale fait à base de coraux et de coquillage. Elle mit un long moment et beaucoup d'effort pour l'avoir, celui-ci était une vieille antiquité d'une autre Sirelas, ce ne fut pas une partie de plaisir pour qu'elle lui accorde, mais malgré tout elle put en être la détentrice. Dès lors elle resta sur terre, jouant sans cesse de cette merveille. Le temps passa, encore et encore, on allait vers elle. Le temps était court pour elle tant qu'elle jouait de la musique, puis un jour, entouré par tant d'aspirant pirate, elle se lança à nouveau dans la piraterie, mais plus une piraterie pour le plaisir, la vraie piraterie. Elle se leva, brandissant sa  bouteille de rhum et cria tout haut.

« -L'âme des pirates est là! Jamais de mon vivant elle ne mourra! Yo-ho! Sur l'heure hissons nos couleurs! Alors faites moi un navire qu'on aille voguer et pilier les mers! Avec une bouteille de rhum!  »

Ce fut comme-ci pendant tout ce temps ils n'avaient attendu que ça, tous crièrent son nom, bon nombre la suivirent. La construction prit beaucoup de temps, mais au final ce fut une véritable frégate qui était là, avec en son sein Euterpe. Le nom de Praedones fut donné au navire, celui-ci arpenta les mers durant plus de vingt ans, se forgeant un nom à travers les océans et même sur les terres. Mais un malheur arriva, lors d'une bataille bon nombre d'homme périrent, la maladie vint et le peut d'homme qui survécurent abandonnèrent le navire. Océane dépitée posa l'ancre au nord du royaume des humains vivant seul dans son navire, abandonné de toute vie hormis de la sienne. On pouvait jour et nuit entendre la voix chantée, son orgue, son violon et parfois même son harmonica. Combien de temps resta t-elle ainsi, seule et isolée de tous? Plus de vingt ans surement, pourquoi décida t-elle de sortir de cette solitude? Qui sait. Mais aujourd'hui, le Praedones et levé l'ancre, Océane et déterminée et à nouveau on entendra parler d'elle sur les mers du monde. Praedones renait, les vrais pirates vont renaitre.

Mon Compagnon trop Kawaï !

Le compagnon de Océane est bien particulier, à la base celui-ci n'a rien de vivant. Il s'agit ni plus ni moins que de son navire, Praedones. Ce batiment de bois, n'avait pourtant rien de vivant, mais l'âme des pirates, le sang des morts et la bénédiction des quelques dieux que pria Océane lui accorda une âme. Alors une forte magie se dégage désormais de lui, il possède son propre esprit et peut se mouvori s'il le faut de lui même. Bien sûr sque ce soit l'équipage qui s'en occupe, mais en cas de nécessité il peut avec effort y parvenir de lui même. C'est donc ceci le compagnon d'Océane, un colosse de bois voguant sur les mers.

Eh, toi, derrière ton écran.
  • Prénom / Surnom : Toujours Nicolas
  • Age : 19 ans
  • Expérience Rp : Moyen
  • Présence sur le forum : 6/10
  • Comment avez vous découvert le forum : I'm Silva!
  • Code : new member

  • Statistique : [20 points a répartir]
  • Force : 3
  • Endurance : 2
  • Dextérité : 6
  • Pouvoir : 9


Dernière édition par Océane Praedonum le Dim 22 Déc 2013 - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Océane Praedonum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: