AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gar'Tok.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Gar'Tok.   Dim 18 Sep 2011 - 1:08


₪ IDENTITY : Nom Prénom. ₪


    Nom :Aucun
    Prénom :Gar’Tok
    Surnom :Champion de Béryl
    Âge : 43 hivers.
    Race: Orc.
    Sexe :je suis le mâle !




₪ PORTRAIT ₪



    Physique: Je suis vert, je fais 2m15 et lorsque les mères parlent du montre qui viendra manger leurs enfants s’ils ne boivent pas la soupe, elle parlent de moi.
    Je suis un roc, un être de force et de muscle, battit contre un fort, une insulte à la grâce et à la beauté. Et vous savez quoi ? J’en suis fier. Fier de pouvoir vous toiser de mes yeux rouges furieux, de n’avoir besoin que d’une grimace de mon visage hideux et couturé de cicatrices pour faire flancher le courage des plus braves. Les mains généralement pleines de sang, je manie l’horreur de l’apparence a la force brute. Pour ce faire j’arbore souvent des colliers de crânes, des trophées, des pic sur mon armure..
    Mon armure, parlons-en tien.. Elle est légère, a peine de la maille quand je ne me bas pas torse nu. Je n’en ai pas besoin. J’ai poussé l’art de tuer et de me battre a un tel point que c’est plus un poids qu’autre chose. On ne me touche pas sans que je le veuille. Et si jamais cela arrive, alors l’armure ne pourrait rien y faire
    Du reste j’arbore également des tatouages sur mes bras notamment. Il s’agit de prières aux esprits. Des runes magiques qui me lient à la magie.
    Enfin, de façon plus classique, je porte une longue chevelure blanche et une barbe longue mais peu foisonneuse. Les deux sont tressés et de couleur blanche. Il faut dire qu’arriver a mon âge dans ma race, c’est assez rare quand on est un guerrier.

    Mentale:Je fais le mal, et le fais bien. Mais ce qui échappe a beaucoup, c’est que je fais le mal non pas pour le mal, mais pour le bien. Et d’ailleurs je me fiche pas mal de ce que vous pensez. Ceux qui disent que je suis mauvais sont ceux qui sont en face de moi, prêts à être tué.
    C’est un fait. Je vis pour me battre. J’aime l’adrénaline du combat, la fièvre du risque, le gout du sang. Et d’ailleurs j’en suis fier. Je suis un être pétris par l’honneur du combat et l’envie d’en découdre.
    Cela étant, a 43 ans, ce qui n’est plus tout jeune pour un orc, j’ai acquis une chose véritablement importante : le calme et la sagesse. Je sais être posé, et même réfléchir bien que ça ne soit pas mon point fort. (je suis cependant très loin d’être idiot). C’est dans ces moments que mes yeux sont le moins rouges d’ailleurs.
    Mais il est une chose qui doit exister chez tous les orc. Lorsque la colère est a son comble, lorsque l’envie de tuer devient aveugle et que le gout du sang devient celui du vin, et l’envie de goutter plus forte que tout.. Un moment ou la rage est le seul moteur. On ne discerne plus grand-chose, celà dépend de la force de la crise. On tue. Juste ça.
    Enfin il faut tout de même noter que je suis superstitieux. Il est une seule chose capable d’arrêter mon bras, c’est les Esprits. Mysticisme, prières, j’ai une foi aveugle envers les puissantes entités formée par les âmes de héros morts au champ d’honneur.
    Ah, n’oublions pas une chose.. Je peux tuer, massacrer ou je ne sais quoi. Mais jamais je ne manque de respect. J’affronte dans l’honneur et le prie pour que les âmes de mes victimes aillent rejoindre les Esprits. Personne ne mérite la damnation éternelle. Et j’attends la même conduite de quiconque se bats contre moi.

    Phobie : Je n’ai peur de rien. Sauf des Esprits.
    Faiblesse:Malgré mes artifices, je demeure un combattant de corps à corps. Dès lors qu’on me force au combat de distance, je suis mal a l’aise (voir uniquement défensif..). De plus ma soif de sang me fais manquer de discernement voir de stratégie.
    Alignement:Neutre
    Religion:Que les Esprits me protègent.



₪ HISTOIRE ₪

« -A toi, Gar’Tok, maitre des armes et, sans aucun doute, méritant de la place d’honneur aux panthéons de nos légendes, j’accorde le titre de Champion de Béryl ainsi que la bannière de notre empire ! Aussi longtemps que tu vivras, jamais cet étendard ne devra toucher le sol, il y va de ton honneur ! »

Gar’Tok, champion de Béryl.. Pourquoi ? Depuis mon plus jeune âge j’avais faits montre d’un don pour les armes exceptionnel. Notre empire étant régis par la loi de la force j’avais enchaîné les victoire dans les défis, les combats, les escarmouches. J’étais déjà le Fléau des elfes dans cette guerre.
On m’avait nommé comme gardien des frontières. Les légendes disent que jamais un orc n’étais ressortis victorieux des forêts de Lumina. Tant que je veillais nos terres, jamais un elfe ne reviendrait chez lui.. Avec sa tête. Ou du moins en pas sans un décalage. J’avais d’ailleurs monté quelques catapultes qui veillaient à renvoyer les morceaux d’elfe dans leurs forêt.
Lorsqu’il s’agissait des elfes, pas de prisonniers, pas de pitié. C’était la règle. Et j’avoue que cette cruauté m’aidait a passer la frustration de savoir la forêt de Lumina inviolée.
Puis un jour j’en eu assez. Sans directive, je réunis ma patrouille. J’avais déjà un nom a cette époque, et chacun de mes braves était prêts a mourir par loyauté. J’entrais dans la forêt des elfes, bien décidé a ne rentrer que lorsque j’aurais tué assez d’elfe pour parler de victoire.

Je m’en souviens comme ci s’était hier. Trois jours, les trois plus beau de ma vie. Les ombres des arbres masquaient le soleil. Dans cette forêt, tout nous était hostile. Rien que couper du bois était une tâche difficile. Et puis au ils nous tombèrent dessus le soir même de notre entrée. Embusqué dans les arbres, les flèches volaient et la magie fusait. Pris par surprise, je perdis la moitié de mon groupe ce soir-là. Mais se faire tuer par une flèche, sans même accorder a la victime de vois son adversaire, de le combattre.. C’était une honte. Et cela nous plongea tous dans une colère profonde. Les boucliers se mirent en place, les haches volèrent. Les elfes étant hauts perchés, ce fut une véritable pluie de sang. Ce soit là, pas un de mes frères ne trépassa en plus. Nous étions cinquante au départ, vingt-cinq avaient survécu. Nous avions quarante têtes en trophée.
La journée suivante, nous prîmes l’initiative. Pistant les fuyards, nous chargeâmes un camp d’éclaireur. Ce fut un massacre. Mais a ce stade, nous n’étions plus nous-même. Une horde sauvage dont le désir était la vengeance et la tuerie. Le reste de la journée fut une traque incessante. Tantôt nous étions poursuivis. Et lorsque nous nous étions coincés, nous reculions, fonçant droit dans nos poursuivants qui chaque fois étaient défaits. Et eux recevaient du renfort. Chaque fois notre nombre diminuait. Nous courrions, nous courrions. Le troisième jours, la fièvre commença a tomber. Et au petit matin, nous subîmes encore une attaque. De lourdes pertes sur le chiffre qui restait. Mais s’il fallait faire les comptes, nous avions au moins cinq elfes morts pour chaque orc tombé au champ d’honneur. Aussi passais-je le reste de la journée a prendre le chemin du retour. Harcelé, bien entendu. Si bien qu’au final, lorsque nous passâmes l’orée de la forêt, nous n’étions plus que quatre.

Mais quel accueil.. Nos chef de tribus étaient tous là, nous acclamant. Nous étions des héros, moi surtout. Mais on m’imposa une dernière épreuve avant d’être sacré champion.. Ce fut la maitrise de la magie.
L’énergie ne coulait pas naturellement en moi. Aussi les chamans avaient-il du integrer la magie en moi par des glyphes et des runes gravées a même mon corps. Ce fut douloureux. Plus encore que les multiples blessures reçues dans l’escarmouche de Lumina. Mon sang entier brûlait de cette nouvelle force. Mais maintenant, les esprit m’avaient accordé des dons fantastiques..

Fort de ceci, je pouvais me rendre à mon sacre.





₪ ET PLUS ENCORE... ₪



    Pouvoirs:
    Danse dans les ombres : Je suis capable de me téléporter (courte distances) dans une ombre (y compris l’ombre de quelqu’un), de plus je suis d’une furtivité presque sans faille dans l’obscurité. (On ne voit briller que mes yeux rouges)

    Outre la force et l’endurance qui vont de pair avec ma race, je suis de ceux qui savent dépasser leurs conditions physique pour développer une agilité et une fluidité.. Mortelle.

    Danse des lames : Il s’agit d’une technique de sabre (mixée a la magie des ombres) qui me permets de créer au maximum quatre images de moi. Ces dernières ne sont pas différenciables de l’originale mais ne font pas le moindre mal. Elles ne peuvent que frapper contre la lame de l’adversaire et se défendre. Elles ne pourront jamais blesser

    Brise bouclier : je concentre ma magie dans mes lames afin de porter un coup particulièrement puissant. La force du coup est proportionnelle à la magie et l’énergie que j’y mets. Je peux très bien me vider d’un coup.

    2nd état : Berserk. Si jamais Gar’Tok rentre dans cet état, il n’a plus accès a aucune magie. Il devient juste plus fort, plus agile, plus résistant.. Et selon le degré d’énervement, n’est plus capable de discerner un adversaire d’un allié.
    (A voir, j’ai l’impression que ça fait peut-être trop. M’enfin, qui ne tente rien n’a rien ^^)

    Profession : Guerrier ?
    Familier:Logar, un corbeau
    Description de familier:
Bah un corbeau quoi.. Un classique, noir, avec des plumes et des ailes.. Vous voulez quand même pas que je vous sortes l’image d’un piaf que tout le monde a déjà vu des centaines de fois ? Si ? Ok, voilà.(J'édite pour le piaf. J'édite piaf mouahaha..)


Du reste ce corbeau a la faculté assez surprenante de.. Jouer aux echecs. Avec moi d‘ailleurs. Mon âge raisonnable me fait aimer certain moment de tranquillité, et il sait les peupler. Je n’en ai pas parlé avant parce qu’au fond, il est tellement lié a moi que parler de lui c’est parler de moi, et inversement. Tout ce que je suis, il l’est.
Il a également le drôle de don de déceler la vérité et le mensonge dans la bouche de quiconque me parle pourvus qu’il puisse voir ses yeux. Dans la mesure ou il est toujours perché sur mon épaule, c’est chose aisée.



₪ ET TOI ALORS ! ₪


    Age :17
    Comment vous avez découvert le forum ?DC
    Expérience dans le domaine du rp ?Assez grande.
    Code & Présence sur le fofo :
Quant a ma présence.. Bonne j'espère, mais j'entre en fac, je peux rien promettre.


__________________________________________
Je demande l'indulgence.. J'ai tapé la fiche sur word avec le code source.. Et j'ai des yeux bou-si-llés. Donc la relecture est passée a la trappe ! (J'ai fais un effort pour que nos admins aient pas a passer après moi o/)
Revenir en haut Aller en bas
 
Gar'Tok.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: