AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Celelas Isildur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Celelas Isildur   Dim 23 Oct 2011 - 22:58


₪ IDENTITY : Nom Prénom. ₪


    Nom : Isildur
    Prénom : Celelas
    Surnom : Aucun
    Âge : 18 ans
    Race: Elfe
    Sexe : Masculin




₪ PORTRAIT ₪



    Physique: Ce que vous remarquez en premier c’est surement ses yeux verts pétillants qui reflètent, si on regarde bien, un peu de tristesses. Il est grand et élancé comme tout autres elfes et il a -évidemment- des oreilles pointues. Sa chevelure longue est brune, avec les pointes blondes, et quelques mèches rebelles de la même couleur sur son front. Il a une bouche fine. Il porte un haut vert fait de tissus elfiques, détaché vers le haut. En fait, on ne peut pas ‘’détaché’’ puisqu’il n’y a pas de boutons. Il porte un pantalon noir fait du même tissu que son vêtement. Il porte des bottes brunes typiques de sa race. Ah oui, il porte un gant de fauconnier dans sa main gauche. Si on réunit tout ça ensemble, ça te donne un habit ample qui te permet d’avoir une grande flexibilité et liberté de mouvements. Il a aussi un collier avec un croissant de lune comme bijou qui a depuis la naissance, seul souvenir de ses ‘’vrais’’ parents.
    Mentale: Comment dire … il n’a pas une double personnalité, mais elle change sans crier garde. Il n’aime pas se faire dire quoi faire mais ça ne veut pas dire pour autant qu’il fera la forte tête. Il est même un peu soumis … Ayant eu une enfance difficile, sa personnalité et sa description du monde en a pris un coup. Il est très réservé et déteste parler de ses sentiments et s’arrange à ce qu’ils ne paraissent pas. Il est méfiant envers les gens qu’il ne connait pas et … tout le monde, en fait. Il reste quelqu’un de confiance et prêt à tout pour aider ses amis. Évidemment, il déteste les orcs mais s’il en voit un dans un endroit publique il ne va pas lui sauter dessus, juste … lui lancer un regard meurtrier. Il est difficile de gagner sa confiance mais quand on y parvient, il devient quelqu’un de très sympathique et avec un peu de chance, il pourrait vous livrez ses secrets …
    Phobie : « Tout ce qui a des crocs ( je dois les voir. Ne vous attendez pas à ce que je fasse une crise si vous prononcez le mot ‘’chat’’). Je suis claustophobe. »
    Faiblesse: « Je ne suis pas un pro au corps-à-corps mais mes réflexes me sauvent. »
    Alignement: Bon/Neutre
    Religion:
« Je vénère les mêmes dieux que mes semblables. »


₪ HISTOIRE ₪


    « Je vous demande la vie de votre chat, peut-être ? »

    Comme vous le voyez, Celelas n’aime pas parler de son passé.
    Il est orphelin depuis son premier souffle, puisque sa mère est morte à son accouchement et que son père a été tué dans un accident de chasse 3 mois avant la naissance de Celelas. Une famille d’elfe a bien voulu l’adopter. Mais pour Celelas, il aurait été mieux pour lui de mourir que de vivre dans cette famille complètement sadique. En effet, ses ‘’parents’’ l’ont toujours maltraité et utilisé comme un esclave. Quand ils n’avaient plus besoins de lui pour le moment, il l’enfermait dans un placard. Seul. Dans le noir. Il a des jours où il ne mangeait rien et quand il pouvait enfin se mettre quelque chose sous la dent, c’était les restes de tables. Et les adultes gaspillaient le moins possible. Le pauvre enfant pleurait, hurlait, tapait toute la nuit pour qu’on le sorte du placard mais en vain, quand un des elfes descendait c’était pour lui donner quelques claques pour qu’il se taise.
    Pourtant, leur fille était tout le contraire des parents. Elle était la douceur et l’innocence incarnée et les adultes la traitaient comme une princesse. Elle s’appelait Analith, et elle avait 6 ans de plus que Celelas (sachant qu’il en avait 6 en ce moment). Un jour, elle demanda à ses parents –pendant que Celelas fessait le ménage- :

    - Pourquoi vous ne le traitez pas comme mon petit frère ?

    Notre jeune elfe continuait de frotter alors que les vieux, désemparés, ne savaient pas quoi dire face à cette question. Le père contenta de hausser les épaules disant que c’est comme ça. Mais ce n’était pas suffisant pour les enfants. Alors que les parents étaient sortie, Analith subtilisa de la nourriture dans la réserve et se dirigea vers la ‘’chambre’’ de Celelas. Elle ouvrit la porte alors que l’elfe était en train de pleurer à chaudes larmes. Elle s’approcha doucement, comme si elle avait peur qu’il s’enfuit, et lui tendu le plat plein de nourriture. Le garçon écarquilla les yeux. Ce fut le début d’une complicité.
    Chaque jour, quand les parents quittaient la maison, elle nourrissait son frère tout en lui apprenant à lire et à compter et lui découvrit le pouvoir de contrôler le vent. Entre 13 et 17 ans, il tenta plusieurs fugues. Sans succès. Un jour, sa ‘’sœur’’, maintenant âgé de 21, alla voir Celelas en pensant que c’était le moment de lui dire toute la vérité. Elle lui avoua que ce n’était pas sa vraie famille et que ses vrais parents étaient morts. Ce fût tout un choc pour notre jeune ami. Plus tard, elle réussit seulement à déniché le nom de famille de ses parents : Isildur.
    Avec l’aide de sa sœur, il réussit à s’enfuir de cet enfer pour de bon. Elle lui donna aussi un aigle blanc en lui suppliant de lui donner des nouvelles, grâce à ce rapace, de temps en temps.

    Une belle amitié se forma entre les deux nouveaux compagnons.

    Celelas prenait des nouvelles de sa sœur de temps en temps.

    Mais depuis un moment déjà, Sparwari -son familier- ne trouve plus la trace d’Analith.

    Et les deux craignent le pire.



₪ ET PLUS ENCORE... ₪



Pouvoirs: « Je control le vent et je suis plutôt doué avec les rapaces. »
Profession : « À ce que je sache, fugueur n’est pas une profession. Je ne peux pas me dire fauconnier non plus. »
Familier: Sparwari, aigle blanc.
Description de familier:
Spoiler:
 
« C’est pas compliqué : c’est un aigle complètement blanc comme neige. Parfois il dit … ou pense, plutôt, des trucs hors contextes. Mais il n’est pas idiot et il ne dit pas ça pour me fâcher. Je dirais même qu’il est plus réfléchi que moi et moins distant, moins méfiant. Il n’hésitera pas à m’aider et à faire des sacrifices pour moi et c’est pareil de mon côté. Il n’est pas un bon psy’ mais il fait son possible pour me remonter le moral. Parfois il me fait penser à ma sœur … hum.
Il aime faire des câlins à moi et à mes proches. »


₪ ET TOI ALORS ! ₪


    Age : 12 ans
    Comment vous avez découvert le forum ? Grâce à un site de classement.
    Expérience dans le domaine du rp ? Euh … Bah je me débrouille je crois.
    Code & Présence sur le fofo : Autant que je le peux.



Dernière édition par Celelas Isildur le Mer 26 Oct 2011 - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Celelas Isildur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort d'Isildur
» Salut, je suis Isildur de l'Espagne
» Aragorn II, fils d'Arathorn, descendant d'Isildur, dernier heritier d'Elendil et j'en passe et des meilleurs !
» Aragorn, fils d'Arathorn, héritier d'Isildur et des trônes d'Arnor et du Gondor
» Saemon Havarian et sa suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: