AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lazarus Blake... Like a boss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lazarus Blake... Like a boss   Jeu 8 Sep 2011 - 6:47


₪ Lazarus Blake ₪


    Nom : Blake

    Prénom : Lazarus

    Surnom : Vous pouvez m'appeler maître s'il vous en vient l'envie...

    Âge : 37 ans

    Race: Humain

    Sexe : M-Â-L-E!




₪ PORTRAIT ₪



    Physique:On pourrait aisément décrire son apparence comme étant un peu sauvage, presque animale. Il est en tout cas bien établi qu'il s'agisse d'un homme et aucune confusion possible. Sa peau est fortement bronzée, il est à la limite entre le mulâtre et noir. Comme principaux signes distinctifs dont il ne pourra jamais vraiment se défaire malgré la plus grande des volontés se trouvent un tatouage tribal noir faisant presque toute la surface de son torse, ainsi que des cicatrices de formes et gravités variées sur le corps. Qu'elles aient été causées par des accidents (de travail ou tout bêtes), la chasse, des bagarres diverses ou tout simplement un entraînement un peu trop intense, elles sont effectivement nombreuses et variées. Entraînement qui porte ses fruits de toute évidence, car il est coupé au couteau si on peut dire. Il n'en a pas non plus à envier aux autres humains au niveau de la taille avec un bon mètre quatre-vingt-dix.

    Il porte une longue chevelure noire lui descendant légèrement au-delà des épaules. À l'instar des elfes qui en prennent le plus grand soin, la sienne est en bataille, échevelée, entremêlée et on en passe. Soyons francs, il semble toujours sortir du fond des bois, ce qui expliquerait très bien sa courte barbe et moustache, de même que ses sourcils un peu broussailleux. En somme, une apparence un peu sauvage qui peut autant plaire que déplaire tout dépendant du point de vue. Des yeux bruns et quelques rides commençant à se présenter timidement en raison de son âge. Jusque -là, rien d'anormal en somme. On peut dénoter chez lui des traits assez durs et carrés, un peu comme sa mâchoire.

    Niveau vestimentaire, voilà qui pourrait être un peu court, puisqu'il a pour habitude de ne pas être très vêtu. Il se trouve qu'il est presque exclusivement torse nu, à moins que le froid ne l'oblige à faire autrement, mais encore là, il n'a jamais vraiment été frileux. Il porte cependant toujours un bandeau rouge autour de la tête qu'il conserve avec le plus grand des soins. En guise de protection, une seule épaulette d'acier ornée de fourrure blanche reliée à une sangle en cuir. Sous ladite épaulette, une cotte de mailles part de l'épaule pour se rendre jusqu'à sa main gauche couverte d'un solide gantelet d'acier couvrant l'avant-bras également et se terminant en pointes acérées au bout des doigts. Quelques bandes de bandages blancs à l'avant-bras gauche, souvent là prêts à être utilisés advenant une blessure, ce qui est sans doute mieux que de la laisser à l'air libre. Pour ce qui est du bas, une paire de shorts noires font amplement l'affaire, bien qu'il s'agissait de pantalons au départ... Autour de sa jambe droite se trouve une bande de tissu orange descendant jusqu'à la cheville et tout aussi déchirée et effilochée que ses shorts au bout. Elle comporte quelques motifs tribaux au bout et des fourrures blanches semblables à celles de son épaulette dans son ouverture.

    En rétrospective, on a affaire ici à ce qui pourrait aussi bien être soit un sauvage dégoûtant et à l'allure débraillée aux yeux des un(e)s, ou un magnifique spécimen aux yeux d'autres. Le choix vous appartiens.

    Mentale: Il a une apparence de brute épaisse et d'homme violent, alors il doit forcément l'être non? Voilà qui aurait été bien facile si c'était bien le cas. Malgré ses allures de montagne de concentré de testostérone, il s'agit en fait d'un père très présent et soucieux. Oui, j'ai bien dit PÈRE. Vous ne pensiez pas le voir avec un tablier de cuisine à faire la popote pour nourrir ses enfants? Eh bien c'est tout de même le cas. On pourrait même le qualifier de papa gâteau par moments. Il est très protecteur envers eux en fait, peut-être même trop par moments... Ça fait d'ailleurs étrange de le voir plier face aux yeux doux de l'un d'eux et leur accorder presque n'importe quoi. Ce qui est certain, c'est qu'il en a tiré une certaine patience à élever trois enfants. Beaucoup plus sentimental qu'il en a l'air en somme.

    Ce qui est certain en tout cas, c'est qu'il est bon vivant. Très bon vivant même. Cependant, il la subtilité, le tact et le raffinement sont des choses qui lui sont légèrement étrangères. Il a une façon très colorée de s'exprimer, si ce n'est un peu vulgaire sur les bords. Il essaie cependant de se tempérer à ce niveau devant les jeunes. Essaie, ce qui est un peu sans succès par moments. Encore heureux que ça n'importe que peu chez les orcs pour qui il n'est que de bonne compagnie. Il aurait cependant toute la misère du monde à s'accorder avec qui que ce soit découlant un minimum de l'aristocratie. Il faut dire que la noblesse ne l'intéresse guère plus, il en est même énervé au plus haut point des pied-tendres dont le seul soucis est leur apparence, leurs revenus ainsi qu'éviter de se casser un ongle. Lui qui a une façon très franche et directe de s'adresser aux gens, souvent même trop, il déteste également voir les gens afficher de l'hypocrisie et parler dans le dos des gens. Les conflits doivent être pris de front, pas devenir des duels de petites piques.

    Une chose est certaine en tout cas, c'est qu'il s'agit d'un très bon vivant et d'un bon ami et allié à avoir de son côté. Même si son orgueil personnel est loin d'être disproportionné, c'est même plutôt le contraire. Pas trop le choix dans son cas avec une bande de marmots. Par contre, il sera le premier à intervenir si on vise sa famille ou ses amis et sera même sans pitié. Il sait que la violence n'est pas toujours la solution, même si elle est parfois inévitable, mais il ne faut pas réveiller l'ours qui dort par contre. Cependant, il fallait s'y attendre, il agit beaucoup trop souvent sans réfléchir et sans prendre trop conscience de la situation. Il s'agit d'une personne d'action et non de tête. Même s'il jouit d'une excellente réactivité, nous avons affaire à un tacticien au mieux médiocre. Finalement, tout en étant loin d'être un coeur de pierre, ce n'est pas un fervent défenseur de la veuve et l'orphelin pour autant. D'accord, il sait faire preuve de civisme, mais il y a une différence entre arrêter un braquage de grand chemin et partir à travers le pays pour sauver des gens qu'il n'a jamais rencontré auparavant alors que les dangers sont inversement proportionnels aux récompenses éventuelles. Il peut peut-être sembler froid et insensible aux yeux de certains pour ça, mais la philosophie de la loi du plus fort des orcs a quelque peu déteint sur lui avec le temps. Si votre stratégie habituelle est de vous rouler en position foetale en pleurant votre mère, il y a de bonnes chances qu'il reconsidère son aide. Il ne va pas risquer sa vie pour n'importe qui et n'importe quoi alors qu'il a trois enfants qui dépendent de lui quand même! Il a des responsabilités lui...

    Phobie : Il est parfaitement clair que la perte de ses enfants se place tout au sommet de ses phobies. Ils sont pour ainsi dire ce qu'il a de plus important. Après ce qui se serait produit alors qu'il était un peu plus jeune dans les mines, les endroits restreints le rendent mal à l'aise. Peut-être pas au point d'être une phobie, mais il évitera tant que possible les passages étroits et autres.

    Faiblesse:Je suis Chuck No-//SBAFF// ... Plus sérieusement, bien qu'il ait l'air d'une armoire à glace et qu'il ne soit pas non plus une chochotte, les tissus suite à une cicatrisation sont en général beaucoup plus sensibles, et les cibles ne manquent donc pas avec lui. Il est, de plus, totalement une buse pour ce qui est de la magie. Il peut reconnaître qu'il s'agisse de magie quand il la voit, enfin, quand elle n'est pas trop subtile, mais de là à savoir quoi est quoi... Étant très direct dans son approche du combat, il est aisé de le piéger avec un peu d'imagination. Il est d'ailleurs seulement dangereux s'il peut arriver à être près de son adversaire.

    Alignement: Neutre neutre

    Religion: Je ne ferai rien pour un dieu qui n'a rien fait pour moi



₪ HISTOIRE ₪


    Bien que la famille Blake n'en ait pas été une de noblesse, ils n'en sont pas moins une de bâtisseurs. C'est à la recherche de travail qu'ils se sont installés dans les montagnes au Nord pour assurer une ligne de ravitaillement jusqu'au Royaume. C'était surtout afin d'avoir un stock décent sans avoir à tout acheter des nains qui ne se gênaient pas pour vendre à gros prix. Il s'agissait d'une occasion parfaite. Non seulement c'était une grande occasion de faire de l'argent, mais c'était sans parler de la liberté qui elle n'avait pas de prix. Avec d'autres familles qui avaient flairé l'occasion, ils se rendirent jusque dans les montagnes.

    C'est dans ces conditions qu'est né Lazarus. La vie dans un camp minier était dangereuse, mais satisfaisante. Le camp de mineurs avait prit des allures de petit village avec le temps, avec tout ce que cela impliquait. Cela comprenait également les dangers que posaient les autochtones, soit les animaux plus territoriaux, mais aussi les orcs. Il faut dire qu'il est normal qu'ils voient d'un mauvais oeil ce qui était carrément de la colonisation. D'ailleurs, si vous pensiez qu'ils enverraient des soldats les aider à se défendre, vous pouvez toujours espérer du fond de votre tombe.

    S'il y avait au moins un bon côté à tout cela, c'était bien qu'ils étaient pour la plupart assez endurcis pour faire face à presque toutes les situations. Depuis son plus jeune âge, Lazarus était un fauteur de troubles. Toujours en train de se bagarrer et de s'enfoncer dans des problèmes. Personne ne se plaignait par contre quand il aidait tout le monde à repousser une bande de pillards orcs. Il multiplia aussi les rencontres. Les mauvais garçons ont la cote après tout, même si ça ne le mena pas à grand chose. L'adolescence presque passée, il ne s'assagit pas vraiment encore, mais il rencontra la personne qui ferait en sorte que ça arriverait.

    Evelyne Morgan... Difficile de concevoir au départ qu'ils seraient ensemble vu à quel point ils étaient différents. Lui semblait être un cas perdu alors qu'elle avait pratiquement l'air d'être issue de la noblesse, si ce n'était de son teint mât lui aussi en raison du travail au soleil. Peut-être avait-elle vu quelque chose de plus en lui, c'est un peu un mystère, surtout quand on pense à la réputation qu'il avait. Quoiqu'il en soit, même s'il n'arriverait pas à l'expliquer avec des mots, il pouvait sentir qu'il viendrait à terminer ses jours avec. Il était d'ailleurs difficile pour lui de concevoir qu'il serait père quand elle lui annonça sa grossesse. Difficile, non parce qu'il n'en voulait pas, mais parce qu'il ne se voyait aucunement être père, même malgré ce que pouvait dire Evelyne. Malheureusement, à peine eut-il le temps de l'accepter, et de l'anticiper, ce fut la fausse couche. Inutile de dire que le moral était au plus bas par la suite.

    Ils retentèrent quelque mois plus tard, sans grand succès encore. L'enfant était bel et bien né, mais cette fois en quittant ce monde avant la fin de la journée. Cette fois, c'était cet indescriptible deuil de tenir dans ses mains ce bébé au coeur bleu. À chaque fois, c'était une petite partie d'eux-mêmes qu'ils y laissaient, ce pourquoi ils décidèrent d'arrêter. Pour le moment du moins... C'était deux pertes qui étaient très éprouvantes à encaisser. On peut au moins se dire que les miracles existent toujours, puisqu'après avoir abandonné l'idée pendant trois ans, la fortune leur sourit enfin, leur une fillette en parfaite santé du nom de Miranda Blake. Une jeune fille aussi vaillante et douce que sa mère.

    S'il avait déjà commencé à s'attendrir, le coup de grâce lui avait été donné quand il tint pour la première fois l'enfant dans ses bras. Comme Evelyne s'occupait du nouveau-né, Lazarus n'eut d'autre choix que de redoubler d'ardeur au travail pour que tout le monde puisse manger à sa faim. Lui qui vivait avant au jour le jour, n'a à présent plus que comment les rendre heureux toutes les deux. Ils écartèrent l'idée d'en concevoir un deuxième pour pouvoir se concentrer sur elle, surtout pour Lazarus qui, vous vous en douterez, y arrivait assez mal au début. Par contre, cette éventualité revint quand Miranda devint plus autonome. Ce fut cette fois un garçon du nom de Nathan Blake avec le même goût pour les embêtes que son père dans sa jeunesse.

    Entretemps, ce qui avait débuté comme un simple camp de mineurs se développa en un véritable petit village en seulement une génération. Les activités s'y étaient grandement diversifiées il fallait dire et étaient devenus pour ainsi dire presque complètement auto-suffisants. Depuis le temps, des liens se sont faits entre les peuples orcs et nains, même si certains avaient vu d'un très mauvais oeil leur arrivée à l'origine. En fait, beaucoup des plus jeunes n'avaient pas vraiment de lien avec le Royaume, ce qui était compréhensible quand on grandissait à l'extérieur.

    Quelques années de plus étaient passées, et voilà qu'un troisième était à présent en route. Cependant, un terrible glissement de terrain frappa tout le petit village, détruisant presque toutes les structures qui y avaient été érigées. Ce n'était cependant pas un secret, depuis deux semaines les gens savaient qu'un tel incident serait imminent. Aussi difficile était-ce à accepter, il fallait plier bagages. Beaucoup étaient rentrés au Royaume face à cette situation, mais Lazarus et Evelyne se sentaient aussi citoyens dudit Royaume que les orcs qui habitaient les environs. C'était justement chez l'un d'eux avec qui il était devenu ami qu'ils s'étaient installés le temps qu'ils se rebâtissent un chez eux. En fait, ils avaient le respect des tribus orc de la région, et même si c'était loin de faire l'unanimité, ils avaient la bénédiction des chefs locaux pour s'installer. Il faut avouer que le fait qu'il y avait deux enfants avec eux et qu'Evelyne était en grossesse avancée aidait grandement leur cas.

    Malheureusement, la petite famille n'était toujours pas au bout de ses peines. Evelyne tomba grandement malade par la suite. C'était presque comme si la perte de son lieu natal qu'elle affectionnait tant en était responsable, bien qu'il était probablement plus logique de penser que les stocks d'eau avaient dû être contaminés par le glissement de terrain. Son système immunitaire étant particulièrement fragile en ce moment, il fallait se rendre à l'évidence qu'elle ne s'en sortirait pas. Son état se dégrada très vite en raison de la bactérie. Par contre, tel une chance incroyable dans ce désastre, l'enfant qu'elle portait avait pu être sauvé. En mémoire de sa mère, elle porte le nom d'Ève.

    La loi du plus fort étant celle qui prime dans la société orc, Lazarus parvint sans trop de difficultés à se faire accepter. C'est cependant sans compter le fait qu'il fut par la même occasion enrôlé un peu malgré lui dans le conflit qui les opposent aux elfes. Cela faisait un peu peur quand on pensait que ses enfants pouvaient être des dommages collatéraux de ces conflits, mais c'était sans vraiment avoir le choix. De toutes façons, des conflits, il y en a absolument partout. C'était déjà beaucoup plus enviable que de retourner chez les humains pour servir presque comme un esclave sans presque rien en retirer au final.



₪ ET PLUS ENCORE... ₪



    Pouvoirs: La magie, ça se mange? Parce que j'y comprend absolument, mais ABSOLUMENT rien. Franchement, je passe!

    Talents: À ce niveau, il y a plus à dire par contre ^^. À devoir élever seul trois enfants, il sait très bien s'occuper de jeunes malgré les apparences. Véritable cordon bleu, il sait faire beaucoup, beaucoup plus que seulement de la viande grillée sur un feu. Sans être une fée du logis, il sait très bien se débrouiller par lui-même.
    Il ne porte pas d'arme? Bien sûr que si, vous avez oublié la plus dangereuse de toutes... Lui-même! En effet, il se trouve que son arme la plus redoutable soit son corps. Que ce soit pour des prises diverses, des frappes brutales et contre-attaques cinglantes, il possède le niveau d'un maître en la matière.
    Sans avoir de talents particuliers en la matière, il sait manier à peu près n'importe quelle arme tant que celle-ci ne demande pas trop de technique. Il jouit d'une certaine polyvalence, même s'il ne possède pas vraiment de don particulier pour aucun type d'arme autre que ses poings.
    S'il y a au moins un avantage à son âge, c'est bien l'expérience. Il lui en faut, en effet, beaucoup pour lui faire perdre son sang froid. De plus, face à un ennemi avec peu d'expérience, il est aisé de deviner ses coups rien qu'en l'observant un peu.
    À ne pas négliger non plus, il sait autant parler le langage des orcs que des humains.

    Profession : Des jobs plutôt variés, mais toujours très manuels, soit la pêche, la chasse, bûcheron, mineur... Il fait à peu près tout ce qui s'offre à lui. Il fait parfois même également entraîneur à temps perdu.

    Familier: Bacchus. Chien de race leonberg

    Description de familier: Comme tout bon Leonberg, il s'agit d'un très grand chien, faisant un peu plus de quatre-vingt centimètres. Son visage est en majeure partie noire avec quelques parties brunes. Il est également noir au niveau du torse et de l'estomac. Tout le reste oscille entre des teintes blondes dorées et caramel ainsi que des yeux couleur d'amande. C'est un animal musclé et robuste, mais également très doux et aimable, en particulier avec les enfants. Ce sont des animaux en général très sociables et patients, que ce soit avec les autres chiens, les petits animaux ou avec les humains. Il ne s'en laisse cependant pas impressionner quand vient le temps de devoir se défendre lui ou ses maîtres. Bien qu'il ait quelques difficultés à obéir au doigt et à l'oeil, il est davantage un membre de la famille plutôt qu'un simple animal de compagnie. Il n'en demeure pas moins fidèle et attaché à eux. Du haut de ses huit ans, il est âgé, mais loin d'être hors-jeu pour autant.
    Spoiler:
     



₪ ET TOI ALORS ! ₪


    Age : 18
    Comment vous avez découvert le forum ? Partenariat avec Raekin
    Expérience dans le domaine du rp ? Environ deux ans, plusieurs forums et beaucoup, beaucoup, beaucoup de personnages
    Code & Présence sur le fofo :


Dernière édition par Lazarus Blake le Lun 12 Sep 2011 - 9:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Lazarus Blake... Like a boss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» drop sur les boss monsters
» Mon Big Boss motard
» Waaagh du boss ouvr'boite
» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.
» floriam's cave boss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alésia :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: