AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mmh, jolie chair fraiche, viens donc brûler ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shanarya L'hyn
Lame assassine
avatar

Vitesse de réponse : Lente actuellement
Age : 25 ans (apparent)
Race : Si'Lura
Expérience : 0

Le parchemin
Niveau: 0
Faction: Confrérie Algos
Rang: Chef de Guilde

MessageSujet: Mmh, jolie chair fraiche, viens donc brûler ♥   Lun 28 Oct 2013 - 12:18

"C'est Halloween, les monstres sont là !"

Cette phrase avait flotté sur l'assemblée sans que personne n'y prête attention. Nidalee s'était contentée de détailler le vieil homme mais surtout son fameux livre. Celui-ci semblait être si vieux que les pages manquaient d'y tomber. Sans prendre garde, elle se retrouva seule. Il n'y avait plus que ce prêcheur de monstres et elle. Pensant faire mouche il s'avança alors vers elle et soudain lui fourra le livre entre les mains. La Si'Lura n'eut rien le temps de faire qu'il avait déjà disparu, aussi dingue que ce puisse être. Mais où diable était-il passé ce fou furieux ? Soupirant, elle baissa la tête vers le livre pour l'observer de plus près et ainsi se prouver que ce n'était qu'un ramassis de conneries.

Un cri, le livre tomba lourdement au sol. Elle rêvait ou elle avait bien vu une ombre malsaine tenter de s'enfuir d'entre les pages ? Mais qu'est-ce que c'était que ça sérieux ?! En tout cas, livre maudit ou non il foutait les jetons ! Se frottant vivement les mains sur son vêtement, comme pour enlever les saletés qu'il aurait laissé sur elles, Nidalee prit vite la décision de partir d'ici au plus vite. Un sentiment oppressant envahissait sans raison sa poitrine. "Arrête de délirer c'est rien du tout!" Tenta-t-elle de se rassurer. Mais ses pas rapides, même à foulées, montraient bien que ça ne servait strictement à rien. Traversant les rues rapidement, bousculant les passants, elle se rendait dans un lieu rassurant où l'on oublie tout : La taverne.

Passant les portes, une musique joyeuse arriva à ses oreilles. Cette sensation lui fit un bien fou. Tout ces hommes qui parlaient fort, les serveuses portant à bout de bras les commandes, la troupe de musiciens, tout cela était terriblement agréable. Nidalee prit le premier siège qu'elle trouva au comptoir et commanda une boisson forte. Très vite, elle s'enivra, puis alla danser parmi les gens, un sourire étrange flottant sur ses lèvres. Elle tournait, tout autant que sa tête et les gens alentours. Tout n'était que manèges, rires et euphorie. Et puis... Plus rien. Les yeux de la jeune femme s'étaient fermés pour un sommeil bien lourd. Lorsqu'elle les rouvrir c'était le silence. Le vide. Elle était seule.

Brusquement, Shanarya se releva et se tournait encore et encore, cherchant la moindre trace de vie. Le tavernier... Même lui avait disparu ? Mais qu'est-ce que c'était que ce délire encore ? Où étaient-ils tous passés ? Hagarde, elle parcourait la pièce de long en large. Elle s'assit quelques minutes pour tenter de se rappeler de la veille mais sa mémoire n'allait pas au delà du moment où elle s'était mise à danser. Soupirant finalement, elle rejoignit la porte d'entrée. Bloquée. Elle retenta de l'ouvrir en forçant un peu plus, mais toujours rien.


- Mais qu'est-ce que ?...

La Si'Lura changea de stratégie. elle sauta aisément par-dessus le bar et passa la porte du personnel. Ici il y avait une sortie de secours, ça elle en était certaine. Quelques pas de courses et la voilà. Fermée. Mais pourquoi diable était-elle enfermée dans la taverne ? Le cœur de la femme femme s'emballa, elle ne comprenait rien à ce qu'il se passait. Garder son calme devenait difficile mais il devait bien y avoir une solution pour sortir de là... Démolir un porte au pire des cas. Oui, c'est ça, elle allait faire comme ça. Se passant une main dans les cheveux elle se dirigea en toute sérénité vers la pièce principale. Mais alors qu'elle attrapait un objet pour s'en faire un outil, elle se figea.

En pleins milieu de la pièce se trouvait sa fille de cœur, Opale. Un trait de feu venu d'on ne sait où, glissait lentement sur le sol en sa direction. L'esprit embrumé par l'incompréhension Nidalee ne réagit par sur le champ, posant simplement la chaise qu'elle tenait et fit quelques pas incertains vers cette personne si précieuse à ses yeux. Elle n'avait même pas vu le feu jusqu'à ce que celui-ci lèche le vêtement de la louve de ses flammes. Là un cri s'échappa de la gorge de Nidalee.


- Opale, le feu ! Tu Brûle ! Opale, bouge toi, aide moi à l'éteindre !

Avec sa veste elle tentait de l'éteindre mais le feu au sol s'étendait et son amie ne bougeait pas... Elle lui attrapa la main, pour l'entrainer au loin de la source de chaleur, tout en éteignant les flammes qui grimpaient. Soudain, le visage de la femme louve se tourna vers Nidalee. Il était immonde, déformé, malsain ! La Si'Lura lui lâcha la main, horrifiée, ce n'était pas Opale ! Et l'entité rongée par les flammes se mit alors à rire, rire, rire, jusqu'à glacer de terreur la jeune femme.

- Reviens, tu as l'air succulente... Je veux jouer avec toi puis te dévorer de mes flammes comme ce si beau repas qu'à été ton petit Drow ! Reviens... Je veux entendre tes petits cris d'horreur et d'agonie !

Mais Nidalee était loin, elle courrait vers l'escalier menant à l'étage. Il fallait qu'elle sorte d'ici, quitte à briser une vitre et sauter d'une certaine hauteur. Qu'elle se brise une jambe ça lui était égale. Non, elle ne voulait pas mourir ! Mais elle avait si peur, ses jambes flageolaient, elle glissait, tombait, croyait devenir folle. Une pièce ! Elle s'y engouffra, referma la porte,s'élança vers la fenêtre. Elle ne s'ouvrait pas.

- Non... non non non non !! Ouvre-toi ! Aller !!

Rien n'y faisait alors sans hésiter elle attrapa le premier objet qui venait et frappa la vitre de toutes ses forces. Miracle, la voie était libre. Nidalee s'engouffra dans le trou laissé par les impactes, se blessant au passage avec les débris de verre et sauta. L'impact fut rude, mais pas si dramatique. En se mettant debout elle réalisa que malgré la douleur elle pouvait bouger. Alors elle couru encore. Elle allait retrouver ce livre et le brûler ! Tout ça c'était de sa faute, c'était certain...

Un hurlement. Nidalee fut stoppée par une main de flamme venant de lui attraper le poignet. La créature était abominable. Les yeux n'existaient pas, remplacés par des  flots de sang, une bouche remplie de dents de vampires, tout le corps était mangé par les flammes et il s'en dégageait une odeur insupportable. Mais portée par la douleur, Nidalee laissa la rage prendre le dessus et enfonça son épée, qu’elle venait de saisir, dans le ventre de l'horreur vivante.


- Tu... N'es pas... Réel ! Je vais te crever saleté !

Un gazouillis étrange retenti alors et la créature lâcha prise et se mit à... Fondre. Nidalee s’aperçut aussi qu'une dizaine, non... une vingtaine de monstres se trouvaient tout autour. Mais elles s'osaient plus avancer, marmonnant avec effroi "Elle n'a plus peur, elle n'a plus peur, non non !". C'est le moment précis où la Si'Lura reprit sa courses. Le livre, et tout disparaitrait elle en était certaine... Cependant les créatures le comprirent et s'insurgèrent "Elle va détruire le livre, il leur l'en empêcher !"

Les monstruosités redoublèrent alors d’imagination en lui envoyant des mirages de chaque être chers à son cœur, tous essayant de la tuer. Devant elle, alors qu'elle était à deux doigts du livre, se tint l'image parfaite de son second. Il se jeta à son cou pour l'étrangler, alors que son amie Elfe défunte lui lacérait la peau et cherchait à s'emparer de son arme. L'idée de faire du mal aux visages qu'elle aimait, avait aimé, était un supplice. Elle criait d'arrêter, elle ne pouvait pas les tuer, non, rien que de voir ses proches souffrir était insupportable alors de sa main... Un temps, elle se contenta de se débattre, de s'enfuir de leurs prises mais dû se rendre à l'évidence, ce n'était que les monstres. D'un geste désespéré mais sur, elle les transperça. Les larmes coulaient à ses joues mais elle n'osa vérifier que c'était bien des monstres... Prenant le livre, elle l'éventra.

***

- Mais t'es folle ! Je suis pas un bout de viande !

Cette voix... Elle était familière. Nidalee ouvrit les yeux. Tient, où était la place sombre ? Le livre, les monstres ? Pourquoi était-elle dans un lieu clos ? Elle se redressa, ses yeux tombèrent tout d'abord vers le couteau planté pile entre deux doigts de la main de celui qui venait visiblement de parler. Alors, elle leva doucement le visage. C'était son Bras-droit ! Et il semblait nettement plus vivant que lors de cette nuit d'horreur. Elle y avait donc échappé ? Sans crier gare, elle se jeta à son cou, folle de joie.

- Oh c'était juste un rêve alors ! T'imagine pas à quel point je suis heureuse de te voir !

Après quelques réprimandes du garçon sur son doigt qui avait faillit finir en bouillie, ils finirent par rire et se détendre. Tout était parfaitement normal, après tout un cauchemar n'a jamais tué personne.


Derrière la vitre, flottait une feuille décharnée par le temps.
Halloween aurait-il vraiment frappé ?


Mes succès:
 


Force: 5  ►Endurance: 6  ►Dextérité: 13  ►Intelligence: 5 ►Sagesse: 7 ►Charisme: 6 #9966ff Nidalee
Force: 10 ►Endurance: 10  ►Dextérité: 5  ►Intelligence: 5 ►Sagesse: 5 ►Charisme: 6 #6699ff Sheera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mmh, jolie chair fraiche, viens donc brûler ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sméägolle, le cheval qui aimait les noisettes aromatisées à la chair fraiche.
» (+) Viens mouiller ta petite culotte ma jolie !
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Rps abandonnés-
Sauter vers: